Profitez des offres Memoirevive.ch!
La nouvelle Mairie

Les divers scrutins récemment tenus en France m’ont amené à vivre des experiences assez « intéressantes » et je voudrais vous en conter deux, une illustrée, l’autre non, par force, je vous expliquerai.

Notre village champenois, comme beaucoup de communes en France, avait naguère une Mairie-École. Elle comportait aussi un logement pour Monsieur l’Instituteur, le fameux hussard noir de la République.

image

La Mairie-École au début du siècle précédent

Il y a belle lurette qu’il n’y a plus de classe unique.
Je n’ai pas d’opinion arrêtée en ce domaine : le Maire précédent, issu de cette école, a eu son Certificat d’Études Primaires avant la seconde Guerre Mondiale et la qualité de ses discours n’avait point à souffrir de cela, non plus que sa graphie, élégante et précise, sans même avoir à mentionner l’orthographe, parfaite.

Le bâtiment avait sérieusement besoin d’au moins un lifting de mise aux normes électriques, pour ne citer que le plus visible, lire : “criard”, mais les huisseries étaient…d’époque et la distribution des espaces complètement folklorique.

Le lifting de la maison commune a donné une salle de réunion moderne, des bureaux pour le maire et le secrétariat de mairie, ainsi qu’un “logement social”, loué à un habitant du village.

Une construction récente a remplacé les écoles disséminées dans les villages de la Vallée et regroupé les enfants et les enseignants pour leur satisfaction affichée et une meilleure efficacité déclarée. Notre Maire, qui n’était alors que le Premier Adjoint, a porté ce projet pendant plusieurs années, maniant avec maestria la technique de pêche aux subventions, et surtout l’ordre dans lequel les solliciter.

image

Le nouveau centre scolaire de la Vallée.

L’inauguration du renouveau, le 12 mai dernier, a été l’occasion d’une accumulation de personnalités surprenante pour une commune de quelques douzaines d’âmes, et même pas une petite grosse.
Pensez donc à la concentration relevée en ce beau matin : les DEUX sénateurs du Département, le Président du Conseil Général (OK, un des sénateurs se confond avec lui…), le Député, la représentante expresse du Président du Conseil Régional, le Conseiller Général du Canton, la Présidente de la Communauté de Communes, les maires de toutes les communes alentour.

On notera également la présence de citoyens lambda, des deux Salukis, l’absence de certains opposants au coût de la rénovation, et de grippe-sous qui ne veulent pas perdre une heure d’ouverture de leur bouclard et que sais-je encore…

Voici donc la nouvelle Mairie, sous cadrage “artistique”.

image

La Mairie rénovée, vue du bord de la rivière.

Une vision plus “réaliste” fait ressortir des choix moins heureux :

image

Oh, le beau bitume noir, quand à l’extérieur de la cour il est coloré mais plus cher…

Mon petit doigt me souffle dans l’oreillette qu’il y a plus que le simple ruban à couper aujourd’hui : il y a de la distinction dans l’air.

Pendant ce temps, les Zofficiels arrivent et prennent place.

image

De gauche à droite, le Sénateur-zident du CG, le Maire, le Député, l’autre Sénateur, le Conseiller Général.

Vous vous souvenez du tollé soulevé par l’arrivée en jeans d’une ministre écolo au premier Conseil des Ministres du nouveau quinquennat. Je n’ai pas entendu le porte-flingue-parole de l’UMP relever, pour le dénoncer dans les mêmes termes virulents, le comportement similaire de son futur candidat à sa propre succession.

image

Prêts pour couper !

Il est des pratiques gestuelles qui traduisent une longue expérience électorale : il faut admirer la virtuosité avec laquelle un bon mètre de ruban se retrouve enroulé autour de quatre doigts, vite tranché en haut et en bas, et les morceaux distribués comme autant de trophées – souvenirs, objets votifs s’il en est, à l’assistance.

image

image

Les Salukis ont décidé d’offrir à la nouvelle mairie une photo d’une ancienne carte postale.

image

Madame Saluki la commente avec le Sénateur, bon enfant.

La visite des nouvelles installations peut alors commencer. Il ne faut évidemment pas voir dans la couleur des murs une quelconque signification politique.
Pour autant, grâce à cet artiste, les travaux à peine achevés vont faire l’objet d’une reprise.

image

Un an d’abonnement à Cuk pour qui trouve ce qui va changer dans la salle du Conseil.

Chaque Mairie possède au moins un buste de “Marianne”, et le nôtre qui date de 2001, semble assez peu diffusé.
Il doublonne celui que vous verrez dans la Salle des Fêtes.

image

Je crois bien que c’est Lætitia Casta qui en est le modèle.

Pour ma part, je préfère la vision qu’en a Dominique Issermann et, Marianne pour Marianne, j’affiche clairement ma préférence.

image

Marianne, oui, mais James !

Un des points de friction touche au fameux” logement social”. Passe encore que, pour le mettre à niveau il ait fallu débourser presque 100 k€. Il faut dire que les poutres étaient tellement vermoulues et rongées par les xylophages qui ont fait bombance pendant des décennies, qu’il a fallu étayer avant de les remplacer…

image

image

77 m2 au total après rénovation.

Ce qui est plus indigeste est que le bénéficiaire soit issu d’une famille dont la maman possède plusieurs maisons, et que les méchantes langues disent qu’elle ne voudrait pas perdre la valeur d’une location en logeant son fils…

Un petit bâtiment annexe a été réhabilité par ses utilisateurs : les pompiers !

image

C’est plus nickel que bien des cuisines de restau…

Le Major des Pompiers (volontaires) est également membre du Conseil Municipal et formateur national. Il a été à l’origine, soutenu en cela par le Pdt du Conseil Général, de l’installation de défibrillateurs dans les lieux publics du département.
Dans notre commune, l’une des pionnières en ce domaine, l’appareil est installé sous l’abri jouxtant la mairie.

image

Il a déjà servi, donc certainement sauvé la personne qui en a bénéficié.

Vous vous souvenez peut-être que j’avais fait une humeur à ce propos lorsqu’il avait été installé. L’ensemble de la population avait été initié à son maniement.

image

Madame Saluki dans ses ébats.

Dans la salle des fêtes, bien entendu, va se dérouler la suite des discours Zampoulés et Zotosatisfaits de tous et chacun.
Sous l’oeil serein de l’autre Marianne, qui en a vu d’autres ;°).

image

Là, il me faut accorder une mention particulière de respect à Pierre, mon plus sérieux concurrent dans la qualité de ses prises de vues.

image

Le futur Capa en reportage sur le front.

En fait, voici ce qui m’a incité à écrire cette humeur : à la différence d’une commune suisse dont nous avons entendu parler, et le mot de sortie du Syndic mérite d’être relu, nous avons vécu, nous, dans notre recoin de Champagne, même si pour certains elle n’était que de façade, une belle unanimité dans les louanges.

Le chef des pompiers, et conseiller municipal, s’est vu décerner la médaille d’argent de la reconnaissance départementale, etc, etc, pour son engagement constant et depuis … longtemps au service de la Commune.

image

La médaille.

image

La remise, par le Député.

Et voici ce à quoi notre BossPatrond’Ici a échappé.
Plus de quarante années au service de la commune comme Conseiller, puis Adjoint au Maire et enfin maire lui-même, méritent une bien …méritée Médaille d’Or.

On a parlé récemment, en France, des traitements des ministres et autres hauts représentants de la Fonction Publique qui ont fait polémique. L’indemnité de Maire d’une commune telle que la nôtre est bien inférieure au SMIC horaire, si elle est ramenée au temps de disponibilité imposé et subi de bonne grâce.

image

Le Président du CG dans ses œuvres.

Là, ils posent avec leurs délicieuses épouses, non pour moi, mais pour le journal local qui a bien des soucis.

image

Il ne faut pas oublier que cette cérémonie s’est déroulée le lendemain de la remontée en D1 de l’équipe de foot de Troyes. Cela entraine des manifestations tout juste spontanées d’enthousiasme populaire :

image

Le Conseiller Général

image

Petit Pierre

Maintenant les conciliabules préparatifs à la campagne des législatives battent leur plein…

image

image

image

On en voit de drôles: Non, Monsieur le Maire, elle n’est pas candidate !

image

Pour ne pas abonder dans le travers d’illustrations bienveillantes des abus de consommation publique de boissons alcoolisées, je ne vous ferai pas l’injure d’illustrer les libations qui ont suivi. Je n’ajouterai que ceci : Madame Saluki a complété sa collection de capsules

Conclusion

C’était un instantané de la vie sociale d’un petit coin de terre assez fertile, non pour l’ériger en parangon de la vie sociale réussie, mais simplement affirmer que, en mettant un peu d’eau dans son vin ;°), même des français presque “normaux” parviennent à vivre ensemble.

À suivre
Pour l’autre épisode pour l’instant sans illustration.

8 commentaires
1)
Cukriec
, le 07.06.2012 à 10:36
[modifier]

Merci et bravo pour ce reportage qui fait plaisir à lire et donne bien envie de s’éloigner des grandes villes.

2)
loic
, le 07.06.2012 à 11:54
[modifier]

c’est la photo du président qui va changer… je le retire où mon abonnement à cuk?

3)
Saluki
, le 07.06.2012 à 14:22
[modifier]

@loic
Le formulaire d’ abonnement est dans LE carton jaune avec une tête de cheval chez le BossPatrond’Ici.

4)
zit
, le 07.06.2012 à 16:45
[modifier]

Redoutable, le coup du “logement social” !

z (quand au défibrillateur, j’en veux un aussi, je répêêêêêêêêêêêêêête : yenna à pédale ?)

PS : je ne savais pas que la Champagne était GMT-7…

5)
Saluki
, le 07.06.2012 à 17:42
[modifier]

je ne savais pas que la Champagne était GMT-7…

Tu as parfaitement raison, mais nous sommes dans les Îles du Nord jusqu’à dimanche.

Vas voir le commentaire dans l’”admin”

7)
Jean-Yves
, le 08.06.2012 à 18:42
[modifier]

Chaque Mairie possède au moins un buste de “Marianne”

Vu la manière dont elle a été tronquée, difficile de reconnaître !

Soit elle est réellement tombée d’un camion, et tout s’explique. Soit c’est un faux grossier, sculpté pour 2 euros, qui a traversé les océans. Soit le bénéficiaire du “logement social”, soutenu par sa maman et convaincu d’avoir un petit talent d’artiste, a voulu remercier la municipalité.

Z’avez pas les factures ?

8)
Saluki
, le 09.06.2012 à 01:18
[modifier]

@Jean-Yves

Je ne crois pas qu’elle soit tombée du camion. Je vais vérifier dimanche, nous rentrons pour voter en métropole. Ici ils votent samedi et pour nous c’est la fin des vacances.

Je vous raconterai, c’est quand même …spécial.

Le bénéficiaire du logement social manie plutôt le 9×64S sur le sanglier.