Profitez des offres Memoirevive.ch!
Un très sévère accroc à la politique française!

Je lis, ici, qu'une certaine Nadine Dorries a déposé au parlement grand-briton un projet de loi qui doit être voté ces jours-ci. C'est une proposition d'ajout aux programmes scolaires anglais. Tout à fait essentiel, ce rajout, puisqu'il s'agit d'améliorer le cursus d'Éducation sexuelle donné dans les lycées et collèges anglais.

Il s 'agira donc, d'inclure dans le programme habituel, tenez vous bien, l'enseignement de l'abstinence.

Oui, vous avez bien lu! Un enseignement de l'abstinence. Terrible vision que ce manque de pratique considéré, paradoxe, comme une constituante de la pratique elle-même, proposé certainement par quelque pauvre cervelle folle, sans doute assujettie à quelque puissance démoniaque!

Des cours d' abstinence... Outre que donner des cours de "rien", puisqu'il s'agit de ne pas apprendre à faire ou d'apprendre à ne pas faire, me fait hurler de rire, et comment recruter le professeur d'abstinence?, il s'agirait quand même de considérer les arguments de cette femme politique se dévouant ainsi à l'équilibre moral de ces enfants.

Eh bien pour la dame , "il s'agit de gagner un "combat permanent" contre "le taux incroyablement élevé d'activité sexuelle et de natalité chez les adolescents." Sa solution, "c'est d'apprendre l'option de l'abstinence à nos filles et à nos garçons, la possibilité de simplement dire 'non', ceci dans le cadre des cours d'éducation sexuelle obligatoires".

Alors là, je m'élève en contre! D'abord parce que la capote, c'est pas la panacée, mais ça existe, et depuis longtemps, et d'autre part parce que l'enseignement du NON n'est pas spécifiquement du domaine de la sexualité, mais plutôt du développement général de la personnalité. Et aussi, en troisième lieu, en y pensant brusquement, parce que la tradition est la tradition, tout de même!... : si les petites Anglaises apprennent à dire non, qui donc va me déniaiser, un jour, mon Petit-Modane?

Et là, je dois souligner qu'il y a quelque chose de plus dérangeant encore dans ce projet de loi.

Je vous le confie, mais c'est un secret, s'il vous plaît, ne le dites pas à la dame en question, je crois qu'elle n'a compris qu'inconsciement, ne l'ébruitez pas s'il vous plaît.

Sous couvert de la longue tradition française de la Découverte des Petites Anglaises, nous, français, ennemis héréditaires de tout ce qui parle étranger mais surtout le Britannique, toutes générations confondues, main dans la main, nous travaillions de longue date à très discrètement métisser l'Angleterre, avec l'assentiment enthousiaste mais pudique des jeunes anglaises, traîtres à leur nation mais pas à leur amant, ou alors juste un peu, mais c'est justement pour ça qu'on les aime...

De générations de collégiens boutonneux en vagues de lycéens stupides, sans compter nos étudiants maladroits et leurs accompagnateurs désireux de se dégourdir les gamètes, chaque année nous allions, sous couvert de séjours linguistiques, donner la main, et toute autre chose utile, à ce grand dessein de refaire de l'Angleterre, ancien dominion françois, le pays de nos enfants, en le repeuplant par nos propres moyens avant que les Saxons n'en aient l'idée.

Et, justement grâce au travail scolaire consciencieux de ces jeunes anglaises, ce grand dessein avançait déjà très correctement. Nous avions déjà même suffisamment oeuvré pour qu'au fil des générations,  notre culture commence à s'imposer, et qu'on en soit déjà à leur envoyer nos joueurs de foot, et qu'ils y soient acceptés.

Et patatras!...

Je ne pense pas que cette dame soit suffisamment informée pour avoir détecté le complot. Mais que cette parlementaire mette en toute innocence les pieds dans le plat, et remette en cause notre politique d'envahissement subreptice de l'Angleterre, en nous privant d'une juste revanche sur les Saxons et Trafalgar réunis, voulez-vous que je vous dise : c'est trop injuste!

Je vous propose donc de signer la pétition pour la destitution de Miss Nadine Dorries sur www.pourlapreservationdugenomefrançaisàl'etranger.com, et de réserver au plus tôt une place dans le prochain voyage linguistique de votre connaissance, pourvu qu'il soit en Angleterre. N'attendez pas : agissez!  Augmentons la production en préservant l'outil de travail! Et surtout ne mollissez pas : la nation vous appelle!

18 commentaires
1)
Saluki
, le 25.01.2012 à 00:18
[modifier]

This is definitely terrific ! How can I imagine the future ?

Edit :

…main dans la main,

T’es sûr de ton coup, là ?

3)
Philob
, le 25.01.2012 à 07:42
[modifier]

Merci, merci beaucoup, grâce à toi, Modane, je commence ma journée avec un immense éclat de rire. J’adore ton onanisme verbal et matinal, quel jet. Ça fera tache dans l’histoire de Cuk.

5)
fxc
, le 25.01.2012 à 09:54
[modifier]

Que de souvenirs, une au hasard, elle s’appelait Maggie et je l’ai revue à la télé des années plus tard, elle gueulait:I’WANT MY MONEY BACK, I’WANT MY MONEY BACK,

j'me souvenais plus lui en avoir prêté...

PS pour ceux qui ont oublié

c’est ici

6)
ysengrain
, le 25.01.2012 à 10:23
[modifier]

Peut-être un tout petit peu plus sérieusement.

J’ai lu l’article du Monde cité par Modane en tête de ce billet. Que quelqu’un, quelle que soit la position occupée par le quelqu’un, quelle que soit la situation se sente autorisé à venir publiquement faire une telle proposition me parait relever du terrorisme. Que je sache, j’ai toujours entendu que vie et sexualité avaient un “assez fort lien”. On parle ici d’intimité, mais alors … vraiment intime, on est tous d’accord, j’espère. Personne ne peut proposer de régir l’intimité de qui que ce soit, surtout pas les politiques.

La Madame Nadine Dorries est une grande malade. Quand bien même cette maladie peut être difficilement catégorisée, elle a un traitement bien connu : la PODO-CULDO-THÉRAPIE.

7)
levri
, le 25.01.2012 à 12:02
[modifier]

Il faudrait étudier ses propositions, peut être veut elle favoriser la masturbation en enseignant les manières d’en jouir d’avantage ?

À moins qu’elle ne pense privilégier les rapports homosexuels afin d’éviter les naissances non planifiées ?

8)
Saluki
, le 25.01.2012 à 13:27
[modifier]

Nadine…

Les anglais ont leur Dorries et nous, Froggies, notre Morano : de Charybde en Scilla ;°)
(Et puis, j’en ai même une à la maison)

9)
Migui
, le 25.01.2012 à 18:31
[modifier]

J’ai lu l’article du Monde cité par Modane en tête de ce billet. Que quelqu’un, quelle que soit la position occupée par le quelqu’un, quelle que soit la situation se sente autorisé à venir publiquement faire une telle proposition me parait relever du terrorisme. Que je sache, j’ai toujours entendu que vie et sexualité avaient un “assez fort lien”. On parle ici d’intimité, mais alors … vraiment intime, on est tous d’accord, j’espère. Personne ne peut proposer de régir l’intimité de qui que ce soit, surtout pas les politiques.

Sur la forme, je trouve que les mots utilisés envers cette personne sont pour le moins excessifs et je ne vois pas où est le terrorisme! D’accord avec vous que ce n’est pas aux politiques à faire l’éducation sexuelle des enfants (c’est exclusivement la tâche des parents!), mais ça s’applique dans l’autre sens également. Est-ce la collectivité qui doit distribuer des moyens contraceptifs parmi les jeunes?

Sur le fond, à côté des bons aspects de la sexualité, on ne peut tout de même pas occulter certains autres aspects moins heureux: grossesses indésirées, avortements,…

Ringard, moi? J’étais ce dimanche 22 janvier à Paris pour la “Marche pour la vie” (voir photos ici). Entre 10.000 et 30.000 personnes étaient présentes, parmi lesquelles beaucoup de jeunes.

Il y avait sans doute autant de monde au Bourget pour le meeting de François Hollande, mais mystérieusement, c’est ce dernier événement qui a retenu toute l’attention des medias…

10)
ysengrain
, le 25.01.2012 à 18:49
[modifier]

Les propos de la “dame” sont excessifs. J’ai répondu sur le même ton.

Elle ne me plait pas. Je n’écris pas pour plaire.

11)
Tom25
, le 25.01.2012 à 19:32
[modifier]

Ceci dit, on assiste parfois à une surenchère dans le dévergondage qui n’est pas toujours pour me plaire. Quand on entend parler de partouses de jeunes d’à peine 15 ans avec drogue et alcool.

Enfin bon, ils font bien comme ils veulent, mais personnellement je suis assez pour le respect des choses, mais surtout des personnes, et bien sûr de soi-même.
De la manière dont ça semble se pratiquer, on a vraiment l’impression que ces jeunes pensent “de toutes façons on s’en fou, on n’a pas d’avenir”. C’est d’ailleurs bien pour ça que l’alcool et la drogue sont si liés à ces pratiques.

C’est peut-être à ça que pense cette dame non ?

12)
Forbouc
, le 25.01.2012 à 19:59
[modifier]

Ya Ka couper les garçons et faut con stérilise les filles! Le problème sera résolu. C’est plus facile que de les éduquer. Et comme les télés et les microondes ils importeront des bébés de Chine….. Conclusion : à force de vouloir trop brider la jeunesse, dans quelques années les anglais auront de drôles de yeux.

13)
François Cuneo
, le 26.01.2012 à 17:27
[modifier]

Rigolez tant que vous voulez.

Moi d’ailleurs, j’ai bien ri en lisant l’article.

N’empêche, lorsqu’on voit se qui se passe avec nos élèves de 14 ans, on se dit qu’en effet, dire non à se niveau n’est vraiment pas grave.

Et comme le sujet est totalement tabou, je ne suis personnellement pas contre des sensibilisations généralisées.

14)
zit
, le 28.01.2012 à 08:13
[modifier]

Alors là, je m’insurge !

Modane, traitre, déserteur, félon, que dis–je, perfide Judas !

Comment peux tu dévoiler Le Grand Plan à la face du monde ? qui plus est, sur un site soit–disant neutre de part sa suissitude bon ton ! (alors qu’il est bien connu qu’ils n’attendent qu’une chose, que l’on soit trop affaibli par la lutte contre la perfide Albion, pour, enfin, finir de mettre en œuvre leur Grand Dessein : imposer le fromage sans trou au monde entier, la France étant la dernière à résister vaillamment).

Alors que, comme tu le décris, cela marchait si bien, comme sur des roulettes, du billard, que la Reine était sur le point de lâcher Guernsey, déjà les hordes déferlent quotidiennement grâce au tunnel, et tout et tout…

La Nadine que tu désigne à la vindicte populaire était une agente à nous, car il était évident que les jeunes, en réaction à une pareille provocation, allaient se mettre à se mélanger à qui mieux mieux (akimieumieu ?), de par leur esprit de contradiction et de rébellion inné…

z (tu sais ce qu’il te reste à faire, je répêêêêêêêêêêêêête : s’il te reste un soupçon d’honneur…)

15)
Modane
, le 29.01.2012 à 08:22
[modifier]

Flûte! Je suis fait! Je me ferais bien seppuku, si cela ne faisait par trop avancer le Grand Dessein japonais!…

… Je suis bien embêté,là!….

16)
aladdinsane
, le 29.01.2012 à 09:39
[modifier]

Je m’inquiète beaucoup pour le petit Modane. Vous avez tout mon soutien dans cette épreuve difficile.

17)
Modane
, le 29.01.2012 à 18:07
[modifier]

Je reconnais là la sollicitude d’un parent foncièrement attaché à l’éducation. Bravo! Et merci!…