Profitez des offres Memoirevive.ch!
Sauvegardez, il en restera toujours quelque chose

Nous avons souvent abordé sur Cuk la question de l'importance des sauvegardes, que ce soit avec Time Machine ou Carbon Copy Cloner.

Au-delà des outils technologiques à notre disposition, il est important de réfléchir à sa stratégie de sauvegarde : à quel intervalle, sur quel support ?

Je voudrais donc, dans cette humeur, vous détailler ma stratégie. Elle vaut ce qu'elle vaut, elle n'est pas infaillible.

Tout d'abord, ma configuration à sauvegarder : un MacPro avec 3 disques:

  • Un SSD pour l'OS
  • 2 disques pour les applications et data (vidéo sur l'un et le reste sur l'autre) plus une partition Windows 7 sur l'un de ces 2 disques.

A part dans Time Machine, je ne sauvegarde pas mon système via Carbon Copy Cleaner ou autre. Disposant d'une 2ème machine, je ne suis attaché qu'à mes données. Comme ce n'est pas un outil de travail, il n'y a pas de criticité à ce que la machine puisse être opérationnelle rapidement en cas de crash.

Pour la sauvegarde, j'utilise 5 supports différents :

  • un disque interne de 2 To dédié Time Machine, et installé dans la 4e baie du Mac Pro
  • un disque externe de 1 To pour la sauvegarde des photos et vidéos
  • un système RAID 1 avec 2 disques de 1 To pour sauvegarder les photos et vidéos
  • un disque NAS de 2 To, sur mon réseau local
  • les fichiers photo les plus importants (documents comptables, photos de famille) sur un compte Dropbox 100 Go (avec conservation des versions précédentes de fichiers).

image

Je fais une sauvegarde Time Machine tous les 3/4 jours, les disques externes 1 fois par semaine, le NAS 1 fois par jour, et DropBox en temps réel. Je conserve mes disques dans un coffre-fort chez moi et un disque sur mon lieu de travail.

Je change mes disques tous les 3 ans en moyenne.En plus de Time Machine, j'utilise Intego Backup Express, qui permet de créer et d'éxécuter des scripts de sauvegarde. La copie d'écran ci-dessous vous donnera une idée des scripts en question.

image

Je suis en train de réfléchir à du stockage sur disque Blu-Ray. Je vous raconterai ça une prochaine fois.

37 commentaires
1)
flup
, le 23.09.2011 à 09:23
[modifier]

Personnellement, je me contente de Time Machine pour l’ensemble du HD et DropBox pour les travaux en cours. Les fichiers DropBox sont synchronisés sur 3 machines.

2)
Helwix
, le 23.09.2011 à 09:35
[modifier]

Pour l’instant, je me contente également de Time Machine sur un disque externe. Mais je viens de découvrir le Drobo et ce produit me parait génial pour ne plus avoir à jongler entre les disque externe et une formidable économie à moyen terme.

3)
arken73
, le 23.09.2011 à 09:48
[modifier]

Avant je me satisfaisait de Time Machine. Malheureusement, mon NAS de Western Digital n’est plus reconnu depuis la 10.6.4 donc je me tape le Backup à la mano (quand j’y pense) en utilisant le programme fourni par WD.

Pour ce qui est des sauvegardes spécifiques,

1) SugarSync a remplacé DropBox pour les dossiers sensibles (scans de factures, polices d’assurances, garanties, photos bijoux, contrats),

2) les photos importantes (et les plus belles) sont imprimées dans des livres souvenirs (en espérant qu’ils ne s’altéreront pas trop vite avec le temps)

3) les vidéos sont gravées sur DVD / CD avec un regravage régulier sur un support neuf une fois par année ou tous les deux ans…

maintenant il est certain que si je devais effectuer les backups d’une station de travail, je prendrais beaucoup plus de précautions et le redondance serait le maitre mot du système de backup

4)
MacAque
, le 23.09.2011 à 10:05
[modifier]

Pour ma part, disque NAS avec 2 disques de 1To en RAID 0 pour Time Machine (3 ordinateurs à la maison), plus des sauvegardes manuelles des photos et vidéos sur deux autres disques du NAS (Total 4To). Au boulot, deux sauvegardes Time Machine en réseau GByte sur un Xserve (deux disques externes en FW800), plus une sauvegarde Time Machine sur un disque externe en FW800, plus une copie carbone sur un 2è disque externe. La copie carbone est en script chaque dimanche. La bascule entre les différents disques Time Machine est faite au minimum tous les quelques jours. Le Xserve est à un autre étage du bâtiment, ce qui limite les risques liés aux incendies (laboratoire de chimie). La sauvegarde Time Machine locale est emmenée à la maison lorsque je m’absente pour plus que quelques jours. À cela s’ajoute un compte dropbox pour les dossiers en cours et les scans de mes papiers perso. En fait, j’ai totalement adhéré à la stratégie du Patron d’Ici et j’ai acheté un Fujitsu SnapScan 1300, ce qui me permet une gestion “nuageuse” de ma paperasse :-)

5)
Guillôme
, le 23.09.2011 à 10:20
[modifier]

Personnellement, je me contente de Time Machine pour l’ensemble du HD

Encore une fois, Time machine n’est pas suffisant comme j’en parlai ici

Je voudrais donc, dans cette humeur, vous détailler ma stratégie. Elle vaut ce qu’elle vaut, elle n’est pas infaillible.

Je ne sais pas si elle est faillible mais ta stratégie a l’air sacrément robuste (sauvegarde + archivage, support déconnectés, support stocké sur un autre site, …).

Je ne sais pas si tout le monde aura le courage de s’imposer cette discipline de sauvegarde mais je pense que, en ce qui te concerne, tu es à l’abri des pertes de données ;)

6)
ysengrain
, le 23.09.2011 à 11:04
[modifier]

Je dois sauvegarder 2 environnements.

1- l’environnement de travail où la base contenant les dossiers des patients est sauvegardée tous les matins avant tout autre travail (5’). Cette sauvegarde est double: on copie les fichiers de données sur des clefs USB. Il y en a 10 (une pour tous les jours, sauf le mardi où il y en a une par semaine). La seconde sauvegarde recopie le contenu de chaque clef USB sur un disque dur. Depuis 1984, ces fichiers sont sauvegardés de cette manière (nous sommes passés du CD aux clés USB). Nous avons ainsi survécu au vol de toute notre informatique (à l’exception des sauvegardes… oufff !!! ), et à X crashes des disques durs contenant les données. Jamais la perte n’a excédé le contenu d’une journée de travail. Les données de TOUS les patients depuis 1984 sont accessibles et lisibles.

2 – mon environnement personnel: j’ai un MBP avec un SSD. Je «carboncopyse» une fois par semaine, en double tout le SSD. J’ajoute une double «carboncopye» sur 2 autres disques durs 2 To.

P.S. le premier essai avec Time Machine a été tellement décevant par son temps d’exécution que j’ai définitivement laissé tomber

7)
Inconnu
, le 23.09.2011 à 12:31
[modifier]

Je fais des sauvegardes (à la fois professionnelles et personnelles) sur 2 disques externes :

– une sauvegarde avec Time Machine sur le premier disque externe toutes les heures

– une autre sauvegarde avec CCC sur le second disque externe (avec archivage des fichiers modifiés) tous les soirs

Et cela m’a sauvé la mise plusieurs fois (sur le plan professionnel)…

8)
Stilgar
, le 23.09.2011 à 12:52
[modifier]

Pour ma part, disque NAS avec 2 disques de 1To en RAID 0 pour Time Machine (3 ordinateurs à la maison)

Du RAID 0 pour de la sauvegarde ? J’espère pour toi que tu voulais dire du RAID 1.

RAID 0 : les données sont réparties sur n disques afin de répartir et paralléliser la charge IO > optimisation des performances

RAID 1 : Duplication des données sur n disques > fiabilisation et sécurisation des données.

9)
obé
, le 23.09.2011 à 12:55
[modifier]

Chez moi c’est simple. Comme je n’ai pas Time Machine (mon PB a 8 ans je n’ai pas voulu lui faire porter sur ses frêles épaules le poids d’un OS récent…), je sauvegarde avec SilverKeeper, petite appli gratos de LaCie à l’interface pourrie mais à l’efficacité et rapidité surprenante (la plus rapide gratuite que j’ai trouvé pour une vieille config). C’est juste une sauvegarde de l’état du disque au moment où on la fait (il n’y a pas d’historique). Perso ça me va bien, je considère que si j’ai effacé un fichier par mégarde et que je sauvegarde en l’état (supprimant donc le dit fichier sur la sauvegarde…) et bien après tout c’est de ma faute. Par contre pour mes photos de famille (beaucoup), je les mets toutes sur Flickr (privé). J’ai un compte “pro” (vraiment pas cher au passage) qui me permet de balancer tout ce que je veux sans limite. Ce n’est pas une sauvegarde au sens stricte du terme mais ça en est une quand même puisqu’il est possible de récupérer le fichier “original”. Certes il n’y a pas les RAW mais ce sont des photos de famille et les jpg sont très bien. Enfin comme Arken, je fais tirer les meilleures sur papier et/ou livre car après tout, c’est de loin la meilleure conservation dans le temps d’un point de vue PRATIQUE (on laisse la théorie à la numérisation…).

10)
alienlebarge
, le 23.09.2011 à 13:27
[modifier]

Pour ma part :

Voici comment sont répartis mes fichiers :

  • HD interne iMac (1To) : Système + Documents + Musique
  • HD FW800 (1To) : Photos
  • HD FW800 (2To) : TimeMachine
  • HD FW800 (500Gb) : non utilisé (à réaffecter)
  • HD USB2 (500Gb) : non utilisé (à réaffecter)
  • HD USB2 (320Gb) : non utilisé (à réaffecter)

et voici comment je sauvegarde

  • Fichier systèmes + Documents + Musique -> http://www.backblaze.com/
  • Fichier systèmes + Documents + Musique + Photo -> TimeMachine

C’est vrai que je regarde de plus en plus pour m’équiper d’un NAS. Le backup de mes photos me pose problème. J’aimerais pouvoir le délocaliser.

11)
bunam
, le 23.09.2011 à 14:03
[modifier]

Crashplan+ en continue + TimeMachine une fois par semaine

Je pense faire aussi du CrashPlan à la maison sur une autre machine (c’est possible et totalement gratuit) la destination idéale de cette sauvegarde serait un Drobot

12)
Saluki
, le 23.09.2011 à 21:51
[modifier]

Bon rien que des gens prudents. Bravo.

Je vais vous conter une histoire de NAS naze.

Nous avons un MyDitto 2TO en Raid 1. Il est en Champagne derrière la box, et nous y migrons manuellement les fichiers sensibles de la boîte, moi de Paris, ma “gérante” d’Anjou. Sur chaque place, un double dock avec des disques 2×1,5 TO, pour une sauvegarde TM d’une part et une autre (autres fichiers) programmée par Personal BackUp.

Le NAS nous a joué une surprise. Pas facile à déceler : le ventilo a rendu l’âme, bien évidemment en notre absence (trois bips, de temps en temps qu’ils m’ont dit) et, heureusement encore sous garantie. mails aux US, incident répertorié, suivi rapide par réponse sympathique et finalement ils me renvoient vers DaneElec quand j’ai enfin eu l’erreur de Raid qui s’affiche.
Eh bien, on ne peut pas régénérer le disque défaillant en le remplaçant simplement : il faut renvoyer le bouzin via le SAV du lieu d’achat pour qu’ils le restaurent. Sinon ils me proposaient un simple échange, via DHL ou UPS, impliquant la perte de données! Ce sera 15 jours lundi que j’ai rapporté mon NAS naze et j’attends son retour.

Faites donc attention !

13)
XXé
, le 24.09.2011 à 00:01
[modifier]

Eh bien, on ne peut pas régénérer le disque défaillant en le remplaçant simplement

J’ai acheté en juillet 2007 un NAS Synology DS-207, 2 disques de 500 Go en RAID 1. En mars de cette année, un des deux disques m’a abandonné, le vilain. J’ai commandé 2 nouveaux disques de 1 To et j’ai :</ br> – remplacé le défunt 500 Go par un des 1 To.
– j’ai lancé une reconstruction avec l’utilitaire de Synology. J’ai récupéré un RAID 1 de 500 Go.
– j’ai remplacé le second disque de 500 Go (le bon) par le second 1 To.
– j’ai lancé une reconstruction avec l’utilitaire de Synology. J’ai eu au final un RAID 1 de 1 To.

Ultra facile et efficace, toutes mes données intactes. Et avec un boitier externe, j’ai recyclé le 500 Go non défaillant.

Didier

14)
XXé
, le 24.09.2011 à 00:23
[modifier]

le premier essai avec Time Machine a été tellement décevant par son temps d’exécution que j’ai définitivement laissé tomber

Un iMac 24” acheté en décembre 2007 me servait (“…ait” car remplacé il y a peu par un superbe 27” Core i7 3,4 GHz :-p ) me servait donc de “serveur” pour mon activité pro (3 postes clients 4D). Time Machine en permanence veillait sur lui. Six mois plus tard, en juin 2008, le disque interne de 500 Go part pour un autre monde. Easy Computer Metz remplace le disque, évidemment sous garantie.
– On vous ré-installe le système ?
– Que nenni, rien du tout, nada.
Je ramène l’iMac disco-virginisé à la maison, je branche le disque externe Time Machine, j’insère le DVD d’install du système. Ce dernier me demande gentiment si je veux repartir d’une sauvegarde de TM. Ben tiens, la dernière tant qu’on y est. Je reviens une heure après : mon iMac avait redémarré exactement là où il en était 10 mn avant le crash, avec le bureau intact (c’est à dire aussi bordélique qu’avant :-D ), les logiciels prêts, pas un numéro de licence à rentrer, rien. Bilan : j’ai perdu 10 mn de travail et les quelques heures nécessaires pour faire remplacer le disque.

Donc pour moi, c’est plutôt une superbe réussite. Bien sûr, je ne parle pas du temps de sauvegarde que tu évoques, si j’ai bien compris, mais bon, même s’il m’arrive très ponctuellement d’arrêter une sauvegarde quand j’ai un très gros travail à faire, le reste du temps ça ne me pose aucun problème.

Didier

15)
XXé
, le 24.09.2011 à 00:51
[modifier]

Mon système de sauvegarde :

– En un lieu A se trouve mon serveur (celui dont je parle en 15) et un disque RAID 1 de 1 To.
– En un lieu B situé à une centaine de mètres à vol de câble_Ethernet_Cat_6 se trouvent 3 iMac “clients” et un RAID formaté “spécial Synology” de 6 To (un peu moins du fait du RAID Synology précisément mais très bien géré).

– les sauvegardes de l’iMac situé en A se font sur le RAID situé en B.
– les sauvegardes des iMac situés en B se font sur le RAID situé en A.
– certains fichiers importants de l’iMac de A se font quotidiennement (TriBackup) sur un des iMac situé en B.

Étant donné la distance (une soixantaine de mètres à vol d’oiseau) entre les bâtiments, il est très improbable qu’un incendie touche les 2 bâtiments.
Seul risque ce soir : que le truc de la NASA tombe sur les 2 locaux ! Ah non, le bidule ralenti, il va p’têt retourner chez ses expéditeurs finalement ;-)

Bon, par parano finale, je pense aussi finir par un coup de Crashplan. Juste au cas où un truc de la NASA etc. etc. ;-)

Didier

16)
colonel moutarde
, le 24.09.2011 à 09:22
[modifier]

Petite devinette pour XXé ! Un avion tombe sur un lieu A et un autre sur un lieu B. Qu’arrive-t-il au lieu C situé à quelques centaines de mètres et qui contient pleins d’archives importantes ?

17)
THG
, le 24.09.2011 à 10:45
[modifier]

Merci à Renaud pour cet article vraiment utile (ça change des tests d’‘Actifry, des rasoirs Braun ou des trucs “space” genre LaTex) et qui contribue à éveiller les consciences.

Bravo.

Par contre, au lieu de commettre l’erreur stratégique de stocker sur du Blu-ray, je me pencherais plus en détail sur la technique du swap (la sauvegarde qu’on emmène au bureau).

18)
XXé
, le 24.09.2011 à 11:06
[modifier]

Petite devinette pour XXé ! Un avion tombe sur un lieu A et un autre sur un lieu B. Qu’arrive-t-il au lieu C situé à quelques centaines de mètres et qui contient pleins d’archives importantes ?

Bon, alors d’abord, les avions ne tombent jamais sur A et B. M’enfin ! ;-)

Et si vraiment une péniche s’y écrasait, ben il reste la solution “parano finale” que j’évoquais : Crashplan. Et si vraiment-vraiment tous les lieux de stockage de Crashplan étaient eux aussi atteints comme par hasard en même temps, je me dirais que c’est un signe : j’arrêterais de travailler !!! Youppiii !!! :-D

Plus sérieusement : il est clair que, même en sauvant en “croisé” en deux lieux distants d’une centaine de mètres je ne suis pas à l’abris à 100 % mais les risques sont tout de même singulièrement réduits par rapports aux “classiques” : disque TM et/ou copies dans le même bâtiments, solution qui doit représenter une très (trop…) grande partie des méthodes de sauvegarde.

Didier

19)
XXé
, le 24.09.2011 à 11:08
[modifier]

Par contre, au lieu de commettre l’erreur stratégique de stocker sur du Blu-ray

J’avoue que sauvegarder sur ce type de support ne me paraît pas très sûr non plus…

Didier

20)
Phil7
, le 24.09.2011 à 13:17
[modifier]

Bonjour à tous,

Personnellement, j’ai une sauvegarde TimeMachine et une sauvegarde externe en utilisant Carbonite, un service de sauvegarde en ligne dont le principe ressemble un peu à Time Machine. Franchement sérieux, je suis très content d’eux depuis maintenant un peu moins d’un an, après en avoir testé quelques autres. J’ai 250 Go chez eux. La sauvegarde est entièrement automatisée et vraiment transparente pour l’utilisateur. De plus, les fichiers sont accessibles de partout, y compris sur iPhone, ce qui est pour moi un vrai plus.

21)
monmac
, le 24.09.2011 à 13:54
[modifier]

Tout a déjà été dit et je suis impressionné du sérieux de tous ces Cukiens. Mon humble sauvegarde consiste en un HDD 1TB Time Machine, résidant sous l’iMac, et un HDD 1 TB externe 2,5” cloné avec SuperDuper que j’emporte avec moi dans la valise ou même la poche. Pour les papiers importants, scannés avec un ScanSnap et archivé dans DevonThink Pro, donc aussi dispo sur l’iPhone. Dropbox pour les fichiers courants comme réservation, ticket, etc. et dispo sur tous les périphériques.

@colonel moutarde: ahaha, ou comment faire s’effondrer 3 systèmes avec deux avions. @ XXé: idem, si tout disparaît, j’arrête de bosser!

22)
Inconnu
, le 24.09.2011 à 15:34
[modifier]

THG; le Blu Ray serait pour de l’archivage plus que pour de la sauvegarde. Mais ce ne serait pas le seul support.

Ce matin, je viens de préparer 4 disques (2×250 et 2×500 Go) qui trainaient dans mon bureau. Etape importante; indiquer la capacité et le nom du disque sur chaque boitier. Plus facile pour se repérer.

23)
pat3
, le 25.09.2011 à 06:53
[modifier]

Bon ben va falloir que je révise ma sauvegarde, parce qu’elle n’est pas “fireproof”:
-l’iMac familial est sauvegardé par TimeMachine sur DD externe Firewire 500 go, toute les heures;
– mon MBP est sauvegardé tous les soirs, puis deux fois par nuit, sur DD externe 2 To, par TimeMachine pour le système, et par CCC pour les données.

Et c’est tout. j’ai deux autres disques 500 go fw à réaffecter, les photos de mon mariage sur un DD 500 go USB 2,5 pouces, et les films, séries télé, dessins animés etc sur un autre DD 2,5 de 320 go derrière la freebox. Autant dire que s’il y a le feu chez moi, tout disparaît… sauf mon MBP si je ne suis pas là…

Jusqu’à l’an dernier, j’avais une sauvegarde de fait pour mes cours… ils étaient tous en ligne ! Mais cette année, comme j’ai changé de département, ils sont tous nouveaux (ou presque). Mais la mise en ligne commence, ouf, je vais pouvoir sauvegarder petit à petit.

Mais une chose m’a intrigué dans le billet de Renaud; quand tu dis l’OS sur un SSD, c’est l’OS et le dossier Home? Et les applis, ça veut dire que tu vires toutes les applis du dossier Applications ou que tu as le dossier applications sur un autre disque dur? Dans ce cas, tes applis tournent-elles à la vitesse du SSD?

Ça m’intéresse, parce que j’aimerais à terme détacher le dossier Home du disque système, en prévision du passage au SSD, mais si en plus je pouvais détacher le dossier applications, alors le SSD pourrait être encore plus petit. Mais je n’arrive pas vraiment à saisir ce qui doit rester sur le SSD pour profiter de sa vitesse (ou ce que j’en saisis c’est… tout, ou presque: le système, les applis, le dossier Home). Quelqu’un pour faire un topo clair là dessus?

24)
Inconnu
, le 25.09.2011 à 07:28
[modifier]

@Pat3: oui j’ai transféré le user sur un disque normal. Avec les appli. Moins rapide que si c’était sur le disque SSD. Mais quand j’ai acheté mon MacPro l’an dernier, me restait plus un sou pour prendre plus gros comme capa. Mais je surveille les prix pour acheter un 256 ou 320GO en SSD pour mettre en disque principal.

Pour la manip, je crois que j’ai trouvé ça sur macbidouille, dans les forums.

26)
mathias
, le 25.09.2011 à 10:39
[modifier]

Comme je sauvegarde des trucs moins importants, j’ai une autre stratégie…

Je sauvegarde mon MBP sur un Synology (4×1.5 TO en Raid5 “syno” = 4.5 To utilisable) je sauvegarde mes photos dans un dossier idoine du Syno (pour y avoir accès depuis le réseau aussi) et le syno sauve tout ça deux fois par semaine sur un disque USB2 1TO qu’il a aux fesses.

La prochaine étape est de “dédoubler” ce disque 1TO pour faire une sauvegarde sur chaque par semaine (DD1 le dimanche et DD2 le mercredi), sachant que le second serait toujours sur mon lieux de travail, dans mon bureau…

Comme le gros de ma sauvegarde concerne les photos, je m’était intéressé aux solutions “en ligne”, comme Flickr “pro”, iDisk (MobileME), dropbox, … mais avec le débit d’upload que j’ai sur ma connection (500Kb/s), c’est pas vraiment utilisable; la première sauvegarde de 80 Go (environ) de photos prendrait déjà 373H à se faire…

Le “cloud” ça a l’air alléchant comme ça, sur le papier, ça a certaines “propriétés” intéressantes (…), mais c’est pas pour tout de suite, du moins pas dans les conditions actuelles chez moi… et puis, je garde le sentiment que ça va être trop de “surcharge” sur le réseau… mais bon, l’avenir nous le dira :)

27)
pat3
, le 25.09.2011 à 11:26
[modifier]

@Renaud

Merci, je vais chercher dans les forums de MB. Mais quand tu dis “moins rapide que quand c’était sur le disque SSD, ça veut dire quoi exactement? Ressens-tu la vitesse réputée exceptionnelle du SSD ou non? Une accélération substantielle ou pas?

28)
Inconnu
, le 25.09.2011 à 13:35
[modifier]

oui je la ressens. Mais j’ai une config de warrior, difficile de dire si c’est les 8 coeurs, les 16Go de RAM ou le SSD…..

29)
XXé
, le 25.09.2011 à 19:37
[modifier]

oui je la ressens. Mais j’ai une config de warrior, difficile de dire si c’est les 8 coeurs, les 16Go de RAM ou le SSD…..

Je pense que c’est le SSD qui fait le plus gros du boulot. Je suis passé d’un iMac 24” 2,8 GHz Core II Duo 4 Go de RAM à un 27” 3,4 GHz Core i7 8 Go ; le “warrior” comme tu l’appelles fait une grosse différence et je remarque bien sûr la différence mais certainement pas comme ce que décrit François ici et dans le dernier VVMac.

Didier

30)
pat3
, le 25.09.2011 à 19:40
[modifier]

Faudrait pouvoir tester avec un système sur un disque dur à plateaux… J’suis embêté là, parce que le SSD est la seule solution pour accélérer mon macbook actuel, et au vu de mon usage actuel, sans pouvoir sortir du disque système le dossier Home, j’aurais au minimum besoin de 256 go… ouille.

31)
XXé
, le 25.09.2011 à 19:46
[modifier]

Ah, un truc que j’ai oublié dans ma description en 16. Avant d’avoir 2 lieux distincts mais reliés en Ethernet Gigabit permettant des sauvegardes croisées, je sauvegardais (Tri-BACKUP) systématiquement les principaux fichiers de mon iMac Serveur sur mon PowerBook. Et je trimballais ce dernier un peu partout, lorsqu’on s’absentait de la maison. Comme ça si un des avions de colonel moutarde avait choisi ma demeure comme drop zone, j’avais au moins sauvé le principal. Ok, pas si j’étais chez moi au moment du crash mais là, les backups, sauf à avoir une liaison avec l’au-delà, bof…

Didier

33)
martin
, le 26.09.2011 à 14:38
[modifier]

Moi j’ai plein de disques durs empilés avec des demi-backups, des disques un peu vides, des disques hyper-pleins, des disques qui ne se montent plus, des time-machines pas reconnus, en firewire, en usb, en ceci, en celà. C’est le bordel. En plus j’en peux plus de toute cette cablasse, tous ces adaptateurs, toutes ces alims. J’ai envie d’arrêter l’informatique.

Parfois je rêve qu’il y a un petit incendie qui met fin à tous ces backups, que l’assurance me dédommage et que je part me sauvegarder au bord de l’océan.

34)
pat3
, le 26.09.2011 à 18:45
[modifier]

Je rêve aussi de réduire tout ça, mais mon ras-le-bol est moindre :-) Mais réduire veut dire (tout au moins en ce qui me concerne) racheter (un gros disque, un NAS), et revendre (les disques en état mais aux capacités trop réduites). On se prend aussi à croire que sauvegarder ne sert à rien, puisqu’il ne nous est rien arrivé, et on se dit qu’on pourrait bazarder tout ça sans plus s’en occuper…

Et puis on se souvient de la dernière fois qu’on a eu un problème de disque sans sauvegarde (voire avec); et là on se dit qu’il faudrait, sérieusement, refaire un point et mettre tout ça au propre!

Tu peux au moins:
– effacer tous les disques non absolument nécessaires,
– vérifier ceux qui montent normalement, et jeter tous ceux qui ne montent pas correctement,
– consacrer un week-end pluvieux à rédiger des annonces pour les différents sites de petites annonces, en proposant un prix attractif…

Et attendre…

36)
Phil7
, le 27.09.2011 à 01:14
[modifier]

@ obé

Oui je suis sur Mac et Carbonite est parfaitement compatible Mac et même lion. Pour cela, il faut ouvrir son compte sur le site US. Ils n’ont pas encore transféré la version Mac sur le site français. Il faut également payer à partir du site US. Par contre les sauvegardes peuvent être consultées sur le site français.

Si quelqu’un veut un parrainage pour un mois gratuit sur la première année…

37)
MacAque
, le 28.09.2011 à 08:11
[modifier]

@stilgar

Je sais que le RAID 0 double la probabilité d’une panne sur l’un des deux disques. Cependant, il s’agit de sauvegardes (i.e. redondantes). Si (quand) un disque rendra l’âme, j’aurai encore les données sur les ordinateurs. Ma préoccupation était plus de générer un espace de stockage important, pour pouvoir y stocker les TM de 3 machines sans avoir à gérer un manque de place. Cela vient de mon expérience pro, où 10 machines sont en TM sur un disque 1To. Quand il est plein, les soucis commencent. Bien que TM supprime automatiquement les sauvegardes anciennes, il arrive fréquemment qu’une ou plusieurs machines soient bloquées par manque de place et génèrent un message d’erreur indiquant l’impossibilité de terminer une sauvegarde. Il me faut alors manuellement effacer le sparsebundle d’une machine, puis relancer TM pour générer suffisamment de place aux autres, qui vont ensuite réduire leur empreinte disque, etc. Comme j’ai deux disques TM au boulot, cela veut dire des interventions régulières ; ce qui est dommage pour un système automatisé… Au moins, à la maison, je n’ai pas encore eu ce soucis. Je ne sais d’ailleurs pas si je l’aurai un jour. 3 ordinateurs pour 2To, vs. 10 ordinateurs pour 1To. J’attends de voir.