Profitez des offres Memoirevive.ch!
Vive le libertinage avec Mac OS X

Non, rien de graveleux (désolé), juste un titre un peu provoc pour vous dire que, grâce à Time Machine, on change de mac sans stress

C'est donc une petite humeur rapide pour dire tout le bien que je pense de l'utilitaire de migration de Mac OS. Et qu'on peut donc facilement craquer pour une nouvelle machine sans se préoccuper du transfert des données, des applis.

Ma femme vient de changer son MacBook pour un MacBook Pro. Le transfert se fait, comme lors de son précèdent changement, grâce à la sauvegarde Time Machine.

C’est bluffant: on sauvegarde l’ancienne machine, on branche le disque sur la nouvelle machine et on lance l’assistant de migration. Et quand c’est fini (faut prévoir plusieurs heures suivant la taille des fichiers qu’on avait), on a une machine identique: le fond d’écran, les icones sur le bureau, le brouillon de mail, etc....

Quand je compare avec Windows, je me dis qu’Apple a vraiment fait de l’excellent boulot, en réduisant le stress lié à un changement de machine. Moi, quand je dois réinstaller Windows, c’est la galère:

  • lister les applis
  • prendre un remontant
  • rechercher les numéros de série
  • reprendre un remontant
  • installer les softs sur la nouvelle machine
  • doubler les doses de remontants 
  • charger les mises à jour éventuelles, etc...
  • tripler les doses de remontants

Rien que ça, ça me donne pas envie de changer de machine (c'est peut-être bon pour la décroissance, remarquez).

Et pour tous ceux qui ne voudraient pas une « installation propre » (amis puristes, je vous aime, mais ne m'en veuillez pas, j’aime parfois rester un peu sale), ils peuvent toujours faire comme s’ils avaient Windows et se palucher toute la réinstall (remontant compris). Avec AppCleaner, j'ai pas de souci d'encrombrements sur mon OS, qui est toujours aussi réactif.

Je compte sur vos commentaires pour me démontrer par A + B l'intérêt d'une installation propre...

25 commentaires
1)
dpesch
, le 29.07.2011 à 01:26
[modifier]

J’ai changer d’iMac il y a deux mois environ(nouveau 21,5”Core i5) et l’ancien avait été vendu avant la livraison du neuf. J’ai demander à l’utilitaire de migration de repartir de Time Machine et, après une ou deux heures, j’ai retrouvé mon iMac tel que l’avais laissé quelques jours plus tôt. Il est seulement 3 ou 4 fois plus rapide que son prédécesseur… Lorsque j’ouvre Mail, c’est comme s’il était… déjà ouvert ! Il apparaît, opérationnel, à l’instant même. On dira ce que l’on voudra, mais Apple, c’est du bon matos bien servi par un super OS.

2)
Bodolino
, le 29.07.2011 à 04:05
[modifier]

Bonjour, Sauf erreur, il faut tout de même ne pas oublier de retirer l’autorisation du compte iTunes sur le Mac délaissé et le réintroduire sur le nouveau. Également, je crois qu’il faut désactiver Photoshop et le réactiver avec son numéro de série (c’est du moins ce que je fais depuis que j’ai eu la mauvaise expérience de devoir rejoindre le service Adobe pour expliquer que j’avais changé d’appareil). Pour le reste, le transfert est effectivement un charme avec Time machine ou un clone.

3)
aladdinsane
, le 29.07.2011 à 07:30
[modifier]

La clean install, c’est plus long mais c’est mieux, ça permet de nettoyer ton système : je veux dire par là de ne pas importer des fichiers parasites ou qui sont devenus obsolètes (powerpc ou autres).

Clean Install : pour ! ;-)

(a voté)

4)
JPO1
, le 29.07.2011 à 07:31
[modifier]

démontrer par A + B l’intérêt d’une installation propre…

Je n’ai jamais effectué d’installation propre. Je n’ai eu d’ennuis qu’avec le calamiteux système 7.

5)
ocmey
, le 29.07.2011 à 07:35
[modifier]

J’ai 2 logiciels pro auxquels il ne faut pas oublier de désactive la licence avant une réinstallation, Artlantis et DeltaBauad. Sinon les autres, jamais eu de problème. Pour les comptes iTunes, ont peut les désactiver depuis le nouveau Mac : Menu Store -> Voir mon compte -> Bouton “annuler les autorisations”. Ca annule tous les compte, il faut donc réautoriser après les comptes que l’on souhaite conserver.

6)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 07:57
[modifier]

Bien vu pour Photoshop, qui est bien le seul logiciel à poser problème. Quand à l’autorisation iTunes, cela fait partie des choses à faire en reconditionnant la machine. A ce sujet, ce que je fais avec l’ancienne machine, c’est de créer un nouveau compte utilisateur et d’effacer l’ancien. Trop paresseux pour faire une clean installe sur l’ancienne machine aussi :)

7)
djtrance
, le 29.07.2011 à 08:10
[modifier]

Une clean install pour une seule et unique raison: la machine vierge devant accueillir la migration ne contient pas les mêmes périphériques (écran, lecteur cd, disque dur, etc., etc.) donc, pas les mêmes pilotes.

En migrant un système complet vers une machine vierge, cela implique de migrer également ces fichiers systèmes, propres à chaque périphérique. Tu vas donc retrouver dans ton système des fichiers inutiles, obsolètes et pouvant potentiellement apporter des conflits…

8)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 08:10
[modifier]

aladdinsane: le jour ou j’aurais du temps, je ferais une install “sale” sur 1 machine et 1 installe propre sur l’autre machine (en ayant cloné le disque pour que ce soit réglo) et je comparerais la réactivité et la taille du système. En utilisant monolingual avec parcimonie (j(avais écrit une humeur à ce sujet il y a fort longtemps), je nettoie les trucs liés à PowerPC.

9)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 08:17
[modifier]

djtrance: ce que tu migres, ce sont surtout les données liées à l’utilisateur, plus que les drivers système à mon avis. Mac OS est il suffisamment intelligent pour se dire “bon tu passes d’un vieux macBook à un MacPro, tout est différent en termes de pilotes, je vais trier ce que je migre” ?

10)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 08:18
[modifier]

Parce que la clean install, j’ai l’impression que c’est un mythe entretenu par l’ignorance de ce qui se passe vraiment en terme de transferts

11)
cerock
, le 29.07.2011 à 08:27
[modifier]

et bien moi, je fait un beau mélange des deux… comme par exemple pour le passage sur Lion (car je ne m’amuse pas a réinstaller mon système régulièrement)

1) Je commence par faire de l’ordre dans mes applications en jetant (avec appzaper) toutes les applications que je n’utilise plus. 2) Je lance ou j’attends une sauvegarde TimeMachine 3) Je réinstalle le système de zéro (ou j’achète un nouveau mac) 4) Et je récupère mes fichiers et application avec l’assistant de migration et ma sauvegarde TimeMachine.

Comme ça, j’ai tout les avantages d’une clean install et ceux de l’assistant de migration ;)

J’ajouterais un dernier point que je trouve rigolo… plus le temps avance, moins j’ai d’application sur mon ordi… il faut croire que je m’assagit ;)

12)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 08:49
[modifier]

cerock: tu mentionnes un point crucial. Clean install sur une même machine ou passage à une autre machine.

13)
Gokart
, le 29.07.2011 à 10:17
[modifier]

Je n’ai jamais eu à réinstaller un système “propre” depuis Max OSX 10.0 (oui, oui 10.0 !). Aucun problème ni en cas de changement de nouveaux Mac, ni même en cas de crash de disque dur. Les sauvegardes ont toujours suffi…

Il n’y a que cette cochonnerie de Lion que je n’installerai pas : obligé de revoir TOUT mon environnement de travail avec la disparition de Rosetta. Plusieurs milliers d’euros de logiciels à racheter pour avoir des mises à jour qui ne m’apportent rien. Scandaleux !

Autant passer au dernier Windows (pas si mal) , quitte à tout changer….

14)
FT'e
, le 29.07.2011 à 10:49
[modifier]

Perfectionniste et paranoïaque, j’ai longtemps pratiqué le clean install. Jusqu’à il y a un peu plus de 2 ans.

Mon système actuel est passé au travers de deux mises à jours de système, et a changé 3 fois de machine. Comme je conserve mes anciennes machines par nécessité professionnelle, j’ai tout l’historique de ces mises à jour et migrations en fonctionnement.

Si j’ai cessé le clean install, c’est pour une question de temps. D’abord chez des clients. Mettre à jour 10 machines Leopard c’était rapide. Clean install 10 Leopards, réinstallation des CS, Xpress et autres gros bouzins, ceci précédé évidemment d’un backup préalable et désactivation de certains logiciels… Au bas mot 5 fois plus de temps pour y arriver. J’ai donc cessé. Clone rapide, mise à jour en place, vérifications d’usage, et voilà.

Suffisamment de machines me sont passé entre les mains pour qu’une certaine confiance s’installe, et j’ai donc fini par adopter cette voie pour mes propres bécanes.

Je suis par contre beaucoup plus circonspect avec des logiciels tiers. La suite Adobe par exemple… OMG, ce truc balourde des fichiers dans tous les coins, c’est juste une horreur. Une machine ayant eu CS3, 4, 5 et maintenant 5.5 ressemble à une décharge sauvage, plein de fichiers au nom cryptique semés aux 4 vents et à l’utilité réelle plus que suspecte. Sauf que si tu balances un fichier vraiment utile… ouch. Donc là, il y a eu du clean install. Désactiver la chose, désinstaller avec le désinstalleur officiel, virer toutes les choses manifestement Adobiennes qui resteraient à trainer – et il y en a – pour enfin installer le nouveau de propre.

Ce n’est pas tant pour que ça tourne plus vite à vrai dire, je ne penses pas que ça fasse beaucoup de différence dans la mesure où il n’y a pas de vieux processus qui tournent inutilement. Par contre, on récupère quelques Gb de disque, et donc de backups.

Aujourd’hui lorsqu’on me le demande je réponds de cloner le système pour un éventuel retour en arrière – Time Machine est super pour ça, 0 soucis -, et de mettre à jour en place. Aucune mise à jour en Lion autour de moi n’a posé d’autres problèmes que ceux attendus : applications PowerPC incompatibles et autres logiciels à mettre à jour. Ça se compte déjà en dizaines de machines…

Et à cette réponse, mise à jour en place, j’ajoute le conseil de nettoyer le dossier applications de temps en temps, et de virer les applications jamais utilisées, aidé par un soft tel AppCleaner, gratuit, Hazel, AppZapper ou encore CleanApp… Ça aide à garder la ligne. :)

15)
ysengrain
, le 29.07.2011 à 12:30
[modifier]

C’est bluffant: on sauvegarde l’ancienne machine,

Même pas b’zoin !! Il suffit de connecter l’ancienne machine à la nouvelle via un câble Firewire en mode T et le transfert se fait tout seul.

Quant à la “clean install”, en français installation “de novo” ;•)), il me semble, mais je peux me tromper qu’Apple ne la recommande pas, sans pour autant qu’elle ait un “caractère pathologique”. Il me semble me souvenir, qu’un des avocats de la chose était Bernard LeDu, ci devant rédac’ chef de Vous et votre Mac.

16)
dpesch
, le 29.07.2011 à 14:36
[modifier]

Même pas b’zoin !! Il suffit de connecter l’ancienne machine à la nouvelle via un câble Firewire en mode T et le transfert se fait tout seul.

Lorsque l’on a encore l’ancienne machine sous la main ! Dans le cas contraire, Time Machine est là !

17)
Invite
, le 29.07.2011 à 15:05
[modifier]

Il suffit de connecter l’ancienne machine à la nouvelle via un câble Firewire en mode T

L’ancienne machine… comme un MacBook Air, un MacBook Unibody, ou un MacBook sorti à partir d’octobre 2009 par exemple ?

18)
ysengrain
, le 29.07.2011 à 15:33
[modifier]

OK j’avais oublié que quelques nouveaux modèles sont sortis !!! mais

L’ancienne machine… comme un MacBook Air, un MacBook Unibody, ou un MacBook sorti à partir d’octobre 2009 par exemple ?

J’ai pratiqué comme dit plus haut avec mon MBP Unibody de septembre 2010

19)
Inconnu
, le 29.07.2011 à 15:38
[modifier]

Ysengrain: ne remue pas le couteau dans la plaie, mon MacBook Alu et mon MBA n’ont pas la fameuse prise :(

20)
yl
, le 29.07.2011 à 19:28
[modifier]

C’est également possible de faire le transfert des données d’une machine à l’autre par Ethernet ou Wifi, pas seulement avec un câble FW ! Et tout ceci grâce à l’Assistant Migration

21)
henrif
, le 30.07.2011 à 13:36
[modifier]

Est-ce encore pertinent aujourd’hui de faire un article sur la migration de compte :-)

22)
Sfimx
, le 30.07.2011 à 15:51
[modifier]

Fidèle lecteur, mais jamais commentateur, j’amène de l’eau au moulin.

Il y a bien un argument pour l’installation plutôt que la mise à jour (ce qui est un peu différent que la clean install pure et dure). De la version 10.5 à 10.6, Apple a introduit des mises à jour pour son système de fichier HFS+ notamment liée à la compression à la volée (il y avait eut un article sur Ars Technica à ce propos je crois) et il semblerait que les utilisateurs qui faisaient juste l’upgrade ne profitaient pas des nouveautés du FS. Ce qui pourrait s’appliquer à d’autres nouveautés sous le capot.

Mais sinon, la clean install, faut avoir le temps, et avec l’âge, je remarque que je n’ai plus le temps et c’est moins amusant qu’avant… :p Ma

23)
levri
, le 31.07.2011 à 10:36
[modifier]

Comme certains l’ont déjà fait remarquer lorsqu’on s’est débarrassé de l’ancienne machine il suffit d’en faire un clone, chose qu’on pouvait faire depuis le début d’OSX avec des utilitaires gratuits, fiables et rapides comme Carbon Copy Cloner par exemple, ensuite l’utilitaire de migration greffera sur le nouveau Mac les données utilisateur et les Applications, les préférences, etc … au choix.

25)
Pom
, le 03.08.2011 à 09:09
[modifier]

Petite remarque concernant Time Machine: faire attention avec la compatibilité de certains NAS ! Lion met en place une nouvelle version du protocole Apple AFP (lien wikimedia) qui n’est pas compatible avec tous les NAS, même les récents !

Perso, je dois encore attendre que le système de mon NAS soit mis à jour (en août) pour pouvoir recommencer à utiliser ma machine à remonter le temps comme avant ! GRR