Profitez des offres Memoirevive.ch!
Comment çà, Chmod?

Y'a des fois, on ferait mieux de rester couché. Là, j'étais chez Boulanger, en train de chercher je ne sais plus quelle babiole, quand je suis tombé sur deux disques Western Digital 1To à prix cassé en bas d'un rayon. Après avoir vérifié que ce soient bien prix qui soient cassés, et pas les disques, j'ai commencé à saliver. "Du Téra à ce prix là, çà ne se refuse pas", me suis-je dit, ancien publicitaire que je suis, surtout que c'est du Western, et que des Western, j'en ai déjà plein qui marchent bien.

C'est vrai : mes Western Digital, ils sont solides, silencieux et ils ont l'air de mieux supporter mes gros pieds dans leurs petits câbles que les La Cie, par exemple.

Et puis je me suis dit qu'avec une interface GigaEthernet, ça allait bien donner pour la vidéo. Alors je les ai achetés. De toutes façons, quand j'ai envie d'acheter un truc, je trouve forcément une raison inluttable. Dans la minute.

C'est là que çà commence...

Passque l'informatique et moi, c'est pas que ça fasse deux, mais c'est qu'on ne se connaît carrément pas. Il paraît que je manque de rigueur, c'est mon Mac qui le dit, mais je trouve, moi, que mon ordinateur manque de fantaisie. Échange de bons procédés...

Je plugue (oui oui, je plugue...) le premier des deux disques, et, oh surprise, il monte illico sur le bureau. Je le visite, il est grand, il est beau, alors je lui envoie illico 340 Go de vidéo et autres rushes. Il les avale à une vitesse stupéfiante. D'accord...  "Tu seras mon disque de sauvegarde, Fils!" lui dis-je en lui enfournant une autre pelletée de gigas. Mais que faire de l'autre?

J'étais en train de me le demander quand je suis tombé sur la notice du premier. Je la parcours. Ah?! Il fallait installer un logiciel avant pour pouvoir en être Maître?

J'attends qu'il ait fini de digérer le transfert et j'essaie de rentrer dans la partition Admin, ah oui, parce que je ne vous ai pas dit, il y avait deux partitions, mince, j'avais pas vu. Ah tiens?! Heureusement, j'ai tout copié sur Public. Au moins j'aurai pas de mot de passe à oublier... Et pis surtout que j'ai déjà effacé les fichiers sources de ce que j'ai copié et qu'il est hors de question que je remette ces fichiers ailleurs pour faire une préparation correcte de ce nouveau disque... Pas que ça à faire, moi... Le prochain, je ferai mieux...

Le prochain...

Ah cukf, alors!... On peut pas chaîner les deux disques. Je ne sais pas si c'est parce c'est impossible en Ethernet, ou si c'est parce que le constructeur a lésiné sur la deuxième RJ45, mais on peut pas. J'éjecte le premier disque, l'éteins, le remplace par le second, et là, hé hé hé, on ne me la fera pas deux fois, je me sers du cd d'installation fourni et je fais un truc avec pour pouvoir rentrer dans ce second disque comme admin, ce qui marche et me donne brusquement l'impression d'être le maître du monde.

Le Choeur :

"Il ne le sait pas encore mais il vient d'enchaîner conneries sur conneries. Il a formatté deux disques semblables de deux façons différentes, il ne s'y reconnaîtra plus. Il a manipé sans comprendre ce qu'il faisait, d'une machine qui va disparaître, et il oubliera son password!..." (Horrideep, Acte1, sc 2,75)

Quelques mois après...

Mon MacBook commençait à tirer la langue. Plus que trois gigas disponibles, des dizaines de logiciels installés, essayés, effacés à moitié, des bouts de rushes partout, deux versions d'essais d'Avid, trois versions de cela : il est temps de le remettre à neuf. Il faut dire que je viens de retrouver mon DVD d'installation de Snow Leopard, ce que je considère illico comme un signe céleste. Je vous rappelle que quand j'ai envie de quelque chose, etc., etc.

Malin que je me sens, je clone mon disque interne sur un de mes magnifiques Western blanc comme licornes, et sans vergogne, je boote sur mon dvd et réinstalle le système à blanc. De toutes façons, s'il me manque quelque chose, je n'aurais qu'à aller le chercher dans le clone, ah ah ah!...

Après trois heures de manips diverses, mon MacBook est comme neuf, nouveau compte utilisateur, disque interne dégraissé, que les logiciels qu'il faut, ah tiens?, il me faudrait le numéro de CleanApp. Qu'à cela ne tienne, je l'ai forcément dans mon clone.

J'ouvre mon Western. Oh! Quelle drôle d'idée?! Le dossier où se trouve mon clone est interdit! Mais bon, pas grave, çà! I, fenêtre informations, tout en bas. Ah oui... Interdit à tout le monde. D'ailleurs, il n'y a personne d'autre que tout le monde dans les utilisateurs possibles. Bon... Ça va être simple. Cliquer sur le cadenas, rentrer mon nouvel utilisateur, valider, allez, roule!...

Ah tiens?!... Y'a pas de cadenas?!... Ah bon?!... Ça se fait?... Je vais de ce pas chercher l'utilitaire disque et réparer les autorisations.

Comme une ombre sur le paradis...

Le Choeur :

"Il ne le sait pas encore mais il va rencontrer le mode root. Horreur! Il sera entraîné au fin fond du Chmod! (Horrideep, Acte 2, scène 3,1416)"

Ah tiens?! Ça ne marche pas non plus, çà, les autorisations... Mon disque réseau n'est pas vu par l'utilitaire. Comment pourrais-je le réparer? Je sens d'un seul coup comme un courant dans la Force. Le côté obscur qui s'avance. Ne nous laissons pas entraîner, ce doit être simple.

J'y suis! Recréons un session admin telle qu'elle était avant formatage. Comment elle s'appelait, cette session? Babouchka? Werther?... Mince... Je ne me souviens plus!... Attend... Babouchka, c'était la session ou le mot de passe?

Trois jours après, changeant de nom et de mots de passe comme de chemise, j'y suis toujours. Essayons autre chose. Now, something différent!...

Le mode root. L'arme ultime de l'administrateur. Créons-le, par le menu Préférences / comptes / options...

Ça y est. Je suis équipé. i, privilèges... Ah ah!... Ça a l'air de marcher...

Ah non...

Finalement pas. Mon clone m'attend derrrière le sens interdit et je ne sais plus quoi faire pour le joindre.

Heureusement, il y a les potes de Cuk. C'est vrai que j'en ai vu défiler, des articles, sur Cuk, sur ce sujet. Je n'y comprenais pas grand chose, mais je lisais et "terminal", "sudo", "chmod" passaient devant mes yeux ébahis, comme de grands dragons chinois. Ces cabalistes intiés allaient surement pouvoir m'aider. J'invoquai alors. Et ils me répondirent.

Admin 3O' bonjour?!...

J'ai eu des réponses dans les dix minutes, et je dois dire que je remercie tout ceux qui m'ont répondu, pour me soutenir amicalement comme pour me souffler des trucs insensés (pour moi) qui pouvaient éventuellement marcher.

Se déloguer, éteindre, rebooter et se connecter sur le disque avec son admin et son mot de passe : impossible, il y a belle lurette que ma session se connectait en automatique, et j'ai tout oublié. Si j'ai des notes, elles sont dans le dossier bloqué. Mais merci...

Ouvrir l'application Terminal puis:
- entrer "sudo chmod -R a+rwx " (sans les guillemets)
- glisser-déposer le dossier interditsur la fenêtre du Terminal
- appuye sur enter
- entrer un mot de passe administrateur lorsqu'il le demande

Là, j'ai tout fait. J'avais mon nouveau mot de passe pas encore perdu mais... Non.

Essayer de rentrer dans le disque d'un ( ptou!-mais-que-je-vais-l'aimer-si-ça-marche ) PC. Niet.

Une rafale sans sommation :

- entre "sudo chown -R user:user " (sans les guillemets)
- dépose ton dossier sur la fenêtre
- appuie sur enter

Si ça ne marche pas :

- entre "cp -R " sans les guillemets
- dépose ton dossier sur la fenêtre
- ajoute " ~/Desktop" à la même ligne
- appuie sur enter

Nuts...

Un dernier... Se servir en mode root de BatChmod

Pfiou... Entre les conseils d'utlisateurs de bon sens, les logiciels géniaux et les lignes de commandes évoluées, rien n'y a fait. Les dossiers interdits-sans-cadenas-non-joignables-sans-possesseurs-non-copiables-non-destructibles stagnent toujours sur mes disques durs, après des heures de manipulations et d'attention de mes amis. Mon inconscience est plus forte que la science. Retirez l'un de l'autre, il reste ce que je suis. Un peu...

Pourtant, ils ont mis le paquet, les Ysengrain, les Le Gallou, les Guillôme, les Fabien. Même VRic, dont je n'avais plus de nouvelles depuis longtemps est venu à la rescousse! Ils m'ont sorti des "sudo chown -R user:user ", et des "sudo chmod -R a+rwx ", des Batchmod, un régal!...

Et le support, les Zit, les François.... Même Anne était là... Ah que c'était chouette!

Je me demande si, tous comptes faits, je ne vais pas, rien que pour çà, continuer à changer de système sans prendre de note, sans garder mes identités, sans sauvegarde papier de quoi que ce soit de numéro de série ou de mot de passe, en me servant de logiciels sans lire réellement la notice, dans cette très belle désorganisation qui me caractérise, rien que pour les voir accourir dans un bel élan amical et fraternel...

Tiens, j'ai un mail?!...

C'est non!

Hum hum... Je comprends...

En attendant, pour rester en famille : et vous, qu'auriez-vous fait, pour récupérer ce foutu dossier?

49 commentaires
1)
yfic17
, le 01.07.2010 à 00:33
[modifier]

Voir un hacker ?

Blague à part, ça doit être super flippant s’il y a des données absolument primordiales. Mais sinon, je ne vois pas comment tu peux t’en sortir.

Tiens-nous au courant.

Ça me rappelle une personne dans notre club d’astronomie qui, lorsqu’il achète un truc, ne trouve rien de mieux que de tout démonter et après de crier « au secours ! J’ai des pièces en trop ou ça ne veut pas rentrer. »

2)
Hervé
, le 01.07.2010 à 00:42
[modifier]

En attendant, pour rester en famille : et vous, qu’auriez-vous fait, pour récupérer ce foutu dossier?

Pleurer… il paraît que c’est sensible ces petites bêtes : il se serait peut-être laissé attendrir :-)

3)
micmac2
, le 01.07.2010 à 01:21
[modifier]

Comme c’est un disque dur réseau, la gestion des droits d’acces ce fait au niveau du disque… Une solution serait d’ouvrir le boitier et mettre le disque dans un boitier USB, Firewire voir directement une ordinateur. Pour l’ouvrir, peut-etre que ce guide te sera utile : http://highlevelbits.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=97 Et si tu veux te lancer dans des choses plus avancée : http://mybookworld.wikidot.com/hacks-and-howto

4)
fxc
, le 01.07.2010 à 05:27
[modifier]

Ce que je fais:

1° dance initiatique autour de l’iobjet.

2° si le point 1 ne suffit pas, ouvrir la fenêtre

3° respirer

4° débrancher calmement les cables du ibidule

5° changer la voiture de place (elle est juste en dessous de la fenêtre)

6° ejection de l’ibidule

7° descendre et aller chercher les morceaux

8° ne pas se tromper de poubelle c’est pas un déchet vert.

5)
Fabien Conus
, le 01.07.2010 à 07:22
[modifier]

J’allais dire comme micmac2 ! La dernière solution c’est de sortir le disque de son boitier et de le mettre dans un boîtier USB ou Firewire. Là, les droits devraient être réinitialisés.

6)
soizic
, le 01.07.2010 à 07:47
[modifier]

J’en pleure de rire ! Je sais je suis infecte de rire d’un tel drame, mais cela m’a rappelé de bons souvenirs, comme le jour où un chercheur rouspétait parce qu’il ne pouvait plus faire ses sauvegardes (j’étais responsable des systèmes). Je regarde : il avait verrouillé ses fichiers de peur de les perdre, pour tout le monde, lui inclus !!! Bon, je ne prendrais pas Modane comme stagiaire, je crois que son cas est désespéré, mais il pourrait avoir des succès littéraires, il semble très doué. Je lui souhaite tout de même de trouver une solution.

7)
zit
, le 01.07.2010 à 07:47
[modifier]

Tiens, ça me fait penser que ça fait un moment que je n’ai pas fait de sauvegarde, ni d’archivage…

Ça me rappelle aussi le jour où, croyant effacer une clé USB pour y faire de la place, j’ai effacé toute ma bibliothèque ail thune, ce n’est qu’au moment du vidage de la corbeille, dont je trouvais qu’il commençait à durer looooontemps que je me suis rendu compte de la boulette… Trop tard !

Pire encore, après une démonstration complète du fonctionnement d’un Coolpix à une charmante demoiselle, cerise sur le gâteau, je lui explique, geste à l’appui comment formater la carte…

« – Et voilà, la carte est complètement vide, tu peux commencer à faire des photos. 
– Ma non, tou n’as pas fait ça ?! »
(La charmante demoiselle était grecque, et sont petit accent n’enlevait rien à son charme, d’aucuns disaient même d’elle que l’on pouvait comprendre en la voyant, l’envie d’aller guerroyer dans un cheval de bois qu’on eut certains de ses compatriotes en des temps reculés).
« – Bin si, pourquoi ? » demandais–je sentant un léger trouble m’envahir…
« – Ma non, tou n’as pas vraiment fait ça ? 
– Bin, heuuuuu, bin si, c’est bien ce que j’ai fait.
– Ma pourquoi tou as fait ça ?
– Bêbêbêbêbin, pour te montrer comment on fait, c’est important à savoir, ça, comment formater une carte…
– Ma il y avait déssous toutes les photos qué j’ai fait dépouis deux jours !
– Ah ?! heuuuu, mmmm… » à ce moment, comme j’essayais de rafraîchir l’écarlate monté à mon visage par une grosse coulée de sueur froide, j’ai entendu le hennissement de mon collègue sortant du bureau : il ne pouvait plus contenir le fou–rire qui montait alors qu’il observait attentivement cette petite scène (n’était–il pas plus intéressé par la plastique de l’hélène que par le fonctionnement du Coolpix dont il n’ignorait rien ?)…

Évidemment, à l’époque, pas d’Image Rescue ou autre soft de récupération de bévue…

Un point en moins, le zit !

z (sinon, chmod, il est balaise, je répêêêêêêêêête : mais as–tu pensé à faire appel à Cthulhu ou à Nyarlathotep, voire carrément Azathoth ?)

8)
MondeFormidable
, le 01.07.2010 à 08:10
[modifier]

“Pour ouvrir la boîte utiliser l’ouvre boîte qui est à l’interieur” conseil de Mr Klein qui serait l’inventeur de la dite bouteille.

Un n° d’assistance ?

9)
ReReX
, le 01.07.2010 à 08:57
[modifier]

Je ne sais pas si ça peut aider, mais que c’est un disque réseau, il s’administre par un browser internet. Heureusement Internet est ton ami :

Recovery Button Pressing the recovery button while powering up the device resets the admin user name and password to default without erasing shared folders or volumes. The recovery button also resets network configuration to DHCP (obtain an IP address automatically). Follow the instructions below to reset the device using the recovery button. 1. Turn off the device and disconnect all cables from the unit. 2. Insert a paperclip or narrow tipped pen into the recovery slot on the back of the unit. Press and hold down the recovery button. 3. While continuing to hold down the recovery button, connect the power cable to the back of the unit. 4. Hold the recovery button down until 10 seconds after the power/activity LED lights on the front of the device, then release the button. The unit may take up to three minutes to boot up completely. Note: The default user name is admin and the default password is 123456.

Ça devrait suffire…

10)
archeos
, le 01.07.2010 à 09:01
[modifier]

Très, très drôle au début. J’ai quelques points communs avec toi…

Et je compatis sur la fin. Ça m’est arrivé aussi, en moins grave, donc j’ai formaté.

11)
Chichille
, le 01.07.2010 à 09:06
[modifier]

Je me garderais bien de donner un avis technique quelconque. Mais je tiens à remercier Modane des cinq minutes de bonheur qu’il vient de me procurer. Un, parce que “Yapakamoiksaarrive”, ce qui fait toujours plaisir. Et deux, parce qu’il sait raconter.

C’est bien Modane, continue à avoir des malheurs…

(Cela dit, j’ai une indécente quantité de sauvegardes de tous poils, parce qu’il y a des moments où c’est bien utile d’en avoir au moins une qui marche).

12)
MondeFormidable
, le 01.07.2010 à 09:27
[modifier]

Perdu pour perdu

( cela m’est arrivé, avec CCC j’ai inversé le clonage 2 fois et tout perdu, je sais, plus stupide ça ne se fait pas…). et CCC est efficace! impossible de revenir sur les DD et retrouver les anciennes données!

Pourquoi ne pas essayer de récupérer les fichiers effacés ? Perso c’est ce machin qui m’a permis – un jour – de sauver les meubles (après avoir essayer moult “machins”) Le Machin

13)
aacp
, le 01.07.2010 à 09:42
[modifier]

Je viens d’avoir le problème chez une amie, avec son disque réseau qui ne montait plus sur son PC. La solution de de ReRex n’a pas fonctionné, car l’accès via le browser n’existe pas sur son modèle (acheté pas cher dans un pays où la douane n’est pas très regardante…). Je m’en suis sorti avec l’installation du disque dans un boitier USB (pas de firewire sur son PC), mais connecté au Mac (histoire d’enfoncer le clou sur la “supériorité” du Mac ;-) Le disque, formaté FAT32 (donc PC), n’était toujours pas lisible sur le Mac. J’ai alors utilisé testdisk-6.11.3, sur le Mac, qui a régénéré les partitions windows, qui ont alors été lisibles par le Mac comme par son PC, passant outre le mode “admin”. Toute sa photothèque à été récupérée sans domages. On y arrive, mais c’est assez stressant, même pour les données des autres…

14)
Diego
, le 01.07.2010 à 09:49
[modifier]

Si je comprends bien, tu n’as pas ouvert le mode d’emploi de toute l’opération ?

Version courte : Un disque réseau n’est pas un disque local.

Quand un disque local (USB ou autre) est monté sur ton mac, l’administrateur du mac est l’administrateur du disque.

Quand un disque réseau est monté sur ton mac, l’administrateur de ton mac n’est qu’un compte parmi d’autres.

Tu as créé les répertoires avec un autre compte (celui de l’ancien OS de ton mac) que celui avec lequel tu essayes d’y acceder maintenant. Tu n’as donc aucun droit dessus et c’est normal !

Pour libérer les droits de tes répertoires, il faut soit être identifié comme son popriétaire (le compte de ton ancien mac), soit comme admininistrateur de l’OS qui tourne sur ton disque réseau.

Tu ne peux plus te connecter avec le compte de ton ancien mac, il te reste donc la deuxième solution : te logger dans l’OS du HD réseau et changer les droits depuis là.

Comment ?

telnet ou ssh (les clients sont installés d’office sur vos félins ? Je n’y connais rien).

Pour aller plus loin, il me faut des détails sur ton disque, c’est un MyBook, modèle ? version ? … mais en gros, ça donne : Depuis une console du mac : >ssh root@ip_du_disque > password : (il doit y avoir un mot de passe par défaut, ce n’est pas celui de ton ancien mac)

Une fois loggé dans le HD réseau : trouver le répertoire partagé (en principe dans un /home/quelquechose) faire un chmod -R 777 nom_du_répertoire_à_libérer

– Redémarrer le client smb de ton mac (ou redémarrer le mac)

– Ouvrir ton HD réseau : miracle !

Hope it helps !

15)
Le Corbeau
, le 01.07.2010 à 10:17
[modifier]

C’est le problème du plug and play qui laisse croire que tout est simple et automatique et des appellations trompeuses. A mon avis ces trucs, c’est des ordinateurs ligth avec un système embarqué comme mon NAS. Il y a juste une amorce qui permet de prendre la main à travers le réseau et de tout installer

le root et les commandes s’adressant à la machine locale, il est logique qu’il ne soit pas possible de modifier les droits, sinon, ce serait la fête, il suffirait de remonter n’importe quel volume partagé d’autres machines sur le réseau et d’en modifier les accès…

a mon avis et en comparant avec mon NAS, la protection n’est pas sur le disque lui-même, mais est gérée par le système embarqué.

La solution de démonter le disque est donc une bonne solution de dernier recours puisque visiblement ReRex a trouvé plus simple.

perso, je n’ai jamais su la différence entre un disque réseau, un disque média center et un NAS.
Quoi que j’achète, dès que je ne connais pas le principe d’un produit, je lis la notice avant toute chose.

Edit

Grillé par Diego…

16)
ysengrain
, le 01.07.2010 à 10:22
[modifier]

Oh ! Modane !! Je t’avais dit qu’il te fallait un pro. On dit merci à Diego.

@ Diego: merci pour la leçon. Je mets ça de côté.

17)
ldenis1
, le 01.07.2010 à 11:21
[modifier]

Merci pour ce moment d’anthologie et cette finesse d’écriture, j’espère que vos problèmes sont résolus. Je frémis à l’idée d’une telle mésaventure !

18)
Diego
, le 01.07.2010 à 11:39
[modifier]

@Le Corbeau

C’est exactement ça, un disque réseau, ou NAS (Network Attached Server), c’est la même chose : un ordinateur avec un OS, en principe un linux, et un serveur samba qui tourne et met à disposition du réseau des fichiers.

La plupart de ces NAS ont aussi des serveurs web, ftp, mediastreamer, DHCP et plus si entente sur leur OS et le tout est géré via une interface web, mais peu ont un serveur ssh qui permet d’accéder aux tréfonds du système … c’est pourtant une condition indispensable pour pallier aux problèmes du genre de celui qui arrive à Modane !

Pour les MyBook, j’ai vu qu’il n’y avait pas de serveur ssh ou telnet installés d’office, mais c’est assez simple à hacker (ça a même l’air d’être prévu pour être hacké)

@ysengrain

C’est toujours un plaisir (d’étaler ma maigre science, qui, comme le Nutella, est pleine d’huile de palme ;-))

19)
ysengrain
, le 01.07.2010 à 12:01
[modifier]

@ Diego: >;•)))) sauf que de ce que j’avais pu observer chez les enfants, pour le Nutella, plus la tartine est petite, plus on met de Nutella, à la différence de la science !!!

20)
MondeFormidable
, le 01.07.2010 à 12:06
[modifier]

Une lampe rouge s’allume

le PASS! c’est pour rentrer dans la maison! C’est quoi ce bordel ? c’est une maison de pass ? je claque la porte de ce claque! le claqueur ( admin) n’as aucune tolérance dans cette maison si pas de pass, la maison sera close. Mon Mac est un foutu claqueur, et ma maison un bordel

Pauvre de moi

Et rien pour ouvrir ma boîte de sardine à cause de ce maquereau.

Une lampe rouge s’éteint

A-tu bien lu, Panard ?

La bise t’en claque , macquecée que c’est le boxon, te voilà flanelle dans l’bouic.

Maman-maca quel pince-cul ce chenil

Voilà mes fichiers dans l’abbaye des sots bordels.

Amen

21)
Diego
, le 01.07.2010 à 12:42
[modifier]

@ysengrain

Ton rapport à la quantité de produit est flatteuse même si ce n’est pas à ça que je faisait référence, mais à la qualité des liants, aussi déficients dans mes compétences que dans les pâtes à tartiner industrielles !

(et tes smileys sont trop complexes pour moi : c’est quoi ? Un chinois barbu et édenté avec un nez de clown ?)

22)
Modane
, le 01.07.2010 à 13:03
[modifier]

Je suis au boulot. Pas le temps de vous lire. Mais merci à tous de cette bonne humeur et de ces compétences! À ce soir!

23)
Modane
, le 01.07.2010 à 15:24
[modifier]

>Hervé, Fxc, Zit : Ça, j’avais déjà essayé. Ainsi que la poule noire, la main de gloire, l’invocation à Chtulu. Et pleuré. Beaucoup, pleuré…

>Ph Bigeard : Voilà un objet intéressant! Le plus dur étant de passer le doigt dedans pour gratouiller….

>Aacp, Rerex, Corbeau, Diego : je vais acheter des boitiers de ce pas.

À tous merci pour les conseils. Soizic, arrête de rire, maintenant! ;)

25)
pioum
, le 01.07.2010 à 17:30
[modifier]

sauf que de ce que j’avais pu observer chez les enfants, pour le Nutella, plus la tartine est petite, plus on met de Nutella

Donc d’après cette théorie, si je supprime la tartine (disons qu’elle tend vers 0), la quantité tend vers l’infini. Ce qui est un peu le cas de ma consommation personnelle. j’approuve

26)
VRic
, le 01.07.2010 à 19:21
[modifier]

Ah. On a probablement tous cru dépanner un disque local, mais comme a dit Diego c’est un NAS que tu as: tu n’as pas acheté un disque externe mais un serveur qui partage son disque en réseau.

Si c’est connecté en Ethernet ou Wifi, c’est un NAS. Si c’est connecté en FireWire c’est un disque externe. En USB c’est un mauvais disque externe. En SCSI c’est un vieux disque externe. Sur la prise casque: attention, ce n’est pas un disque dur.

Être admin ou root sur ta machine locale ne change rien à tes droits d’accès sur un serveur (sinon les hackers n’auraient aucun mérite).

Il faudrait être admin sur le serveur et on ne peut pas vraiment t’aider sans connaître le serveur en question. Mon avis c’est que s’il était bien fait tu n’aurais pas de mal à l’utiliser, mais ça n’aide pas.

Du coup les suggestions d’extraire le disque du NAS pour le placer dans un boîtier Firewire (ou au pire USB) sont pertinentes, mais vraiment en dernier recours. Ainsi ce serait un disque local et tu pourrais peut-être cocher la case “ignorer les autorisations”.

Le problème restant est que le disque du NAS peut très bien utiliser un format qui ne marche pas aussi simplement sur Mac (FAT32, NTFS, Ext3FS ou autre). Donc là encore pas facile sans l’avoir sous les yeux : c’est une solution de geek, il faut un geek sur place.

Si le geek est loin, éviter les solutions de geek. Plutôt lui envoyer le manuel pour qu’il le traduise en instructions pour non-geek. Ce qu’a l’air de proposer Diego. Sympa, Diego.

27)
Modane
, le 01.07.2010 à 20:41
[modifier]

Sur la prise casque: attention, ce n’est pas un disque dur.

Bon sang, je l’ai échappé belle! ;)

Il semblerait qu’il y ait consensus pour un échange de boîtier. Ça tombe bien : les vacances arrivent, et je n’avais plus rien à casser!

28)
Diego
, le 01.07.2010 à 23:28
[modifier]

Attention Modane

Comme le dit VRic, mettre ton disque dans un autre boitier et le connecter en firewire/USB/autre ne garanti en rien que tu puisses récupérer tes données. Je doute même fort que ce soit possible, le formatage utilisé par l’OS de ton NAS est très probablement un exotisme inconnu du félin.

Je ne recommande donc pas cette solution.

Tu nous dis le modèle / type de ton HD ?

29)
François Cuneo
, le 01.07.2010 à 23:42
[modifier]

Modane, je n’y comprends pas plus que toi, je ne sais pas si ça te rassure!

Ce qui est certain, c’est que ce soir, tu m’as bien fait rigoler!

J’adore ton style!:-)))

31)
micmac2
, le 02.07.2010 à 02:09
[modifier]

Le MyBook Studio n’a pas l’air d’etre un disque reseau (si j’en crois l’image sur Amazon.fr)… du coup la solution de VRic qui constiste a cocher la case “Ignorer les authorisations de ce volume” devrait fonctionner correctement.

33)
Le Corbeau
, le 02.07.2010 à 08:34
[modifier]

Au secours, vu sur le site WD:
un MyBook Studio Edition est un disque dur externe normal et n’a pas d’interface gigabit comme tu le dis dans ton article

Y a comme un problème….

36)
Modane
, le 02.07.2010 à 08:56
[modifier]

2 prises : Une RJ45 et une USB limitée à une augmentation de capacité. (Impossible de connecter le disque en USB).

Ce disque n’apparaît qu’à la demande dans “réseau”, ou “partagés”. Il est caractérisé NAS par le constructeur (tu imagines bien que je n’aurais pas pu inventer çà moi-même!;)

38)
Le Corbeau
, le 02.07.2010 à 13:17
[modifier]

@ Modane Ok mais “ici” c’est un My Book *World *Edition et non un My Book *studio *Edition comme indiqué en commentaire 30.

Si en plus tu nous égares :-)))

39)
Modane
, le 02.07.2010 à 13:22
[modifier]

Aaaargh! Mille fois pardon!

Euh… Et si je rajoute que sinon, c’était trop facile?

41)
Modane
, le 02.07.2010 à 15:02
[modifier]

“Comment se débarrasser de…”? Judicieux! ;)
Mais j’ai déposé la question. Réponse sous 3 jours. Merci!

42)
sebasto
, le 03.07.2010 à 23:20
[modifier]

Bonsoir Modane,

J’arrive après la bataille, mais as-tu essayé la méthode précisée dans le manuel de Western Digital et rappelée par Rerex ?

Bouton de restaurationLorsque vous appuyez sur le bouton de restauration quand vous mettez le périphérique sous tension, le nom d’utilisateur et le mot de passe d’administration sont redéfinis sur leur valeur par défaut sans que les dossiers ou volumes partagés ne soient effacés. Le bouton de restauration réinitialise aussi la configuration réseau sur DHCP. Remarque : Le nom d’utilisateur par défaut est admin et le mot de passe par défaut est 123456.

Sur ce genre d’équipement, il y a toujours un mécanisme de ce type pour nous, les distraits :)

43)
Modane
, le 04.07.2010 à 09:52
[modifier]

Oui, et ça m’a servi. Je crois que je suis en train de m’en sortir, au moins pour un des deux disques. Mais je touche du bois, rien n’est fait….

44)
Bilbo
, le 04.07.2010 à 10:01
[modifier]

Rerex et sebasto et quelques autres conseillent de lire le mode d’emploi. Je me joins au chœur.

:-P

À+

P.S. Modane, si tu as besoin d’une intervention à distance, tu as mes coordonnées dans tes mails.

45)
Modane
, le 04.07.2010 à 10:53
[modifier]

>Bilbo : Le manuel n’est pas tout! C’est comme une partition, ça s’interprète. Moi, une partition de basson, bien que ce soit un bel instrument, ça ne me parle pas! ;) ( À quand les manuels en clé de Fa? )

46)
Bilbo
, le 04.07.2010 à 11:12
[modifier]

Moi, une partition de basson, bien que ce soit un bel instrument, ça ne me parle pas! ;)

Pourquoi diable, alors, t’échines-tu à souffler dans cet instrument ?

:-D

Plus sérieusement, tu as essayé le reset ? Tu as récupéré tes données ?

À+

47)
Modane
, le 04.07.2010 à 22:00
[modifier]

Grande nouvelle! Ça y est, j’ai récupéré les données! Merci pour les conseils et les RTFM!

Je vous écris çà plus tard, mais je vous jure : vous y aurez droit! Merci à tous! Vous y êtes pour beaucoup!

48)
pat3
, le 05.08.2010 à 16:25
[modifier]

Aaaaah cuk.ch! On rit (beaucoup, merci Modane), on s’instruit (aussi, merci Diego)…

J’ai appris grâce à Modane pourquoi j’hésitais à acheter un disque NAS. Je crois que c’est pas demain la veille que je vais m’y mettre ;-)

Si je peux apporter ma toute petite pierre: au lieu d’un boîtier, on peut s’équiper de ça , qui permet de tester n’importe quel disque nu, pourvu qu’il soit IDE ou SATA.Moins élégant, mais beaucoup moins cher qu’un boîtier, et évite les montages et démontages physiques…

49)
Modane
, le 05.08.2010 à 21:07
[modifier]

Si si, Pat! Tu peux y aller! Tu verras dans la suite qu’à partir du moment où tu t’y connectes par Safari, tout est facile! Et rapide! :)

ici