Profitez des offres Memoirevive.ch!
Angoulême 2010, l’application iPhone et la sélection (partie 2/2)

Bonjour à tous!

Voilà la suite de la présentation de la Sélection Officielle d'Angoulême.

Comment, vous n'avez pas lu la première partie? Rattrapez-vous en suivant ce lien.

Résumons vite fait pour ceux qui ne veulent pas cliquer sur le lien : un jury de 7 personnes du monde de la BD a sélectionné 58 albums, qui seront jugés par un autre jury qui remettront 7 prix (Fauve d'Or - Prix du Meilleur Album / Fauve d'Angoulême - Prix Spécial du Jury / Fauve d'Angoulême - Prix de la Série / Fauve d'Angoulême - Prix Révélation / Fauve d'Angoulême - Prix Regards sur le monde / Fauve d'Angoulême - Prix de l'Audace / Fauve d'Angoulême - Prix Intergénérations). En parallèle, le public peut découvrir cette sélection en lisant les premières pages sur ce site, ou grâce à l'application iPhone (qui ne propose cependant pas quelques albums, surtout ceux provenant d'auteurs étrangers), et voter pour son album préféré. Les 5 ayant eu le plus de voix seront remis dans les mains d'un jury formé de lecteurs de BDs, qui choisiront ainsi le vainqueur du Fauve Fnac - SNCF - Prix du Public. Les votes durent jusqu'à 20.00 heure, demain, samedi.

Autre petite chose, le site officiel du festival a fait peau neuve, du coup, on découvre plein de nouvelles choses, comme par-exemple ce petit schéma, qui vous fera un peu mieux comprendre ce que j'ai dit ci-dessus (la partie Prix du public est un peu raccourcie sur le schéma par-contre) :

image

Résumons également très rapidement les albums déjà découverts jusqu'ici :

  1. L'affaire des affaires, tome 1 : l'Argent Invisible, sur le thème de l'affaire Clearstream.
  2. Allegretto deprimoso, BD humoristique sur le thème de la musique.
  3. Alpha...Directions, un grand historique de l'univers en BD, avec très peu de textes.
  4. L'Ancien Temps, tome 1 : Le Roi n'embrasse pas, une histoire fantastique parlant notamment d'une femme-renarde.
  5. Au Rallye, la chronique d'un bar de banlieue mais surtout de ses clients.
  6. Aujourd'hui n'existe pas, l'histoire de la jeunesse corréenne dessinée par une auteur de 19 ans.
  7. Billy Brouillard : Le don de trouble vue, la BD "à la Tim Burton", avec un jeune intrigué par le "monde des ténèbres".
  8. Blast, tome 1 : Grasse Carcasse, ses dessins magnifiques et les souvenirs d'un homme placé en garde-à-vue.
  9. Blessure d’amour-propre, BD dans laquelle l'auteur mélange autobiographie et suite d'une de ses précédente BD.
  10. Britten et Associé, qui nous raconte l'histoire d'un détective privé déprimé de n'avoir que des affaires de couples à régler, avant que...
  11. Commandant Achab, tome 1, où l'arrivée au Quai des Orfèvres d'un fils de policier disparu dans des circonstances étranges.
  12. Dix petits insectes, remake des Dix petits Nègres d'Agatha Christie, en dessins "couleurs flashy".
  13. Droit du sol, une traversée illégale Comores-Mayotte qui ne se passera pas comme prévue.
  14. Dungeon Quest, tome 1, où comment faire une parodie de jeu de rôle en parlant d'un garçon qui en a marre de faire ses devoirs.
  15. Eightball, des courtes histoires humoristiques à la Gotlieb, mais écrites et dessinées par un Sud-Africain.
  16. Les Enfants du Capitaine Grant, l'adaptation du roman de Jules Vernes avec des personnages à tête d'animaux.
  17. L’Épervier, tome 7 : La Mission, la début du deuxième cycle de la célèbre série historique de Patrice Pellerin.
  18. La Génèse, une adaptation de la Bible en version cases et bulles.
  19. George Sprott : 1894-1975, l'histoire d'un présentateur télé pas satisfait de la vie qu'il a passé.

Dans les commentaires du premier, Blast a fait l'unanimité, avec d'autres compliments pour Alpha... Directions, L'Ancien Temps, tome 1 : Le Roi n'embrasse pas et Les Enfants du Capitaine Grant.

Bref, passons maintenant à la suite de la présentation de cette Sélection Officielle...

20. La Guerre d'Alan - Edition intégrale

Scénario et dessin : Emmanuel Guibert / Editions : L'Association / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

L'intégrale de trois tomes parus entre 1997 et 2008 et qui raconte l'histoire d'un soldat américain pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

image

Dessins simple, histoire vraie (Emmanuel Guibert, l'auteur de la BD, a rencontré l'ancien soldat Alan Ingran Cope et a décidé de faire une BD d'après son histoire) sans exagération, cette BD a l'air d'être au top dans la catégorie historique.

image

Tout semble parfaitement dessiné et scénarisé, en bref, une BD de plus à inscrire sur ma (longue) liste d'achats!

21. Hector Umbra - Edition intégrale

Scénario et dessin : Uli Oesterle / Edition : Akileos / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Les quelques premières pages ne résumant pas particulièrement bien l'histoire, je me permet de copier le résumé publié sur le site d'Angoulême :

Alors qu’il recherche Osaka, son ami mystérieusement disparu, Hector Umbra est confronté à des rencontres forts peu engageantes au coeur de l’underground Munichois. Son odyssée, parsemée de flashbacks éclairant son enfance par fragments, le conduit dans un monde souterrain pour le moins inhospitalier, où des démons particulièrement vicieux se sont organisés sous le nom de N.I.U et fomentent un plan diabolique... Une aventure qui prendra fin avec la destruction totale de la «Frauenkirche», église symbolique de la ville.

Ca a l'air assez particulier comme histoire, à voir.

image

Bref, trop dur de donner un avis avec le trop peu d'informations que j'ai.

image

Si quelqu'un l'a lu, n'hésitez pas à réagir en commentaire!

22. L’Homme-Bonsaï

Scénario et dessin : Fred Bernard / Editions : Delcourt / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

A nouveau, les premières pages n'annoncent pas tellement l'histoire qui va suivre (attention, ça n'est de loin pas une critique!).

Au début de l'album, le dessin s'étend la plupart du temps sur deux cases "panorama" placées sur une page, à une seule exception près où la page est découpée en 4.

image

Après un aperçu de la mer, on découvre des hommes, apparemment des marins, dans ce qui doit être un bar de bord de mer, qui écoutent ce que leur raconte leur (ou pas ?) capitaine.

image

D'après le résumé, il s'appelle o'Murphy, et a découvert, lors d'une tempête, un bateau avec, à son bord... un arbre. L'arbre parle! Apparemment, ça serait un homme qui aurait reçu une graine sur la tête alors qu'il se trouvait sur une île.

L'histoire a à nouveau l'air très originale, mais, après tout, pourquoi pas?

23. Ida, tome 1 : Grandeur et humiliation

Scénario et dessin : Chloé Cruchaudet / Editions : Delcourt / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

L'histoire commence en Suisse :

image

Pas besoin d'en être fier, puisque, Ida, malade, se voit prescrire par son médecin, après avoir suivi de nombreux traitements qui ont échoué, un voyage du côté de la mer.

Et ça marche, même qu'elle était très récalcitrante à l'idée de quitter son trou, à Bâle (n'y voyez pas de mauvais jeu de mots, ou peut-être que si, en fait).

image

Donc bref, à Tanger (où elle va), miracle, elle va beaucoup mieux! En plus, elle se fait une amie, et elles partent ensemble à la découverte de l'Afrique.

Je ne suis pas fan du style graphique mais, pour la troisième fois depuis la début de cet article, l'histoire est très très originale!

24. Ikigami, préavis de mort

Scénario et dessin : Mase Motoro / Editions : Asuka / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Attention, cette BD ne se trouve pas sur l'application iPhone.

Pire encore, elle se trouve bien sur le site Prix du Public, mais je n'arrive pas à la lire, le chargement ne se termine jamais.

Heureusement, le site officiel du manga (enfin, d'après la couverture, "ceci n'est pas un manga, c'est un thriller", c'est dit) propose également les premières pages à la lecture. Par-contre, le système Ave!Comics est quand même bien plus efficace!

Mais effectivement, cette histoire semble de suspens : dans un pays asiatique (c'est un manga), tous les enfants sont vaccinés avec leur entrée à l'école.

image

Jusque là, rien d'anormal.

Oui mais un vaccin sur mille contient une micro-capsule contenant un produit mortel. Et cette capsule tue les vaccinés entre leur 18 et leur 24 ans.

Comment cela se fait-il? C'est une loi de l'état, le "Loi sur la prospérité national", qui vise à mieux faire apprécier la vie.

image

Je rappelle juste aux non-habitués qu'il faut tout lire de droite à gauche, même les bulles.

Le décor est planté. Dans le manga, on suit plus précisément la vie d'un fonctionnaire qui distribue les avis avertissant qu'il ne reste que 24 heures à vivre.

J'aime bien le dessin, l'histoire a l'air très bien, bref... Ikigami est demandé dans la liste d'achats!

25. Il était une fois en France, tome 3 : Honneur et Police

Scénario : Fabien Nury / Dessin : Sylvain Vallée / Editions : Glénat / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

On replonge en 1943 dans le troisième tomme de cette BD aux très jolis dessins.

image

Et en 1943, on suit l'histoire d'un homme du nom de Joseph Joanovici, qui a su faire de la guerre une affaire qui marche, comme vous pouvez le voir dans la case ci-dessus.

Problème :

image

En effet, cet argent, il l'a acquis en vendant de la ferraille à des Allemands, alors qu'il habite en France...

Comment blanchir cet argent? Et bien, tout simplement, en investissant dans la Résistance!

Voilà donc le début de son double-jeu.

Cette BD a été acclamée de nombreuses fois par la critique, il ne serait donc pas étonnant qu'elle remporte un prix...

26. L'île aux poulaillers, tome 1

Scénario et dessin : Laurence Mattiussi / Editions : Glénat / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Ah, les pirates!

Ceux de cette BD ont un mode d'opération très simple. En effet, il arrive souvent que des bateaux coulent chargés de marchandises précieuses :

image

Dans ce cas, en général, la société commerciale envoie un navire jouer à la pêche aux trésors. Les pirates attendent donc qu'ils aient fini de s'amuser, et une fois que toutes les marchandises sont remontées, à l'abordage :

image

Bref, c'est cruel, mais ça marche.

Quel est le problème alors?

Eh bien, cette bande de pirates a de la concurrence... une autre bande de voleurs des mer arrivent, menés par une femme. Evidemment, le capitaine qui raflait tout auparavant n'est pas des plus heureux...

Scénario sympa, dessin un peu moins je trouve.

27. James Bond, les origines

Scénario : Charlie Higson / Dessin : Kev Walker / Editions : Casterman / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

James Bond, vous avez déjà entendu parler?

Et de son enfance?

C'est ce que va tenter de nous raconter cette BD. Ca commence fort dès le début puisqu'une drôle de bête attaque le futur 007 pendant qu'il pêche, tout ça dans un style que j'aime beaucoup :

image

Et après, James va rejoindre son oncle et sa tante en Ecosse, où les premières intrigues le mettront sur la voix de son futur métier.

image

Personnellement, l'idée de reprendre un personnage connu et de lui imaginer une enfance me déplaît un peu. Mais bon, pourquoi pas, surtout avec de dessin clair et réaliste.

28. Je ne mourrai pas gibier

Scénario et dessin : Alfred / Editions : Delcourt / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Qu'est-ce qu'on a là pour une histoire, c'est dur à dire.

Apparemment, un homme a fait quelque-chose qu'il ne devait pas :

image

Mais quoi?

image

Résumé officiel :

Mortagne, c’est mille deux cent dix-neuf habitants. Mortagne, c’est du bois et de la vigne, les deux seules ressources qui alimentent les deux seules entreprises de la commune : Le Château Clément et la Scierie Listrac. Travailler pour monsieur Clément revient à haïr ceux qui travaillent pour monsieur Listrac… et inversement ! La haine fouette les murs de Mortagne et c’est comme ça depuis toujours. Martial a préféré fuir ces querelles de clochers. Jusqu’à son geste sans retour…

Mais qu'a-t-il fait?

Ca, j'aimerais bien le découvrir. Je ne suis pas très fan du style de dessin plutôt pâle, mais le nom de l'album figurera quand même sur ma liste.

29. Je ne suis pas mort

Scénario et dessin : Hiroshi Motomiya / Editions : Delcourt / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Avec le nom de l'auteur, il n'y a même pas besoin de vous préciser qu'il s'agit d'un manga, qu'il n'est pas disponible sur l'application iPhone, et que ça ne marche pas sur le site Prix du Public. Ave!Comis ne saurait-il pas lire de droite à gauche?

On se contentera donc de la couverture, et d'un scan de Sceneario.

image

On va quand même tenter un petit résumé :

Le héros (du nom de Okada Kenzou) a 60 ans, il a passé sa vie à travailler, mais est licencié. Continuons avec les bonnes nouvelles, sa femme lui laisse un papier officiel indiquant leur divorce, tandis que ses enfants (déjà grands) ont fait changer leurs numéros de téléphone, et que, en plus, son compte en banque est à sec.

S'en suit une tentative de suicide qui rate, la branche de l'arbre auquel il était attaché ne supportant pas le poids...

image

La nature ne veut pas qu'il meure?

Très bien !

Il commence une nouvelle vie, dans laquelle il errera dans la nature...

Ca a l'air bien sympa tout ça, sûrement un manga que j'aimerais bien, tout comme Monster.

30. Jérôme K. Jérôme Bloche, tome 21 : Déni de fuite

Scénario et dessin : Dodier / Editions : Dupuis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Déjà le 21ème tomme des aventures du célèbre détective aux lunettes rondes!

Dans cet album, tout commence avec des cases nous montrant Caroline, fillette de 3 ans, qui n'a pas l'air de retrouver son père dans l'appartement :

image

Caroline a beaucoup de chance (enfin, elle a perdu son papa quand même, mais passons hein) puisqu'elle habite dans le même immeuble que celui où se trouvent les bureaux de Jérôme K. Jérôme Bloche.

image

Peut-être que Jérôme va tenter de retrouver son père?

Rien que de faire ce résumé m'a donné envie d'acheter l'intégrale des aventures de Jérôme K. Jérôme Bloche. Je le note aussi!

31. La jeune fille et le Nègre, tome 2 : Babette et Sophie

Scénario et dessin : Judith Vanistendael / Editions : Acte Sud / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Cette BD absente de l'application iPhone est la suite du premier tome qui avait déjà été nominé à Angoulême!

image

L'histoire? Celle de Sophie, tombée amoureuse dans le premier tome d'un réfugié togolais.

Quelques années ont passées depuis...

Sophie a maintenant une fille, mais, d'après les premières pages, n'est plus avec Abou (le Togolais, si vous n'aviez pas suivi).

image

Que s'est-il passé?

Ca n'est pas mon style de BD préféré, le dessin est de plus assez particulier.

Bref, celle-là sera absente de ma liste.

32. Jolies ténèbres

Scénario : Fabien Vehlmann et Marie Pommepuy / Dessin : Kerascoët / Editions : Dupuis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Tout commence par un rendez-vous :

image

Sauf que le rendez-vous se passe mal, et qu'une substance violette inconnue tombe du plafond, et vient remplir toute la pièce :

image

Et ensuite?

Allons-y avec un petit résumé venant du site officiel :

 

Un conte cruel et saisissant  Dans les champs, au printemps, une fillette gît, inerte. Est-elle morte ? Qui l’a tuée ? On n’en saura pas plus. De ci, de là, une minuscule communauté surgit, comme échappée de contes de fées : Aurore, mais aussi l’Orgueilleuse, la Régressive, l’Aventurière, le Prince m’as-tu vu…

Le moins que l'on puisse dire, c'est que je n'ai pas tout compris à l'histoire! De plus, je ne suis pas un grand fan du style de dessin...

Bref, je passe aussi.

 

33. Keko le magicien

Scénario et dessin : Carlos Nine / Editions : Rackham / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Je disais que je ne comprenais pas tout à Jolies ténèbres, mais alors ici, c'est encore pire!

image

Pourtant, la BD est très connue ; revue des dizaines de fois par son auteur (un Argentin), histoire modifiée, passages ajoutés, couleurs également venues après coup, bref, la BD a eu de nombreuses versions.

image

N'empêche que j'ai beaucoup de mal à apprécier le style de dessin, et encore plus de mal à vouloir découvrir la suite de cette histoire qui commence avec un magicien découvrant un énorme bébé abandonné qui parle et joue de la musique!

34. Kinky et Cosy

Scénario et dessin : Nix / Editions : Lombard / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

La couverture rose bonbon donne le ton : l'histoire parle de filles!

Oui mais elle n'est de loin pas destinée uniquement à des filles.

En effet, les strips (mini-histoires la plupart du temps en 3-4 cases) font rire tous les sexes et toutes les générations.

Un exemple :

image

Allez, encore un :

image

Ca a l'air complètement fou, certains strips sont vraiment excellents, et, même si vous n'êtes pas tentés par l'achat de la BD, allez au moins lire les strips en ligne!

Je crois que je vais noter le titre aussi, même que la couverture me déplaît!

35. Lincoln, tome 6 : French Lover

Scénario : Olivier Jouvray / Dessin : Jérôme Jouvray / Editions : Paquet / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Quand j'ouvray la page web de la BD... oui, je vous l'accorde, le jeu de mot est particulièrement pourri! Sachez cependant que même la coloriste est de la famille. Et c'est donc toute la famille qui a créée les 6 tomes de ce "western humoristique". Bref, ils ont mit le paquet (l'éditeur a aussi droit à son jeu de mot pourri, comme ça, pas de jaloux)!

L'histoire de ce sixième opus?

L'héroïne en a marre de la révolution :

image

Elle veut se reposer.

Mais, quand on est héroïne, ça ne marche pas souvent comme on veut :

image

S'en suivra, selon le résumé, des avantures avec une vieille belle-mère à la langue bien pendue, les Texas Rangers, l’armée américaine et des Federales mexicains.

Ca a l'air drôle, bien dessiné, j'aime ça, je note!

36. Magasin général, tome 5 : Montréal

Scénario : Régis Loisel et Jean-Louis Tripp / Dessin : Jean-Louis Tripp et Régis Loisel / Editions : Casterman / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Ca serait mieux si j'avais lu les 4 autres tomes pour vous exposer l'histoire, c'est sûr, mais, en gros, c'est très simple.

Une femme n'a pas l'air de très bonne humeur :

image

Normal puisque des échanges de lit se font :

image

La pauvre accusée décide donc de partir de la ville pendant un moment, puisque tout le monde l'évite. Direction? Montréal, comme le dit le titre!

Le reste, à vous de le découvrir.

Avis? Je trouve les couleurs très (trop) foncées, et, de plus, je n'aime pas trop le thème.

37. Manioka

Scénario et dessin : NikodeM / Editions : Casterman / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Nous voici dans un ghetto chez un vendeur de drogue :

image

Il a en quelque sorte honte de ce qu'il vend, mais, comme il le dit, c'est sa seule façon de survivre.

image

D'après le résumé, l'histoire se développe par la suite sur un fond "de tensions sociales et raciales".

C'est la première BD de NikodeM, mais elle a l'air parfaitement conçue et dessinée!

38. Messire Guillaume, intégrale partie 1

Scénario : Gwen de Bonneval / Dessin : Matthieu Bonhomme / Editions : Dupuis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

On a droit en ligne à 4 planches pour une intégrale de 285 planches, c'est peu.

Donc ça c'est la première planche :

image

Et ça c'est la dernière :

image

En plus, vous avez un format non pas vertical mais horizontal (et en noir et blanc, je ne sais pas si c'est tout le long de la BD comme ça par-contre) pour cette intégrale des aventures du jeune Guillaume.

Que lui est-il arrivé?

Son père est mort, sa soeur n'y croit pas, sa mère se remarie.

Le jour du déménagement, sa soeur s'enfuit...

Guillaume décidera finalement de la suivre... pour retrouver leur père? Ou alors, est-il vraiment mort?

Je me rappelle avoir lu le début de cette aventure dans le Journal de Spirou il y a quelques années, et je n'avais pas du tout aimer. Mais à relire le synopsis, je me dis que je devrais retenter.

39. Milan K., tome 1 : Le Prix de la Survie

Scénario : Sam Timel / Dessin : Corentin / Editions : Les Humanoïdes Associés / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Une BD financière et un dessin réaliste.

Ca fait un peu Largo Winch dit comme ça, et ça y ressemble effectivement :

image

Le scénario est américain, quand au dessin, il est français, réalisé par Corentin qui signe ici sa première BD.

L'histoire? Celle du fils d'un riche Russe qui s'est fait emprisonner par un groupe dirigé par le Président russe en personne, qui a sûrement très envie de s'approprier ses richesses (je parle du père donc).

Le fils se retrouve donc dans un pensionnat privé et très surveillé, en Suisse.

image

Tiens, on dirait presque un Mac, avec le Dock en bas de l'écran en plus. Non?

Sauf que le Président a apparemment très envie de mettre la main sur le fils également, qui se trouve donc menacé.

Bref, tout ça a l'air très bien, et je vais de ce pas l'ajouter sur ma liste.

40. Misery Loves Comdey, tome 1

Scénario et dessin : Ivan Brunetti / Editions : Cambourakis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Un livre remplis de réflexions et de parodies diverses.

Ici, vous avez les réflexions sur les questions existentielles :

image

Et là, vous avez un peu de parodie humoristique :

image

Un recueil d'un peu tout ce qu'a fait Ivan Brunetti, en passant par tous les styles et tous les thèmes.

Je ne suis personnellement pas fan.

41. L'Or et le Sang, tome 1 : l'Appel du Large

Scénario : Fabien Nury et Maurin Defrance / Dessin : Merwan et Fabien Bedouel / Editions : 12 bis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Deux hommes se sont rencontrés dans une tranchée de la Première Guerre Mondiale. Mitraillés de toute part, ils ont parié que, si ils en sortaient vivants, ils allaient conquérir la Méditerranée!

image

Et ils essaient de le faire.

Mais qui, ils?

Un aristocrate Parisien, et un malfrat Marseillais.

image

Evidemment, ils ont survécu à la guerre (sinon il n'y aurait pas de BD)!

Après avoir rassemblé quelques armes, les voilà en mer, à destination de leur première cible : le Maroc.

Mais vont-ils réussir à conquérir l'Europe méditerranéenne?

J'aime bien l'histoire, originale!

42. Pachyderme

Scénario et dessin : Frederik Peeters / Editions : Gallimard / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Le mari de Candice vient d'être admis d'urgence à l'hôpital.

Candice part en vitesse le rejoindre à l'hôpital, mais, en chemin, elle est retardée par un embouteillage, provoqué par une cause... rare :

image

Candice décide donc de poursuivre à pied, à travers bois.

Elle rencontre, en chemin et entre autres, un foetus monstrueux qui lui fait un signe de la main ou encore un espion grotesque qui lui parle de la guerre froide, sans oublier ces cochons :

image

Evidemment, Candice va être perturbée par toutes ses situations invraisemblables.

Que lui arrive-t-il?

Ca a l'air tordu, très tordu en tout cas.

A voir...

43. Pascal Brutal , tome 3 : Plus fort que les forts

Scénario et dessin : Riad Sattouf / Editions : Fluide Glacial / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

C'est le troisième tome de cette série (non disponible sur l'application iPhone), mais on remonte ici à la naissance de Pascal Brutal, qui est d'ailleurs né de façon que je dirais particulière :

image

Enfin, de tout de façon, tout est particulier chez Pascal. Il gazouille même tout en récitant les décimales de Pi!

Bref, Pascal, c'est le personnage le plus fou de la BD. Enfin, quand on sait que sa mère est squatteuse et que son copain (qui n'est pas son père) est un motard lui aussi complètement fou, il ne peut que devenir un peu fou, mais drôle surtout.

image

Bref, rien de sérieux dans cette BD en tout cas, mais comme déjà dit, je suis bon public!

44. Paul à Québec (tome 6)

Scénario et dessin : Michel Rabagliati / Editions : Editions de la Pastèque / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Paul, une légende au Québec : 10'000 exemplaires écoulés en à peine 3 mois!

La presse parle même du "Tintin du Québec".

Pourtant, rien de plus simple que l'histoire de Paul, celle de la vie de son auteur.

image

Ici, l'album parle principalement de l'achat d'une maison, mais aussi de la mort d'un proche.

image

Bref, dessin et histoire très simples, mais un véritable succés!

Moi, ça ne me tente pas trop.

45. Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune

Scénario et dessin : Pascal Rabaté / Edition : Futuropolis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Attention, encore une BD non disponible dans l'application iPhone.

Le long titre de la BD, c'est aussi le nom de la boutique de Patrick.

Sauf que Patrick, qui vend pourtant des accessoires pour faire des farces dans son magasin, est complètement dépressif depuis que sa femme l'a quitté.

image

Peut-être que le cirque qui arrive en ville va changer sa vie et le rendre heureux à nouveau?

image

Une histoire simple, un dessin bien fait, bref, un bon récit de la vie quotidienne, que je n'achèterais cependant pas, l'histoire ne me tentant pas plus que ça.

46. Primal Zone

Scénario et dessin : Pierre-Yves Gabrion / Editions : Delcourt / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

L'histoire d'un type qui aurait vraisemblablement tué sa mère, à l'âge de 10 ans (oui, ça commence fort) :

image

Enfin sorti de prison, on devine qu'il fait de sales boulots, apparemment il tue des gens.

image

Et tout recommence...

La police est à ses trousses tandis qu'il remplit un à un ses contrats.

Un dessin en noir et blanc pour une histoire apparemment bien ficelée.

47. La Princesse du sang

Scénario : Jean-Patrick Manchette / Dessin : Max Cabanes / Editions : Dupuis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Tout commence en 1950 avec ce qui semble être un "simple" kidnapping :

image

Au passage, je signale que j'aime beaucoup le style du dessin.

Enfin bref, tout le monde n'est pas d'accord sur le sort à réserver à la fillette, et ça tourne vite au massacre sanguinolent, voir même à la boucherie :

image

C'est ce qu'on découvre dans le début de cette BD pleine d'action.

Le reste, qui se déroule 6 ans plus tard, va parler d'une photographe de guerre qui sera envoyée à Cuba, pour mener, à son insu, du contre-espionnage pour le compte de la France. Evidemment, un des "méchants" cubains sera celui qui a kidnappé la fille... qui se trouve évidemment être la nièce de la photographe!

Suspens, enquêtes, joli style... j'aime!

48. Rébétiko

Scénario et dessin : David Prudhomme / Editions : Futuropolis / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

On est en Grèce :

image

Tout à fait naturellement, on nous raconte l'histoire de deux délinquants dans ce pays, sur un fond travaillé historiquement.

image

Que dire de plus?

Que si on rajoute un joli dessin, ça donne une BD qui doit être très sympathique!

49. Le Réveil du Zelphire, tome 1 : d'écorce et de sève

Scénario et dessin : Karim Friha / Editions : Gallimard / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Tout commence par un enfant qui, énervé par son père, va se réfugier au sommet d'un arbre:

image

Cela a eu pour effet de transformer son sang en sève (carrément).

Quelques années plus tard, il arrive très souvent à se garçon de se réveille "bourgeonné" :

image

Et ça n'est pas le seul enfant à qui ce genre d'absurdités arrivent... on les appelle les Zelphires.

Une histoire très fantastique, avec un dessin très sympathique.

50. Rosalie Blum, tome 3 : Au hazard, Baltazar !

Scénario et dessin : Camille Jourdy / Editions : Acte Sud / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Une petite remarque que vous commencez à connaître : cette BD n'est pas disponible par le biais de l'application iPhone.

Ca n'est vraiment pas le style de BD que je préfère par-contre.

image

En plus du fait que le style de dessin ne me convient pas, l'histoire part dans tous les sens pour parler d'une rencontre amoureuse.

image

Je ne dois pas être assez ouvert, mais parler d'une grand-mère cuisiné puis d'un vagin volant avant de revenir à deux personnes qui se disent bonjour, je trouve ça trop conceptuel.

Chacun ses goûts!

51. La saison des flèches

Scénario : Samuel Stento / Dessin : Guillaume Trouillard / Editions : Les éditions de la cerise / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Après les pirates, on passe aux indiens...

Ah les pleines sauvages du Far-West!

Malheureusement, les Indiens ne sont plus ce qu'ils étaient, raison pour laquelle on peut acheter des "Indiens en boîte de conserve" pour 19 Euros (oui euh, dans la BD, que ça soit clair hein!).

Un couple de retraité en achètent donc...

image

Mais, comme le dit le résumé officiel :

Dans les pas des Indiens arrivent les bisons et les chercheurs d’or, le couloir se change en canyon, un lac naturel apparaît devant le canapé, et un gigantesque arbre à flèches commence à bourgeonner dans la chambre à coucher. C'est la nature qui reprend ses droits... Mais voici le voisin du dessous qui se plaint d’infiltrations d’eau, et bientôt, c’est aux services de l’immigration qu’il faudra faire face !

Bref, ça tourne au cauchemar...

image

C'est totalement absurde comme BD, assez drôle, mais, à croire que je suis compliqué, je n'aime pas le dessin.

52. Siegfried, tome 2 : la Walkyrie

Scénario et dessin : Alex Alice / Editions : Dargaud / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Voilà un style graphique que j'aime beaucoup, enfin!

image

Cette BD, inspirée de la légende des Nibelungen (qui a aussi inspiré un illustre inconnu du nom de Tolkien) raconte l'histoire d'un fils des dieux et des hommes, qui a grandi avec les loups.

image

Il serait très dur de décrire plus en détails l'histoire, tellement elle est complexe.

Bref, le dessin me plaît beaucoup, et ça me donne envie de découvrir cette mythique légende...

53. Le Signe de la Lune

Scénario : Enrique Bonnet / Dessin : José-Louis Manuera / Editions : Dargaud / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Tout commence avec une personne âgée qui veut nous raconter son histoire :

image

Particularité, elle a une lune sur le front :

image

Cette fille, Artémis, est attirée par la Lune, pour une raison inconnue. Elle fait également des rêves prémonitoires, par-exemple, que son frère va mourir - ce que se produit...

Elle s'enferme alors chez elle.

Mais pourquoi, que lui est-il arrivé? Réponse dans cet album très intriguant!

Etonnant dessin de Manuera que je connaissais depuis Spirou et Fantasio en tout cas. Bref, je suis intrigué, mais ça ne me tente pas spécialement.

54. Tea Party

Scénario et dessin : Nancy Pena / Editions : La boîte à bulles / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Ici, le style du début est très particulier.

image

Mais c'est juste un cauchemar.

image

Tout repartira ensuite dans un style plus classique, en noir et blanc.

L'histoire? Celui d'un conseiller culinaire employé d'un Lord anglais faisant des paris sur du thé. Deux Lords s'affrontent, et la victoire va à celui qui a le meilleur thé.

Heureusement, la fille du Lord adversaire n'aime pas les concours de son père, et est décidée à aider notre conseiller culinaire.

Sauf que celui-ci s'endort souvent sans le vouloir, et fait l'horribe cauchemar montré ci-dessus.

Va-t-il réussir à faire gagner "son" Lord?

Ca, ça a l'air sympa!

55. Une histoire populaire de l'empire américain

Scénario : Howard Zinn et Paul Buhle / Dessin : Mick Konopacki / Editions : Vertige graphic / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

L'histoire américaine en BD, rien de plus, rien de moins.

Tout commence par une intro sur le thème de l'attentat du 11 septembre.

image

Et comme le dit le narrateur :

image

L'occasion de revenir sur le passé des USA, sans rien taire, en disant tout ce que l'auteur sait.

Certainement une excellente idée, et le dessin a l'air à la hauteur.

Bref, ça m'intéresse, je le feuilleterais (ça se dit pas, tant pis) un petit coup, et passerait peut-être à l'achat.

56. Une vie chinoise, tome 1 : le temps du père

Scénario : Otié P / Dessin : Li Kunwu / Editions : Kana / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Non disponible sur l'application iPhone.

Bizarrement, ça ressemble à un manga, mais ça se lit de gauche à droite!

Enfin bref, ne connaissant pas très bien la révolution chinoise, je vous propose le résumé officiel agrémenté de deux captures d'écran :

195050. Mao Zedong est au pouvoir depuis un an. Dans les montagnes du Yunnan, les conditions de vie sont difficiles. Le Secrétaire Li, jeune cadre communiste enflammé, emmène la camarade Tao à la ville, « faire la révolution ». Fruit de leur union, Xiao Li – « petit Li » – naît bientôt.

image

On est à l’époque de la Révolution triomphante, des expérimentations audacieuses qui bien souvent tournent mal: les « Cents Fleurs », le « Grand bond en avant »,... la Révolution culturelle. « Toute rébellion est juste! La révolution est irréprochable!».

Du haut de ses 11 ans, arborant fièrement brassard et foulard rouges, armé de son petit livre de même couleur et de sa connaissance quasiillimitée des citations du Président Mao dont il s’estime porte-voix, Xiao Li fait régner la terreur autour de lui. Avec ses copains, il se laisse doucement glisser dans une folie collective indescriptible, où chacun va dénoncer, casser, brûler…

image

Voici un voyage passionnant dans le temps, mêlant nostalgie et prise de conscience, respectant fidèlement les faits et les repères historiques via une approche quasiment clinique du sujet. À découvrir!

Ca ne me tente pas spécialement...

57. Le vagabond de Tokyo

Scénario et dessin : Fukutani Takashi / Editions : Le lézard noir / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

Tout commence par un petit peu d'autobiographie (et je précise que ça se lie de droite à gauche, et que Ave!Comics y arrive même!)... :

image

image

Et oui, l'auteur de BD s'est inspiré d'une personne réelle pour écrire ses histoires!

Et ça marche!

Un manga-portrait émouvant d'une personne comme les autres dans les rues de Tokyo.

J'hésite à savoir ce que je pense! Pourquoi pas dirais-je!

58. La Vierge froide et autres racontars

Scénario : Gwen de Bonneval / Dessin : Hervé Tanquerelle / Editions : Sarbacane / Lien vers le site Prix du Public pour lire les premières pages

BD adaptée des racontars de Jørn Riel.

Un racontar?

image

Une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge...

image

Adapté un BD, ces drôles histoires du Groenland font sourires.

C'est tentant, dommage que je n'aime pas le dessin.

Conclusion

Voilà, on a tout vu!

J'ai personnellement beaucoup aimé découvrir toutes ces BDs, j'ai quelques coups de coeur et une liste d'achat bien (trop) fournie!

Après, il y a aussi des BDs qui m'ont vraiment déplu. Ca se remarque assez facilement à la description beaucoup trop courte qu'elles ont je crois!

Bref, et vous, vous votez pour qui? Quelles BD avec vous déjà lu? Une critique? Lesquelles allez-vous acheter? Qui va gagner quel prix? L'article vous a plu? Dîtes tout en commentaires!

Et dépêchez-vous de voter jusqu'à demain, samedi, 20 heures tapantes.

Merci de m'avoir lu, à bientôt!

7 commentaires
3)
zeiram
, le 29.01.2010 à 11:46
[modifier]

Déjà, celles que j’ai lues : Hector Umbra, L’Homme-Bonsaï, Ida, tome 1, Je ne mourrai pas gibier, Je ne suis pas mort, Keko le magicien, Lincoln, tome 6, Magasin général, tome 5, Pachyderme, Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune, La Princesse du sang, tome 1, Siegfried, tome 2, Le signe de la lune, La vierge froide et autres racontars. (Oui, je suis un peu un accro aux BDs…)

Quelques réponses aux question posées par Warrik sur ces albums et mon avis sur certains autres…

Hector Umbra : personnellement, j’ai adoré le dessin. L’histoire est un peu tirée par les cheveux, mais se laisse lire avec bonheur.

Je ne mourrai pas gibier : non, je ne dirai pas ce que le personnage principal a fait. Ce point de l’intrigue n’est livré que dans la dernière page, et ce serait donc gâcher votre plaisir de la découverte que de le révéler. Une très très grosse baffe. Une des BDs de l’année qui m’a le plus touché émotionnellement. À mettre au même niveau que le Pourquoi j’ai tué Pierre du même dessinateur.

Keko le magicien : Ah, Carlos Nine… Je suis un grand fan de son dessin et de ses histoires surréalistes, mais je reconnais que ce n’est pas du tout facile d’accès.

Magasin général : Ne pas se laisser tromper par le thème de ce cinquième tome. Toute la série est un bonheur absolu à lire, qui raconte la vie d’un petit village du Québec au début du vingtième siècle. Le dessin à quatre mains entre Tripp et Loisel (Loisel fait les crayonnés, Tripp s’occupe de l’encrage) fonctionne à merveille et ces tranches de vie québécoises (avec l’accent et le parlé) sont magnifiques. À acheter absolument si vous avez aimé le film Le festin de Babette (on y trouve le même genre d’ambiances, et le parallèle se fait naturellement puisque “l’étranger” débarquant au village est également chef cuisinier).

Pachyderme : Le dessin de Peeters est toujours aussi beau. L’histoire semble effectivement tordue et est complexe, mais au final (presque) tout fait sens.

Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune : Pascal Rabaté est toujours un maître des tranches de vie. Mais sa véritable réussite dans le genre est son précédent album (à lire absolument), le sublime Les petits ruisseaux.

La vierge froide et autres racontars : Le dessin va pourtant à merveille avec l’ambiance de ces racontars. Si c’est le seul point qui vous retient, il faut alors absolumnent se jeter sur les livres de Jørn Riel puisque cette adaptation en BD est de qualité et respectueuse du livre d’origine.

Merci beaucoup pour cet article. :-)

4)
Kermorvan
, le 29.01.2010 à 13:12
[modifier]

@Caplan:

voir ci-dessus,

55. Une histoire populaire de l’empire américain

Le livre éponyme d’Howard Zinn qui inspire cette bande dessinée (il est co-auteur du scénario) est un énorme succès mondial depuis trente années. Autre chose qu’une bande dessinée de 287 pages. Mais si ça peut inciter quelque personne à lire et se cultiver, c’est bien.

7)
alec6
, le 29.01.2010 à 16:08
[modifier]

Kermorvan m’apprend la mort de Zinn. A son propos je conseille de lire le livre, un beau pavé. On peut cependant passer vite sur certains témoignages qui ne sont ^pas ré écrits, bruts des journaux de l’époque. Pour les zadorateurs fanatiques de l’Amérique, ce sera un choc ! La BD est cependant une bonne introduction.

Puisque je dérape dans l’américanisme et son analyse, je conseille aussi de jeter un œil sur les documents suivants :

Certains vont dire encore que je digresse et que ce site ne doit parler que de photo et de Mac… tant pis pour eux !