Profitez des offres Memoirevive.ch!
Zit lève le voile.

Préambule.

Tout a débuté il y un peu plus d’une vingtaine d’années, quand j’ai commencé a prendre un goût immodéré pour la photographie. Mais pendant tout ce temps, je ne me suis rendu compte de rien, aveuglé que j’étais. Puis dernièrement, ayant enfin débarrasssé le salon de ses derniers cartons (il était temps, quatre ans et demi après avoir déménagé !), j’ai pu rattraper le temps perdu : cinq ans de photos pas encore regardées ! Je retardais la chose, un peu inquiet devant l’ampleur de la tâche, plusieurs centaines de films (exclusivement des diapositives) développés au fur et à mesure, mais dont la plupart des boîtes n’avaient même pas été ouvertes… J’ai donc pris mon courage à deux mains, et un jour que j’avais entièrement libre (le premier depuis longtemps), j’ai ouvert Aperture, GraphicConverter, LightRoom, Iview, View NX allumé ma table lumineuse :

image

Table Lumineuse 1.0, fonctionnelle depuis 20 ans, aucun plantage, aucune mise à jour, ne nécessite pas de s’enregistrer sur internet, compatible avec tous mes boîtiers, a du coûter dans les 30 € et au moins six heures de mon temps (entre l’achat des matériaux et le montage). On notera l’album de Gaston utilisé –pour conjurer le mauvais sort– pour transporter les dias de mon bureau au salon que j’avais réquisitionné.

Et là, le bonheur, voir pour la première fois toutes ces magnifiques photos (bon yenna des moches aussi), c’était vraiment très agréable, d’autant plus que nombreuses étaient celles que j’avais complètement oublié avoir prises. En particulier une série très sporadique, avec parfois une image, des fois cinq ou six, à chaque fois en tellement petit nombre qu’elle se retrouvait en général rangée dans une autre catégorie : “Famille”...

En fait, il s’agit de ce que l’on appelle des autoportraits, mais avec un traitement très varié, en fonction de l’humeur du jour, de la lumière, de la direction et de la force du vent, et de l’âge du capitaine. Et ce n’est qu’après avoir édité une bonne moitié de cinq ans de photos, après en avoir fait depuis plus de vingt ans, que je me suis aperçu que j’avais une vraie série ! En fait, je suis un P.O.C. (Photographe Obsessionnel Compulsif), je ne peux pas m’empêcher de photographier un grand nombre de sujets très variés, sans aucune préméditation, ni arrière–pensée : il faut que je déclenche. Après, parfois longtemps après, une série trouve sens, parfois aussi, une série ne m’intéresse plus et elle est abandonnée définitivement.

Cette fois, j’avoue avoir été vraiment surpris, je ne pensais pas en faire autant, d’autant plus que ça n’est jamais décidé à l’avance, mais plutôt complètement par hasard, c’est la lumière qui décide, et mon œil aussi, et toujours pendant un instant très bref, un ou deux petits clics et on passe à autre chose…

Bon assez de blabla, passons aux images…

Heuu, non, juste un petit mot encore. Si j’ai choisi de vous entretenir de ce sujet, ce n’est pas par narcissisme (je ne me regarde pas trop souvent dans les miroirs) ou égo démesuré (enfin, c’est ce que je veux croire ;o), c’est juste que c’est une série que je trouve rigolote et, une fois de plus, vous donner des idées pour vous amuser avec un appareil photo…

Bon, en plus, c’est un modèle souvent disponible et pas trop onéreux, et qui, à moins de grave schizophrénie, ne risque pas de vous intenter un procès pour utilisation abusive de son image ;–).

Un (encore !) mot sur la “qualité” des images. Souvent prises avec un petit compact à focale fixe qui ne me quitte jamais (Soit un Canon Prima mini II et son 3,5/32, un Olympus Miou II et son 2,8/35 ou un Nikon AF 600 et son 3,5/28), parfois avec l’appareil plus lourd que j’utilise au moment où… Avec les compacts ça n’est pas toujours très net, et le cadrage est assez imprécis, quand à l’exposition, elle est plutôt satisfaisante. Et même avec du “lourd”, le cadrage n’est pas parfait puisque souvent, je tiens l’appareil à bout de bras ou contre le corps. Sinon, j’ai pris beaucoup de plaisir à les numériser avec un Scaner Nikon, en NEF, et, dans Capture NX, un petit coup de DLightning (très impressionnant sur les diapos en multiéchantillonnage 4X !), parfois de niveaux et un recadrage pour enlever la marge noire (je trouve ridicule la marge noire quand on ne s’appelle pas pas HCB).

A shadow of no doubt.

Souvent, le photographe va chercher tous les moyens (s’il fait un peu attention à son cadrage) pour ne pas photographier son ombre…

“Il ne faut pas avoir peur de son ombre”.

Un éclairage rasant de fin de journée hivernale, un lever ou coucher de soleil, un projecteur sont autant de sources de lumière permettant d’attraper son ombre.

image

Quoi de mieux pour commencer la journée qu’un petit rayon de soleil ? (oui, à la maison, je porte un Yukata)

image

Autre matin, autre lieu. Peut–être aujourd’hui n’y a–t–il plus de cartons dans ce salon, mais on n’y trouve plus un mur de libre…

image

Ici, un rayon de soleil miraculeux au fin–fond de la cour anglaise (deuxième sous–sol) du boulot.

image

La danse du tag.

image

Lhassa…

image

Tokyo…

image

Dans la cité interdite, avec mon fidèle compagnon.

image

Une vidéo à une expo…

Miroir, mon beau miroir.

Le miroir de salle de bain de base ne m’attire pas des masses, je le préfère déformant, craquelé, voire brisé :

image

Ici, une série japonaise…

image

ça continue…

image

Encore une…

image

Ici, devant la mairie de Tokyo.

image

Avec junior en premier rôle.

image

De retour à Paname (avec mon fougueux destrier au second plan).

image

Sous le pont Mirabeau coule la Seine.

image

Ici, cette photo pourrie, c’est un peu un trophée : dans les toilettes de la bourse de Tokio, j’ai réussi a rentrer avec mon bermuda jaune, mon gilet rouge à popoches pleines de pelloches et un appareil par épaule : sans rendez–vous, sans la moindre carte professionnelle, ils m’ont filé un brassard et un pass m’autorisant à photographier la corbeille vue d’en haut, j’en suis encore tout étonné, comme quoi, qui ne tente rien n’a rien. (Et pour ceux qui se demandent ce que j’avais envie de faire dans cet endroit, je répondrait qu’il faut bien connaitre son ennemi ;o)

zit à poil !

Il y a presque cinq ans, j’ai déménagé dans un chantier à peine commencé, n’ayant pas l’eau courante, j’étais dans l’impossibilité de me raser :

image

Ça fait peur, hein ? Madame n’aimait vraiment pas, pourtant, à ce stade avancé, c’était plutôt doux… ;^)

Heuuu, vous ne pensiez tout de même pas que le titre de ce chapitre voulait dire autre chose ? J’adore être nu, pourtant je n’ai jamais fait d’auto–portrait dans cette tenue, tout simplement, je n’y pense pas… Et puis de toute façon, cuk.ch est une maison respectable, et comme ce n’est pas chez moi, je ne m’y promène pas à poil. Un de mes amis a pour sa part fait tout un travail formidable d’auto nus en noir et blanc, c’était une série pleine d’humour et d’auto dérision, mais bon, aujourd’hui, le sujet, c’est môa !

Divers

Là, on a un peu un fourre–tout, pas vraiment le plus intéressant, mais ça peut donner des pistes, on est plus dans l’ambiance…

image

Avant le déménagement, je contemple le paysage qui m’a inspiré pendant quelques années, dans une pause nonchalante, savamment étudiée.

image

Ici, j’ai eu la chance d’avoir ma caricature, période à poil long (j’avais un klaxon en croco qui plaisait beaucoup).

image

Là, pendant mon chantier juste après avoir fini le ragréage de mes (futures) toilettes (plusieurs mois sans eau courante et sans toilettes, ça change un peu la vision des choses).

image

Celle là aurait pu aller dans les miroirs, mais c’est un poil différent, quand même (et je serais d’accord avec vous si vois dites “zit, il est pas bien net, ce type !” ;o).

image

Là, c’est pas un auto portrait du tout, c’est un copain photographe qui venait souvent me rendre visite dans mon palais en devenir lointain, qui ‘a dit “ah, attends, la lumière est super, t’as pas un appareil ?”

C’est la seule photo qui me fasse regretter d’avoir revendu mon Noctilux (Le Leica f:1/50 mm, pour financer l’achat de mon MP)

image

Aucune autre optique au monde ne peut donner ça !

Enfin maintenant, c’est fait, et c’est pas demain la veille que je pourrais m’offrir le nouveau Noctilux, celui qui ouvre à f:0.95, une optique qui fait rentrer plus de lumière qu’il n’y en a…

Un p’tit dernier, pour la route

image

Si vous voulez vraiment voir ce qui se passe de l’autre côté de cette image, allez donc faire un petit tour (au sens propre) par ici, c’est un QTVR objet que j’avais fait à la fin de ma période “pileuse”, c’est relativement lourd (9,8 Mo, tout de même, mais je n’avais pas prévu de le mettre en ligne un jour et le logiciel qui m’a permis de le faire ne tourne que dans Classic, donc impossible à réduire, et encore, c’est la version courte, j’en ai un autre de 26 Mo !) et long à charger, mais assez rigolo, je trouve.

Mode d’emploi : en positionnant le pointeur vers les bords droite ou gauche de l’image, le pointeur prend la forme d’une petite flèche et le clic va me faire tourner la tête. En positionnant le pointeur vers le centre de l’image, il se change en main qui permet de déplacer image par image par “cliquer–glisser”. Il y a 36 images, mais l’une d’entre elles est “farcie”, une petite surprise vous y attends…

Un grand merci à Gérard Perron qui m’a fourni la “page type” pour mettre en ligne ce truc, avec les scripts qui permettent que ça passe même sur un PC. Et un immense grand merci à Alec6 qui m’a gentiment proposé d’héberger la chose chez lui (je te dois une bouffe ;o).

Pour en finir

Et un très grand merci à toi aussi, pauvre lecteur, de m’avoir supporté jusqu’ici…

Et vous, des auto–portraits vous en faites aussi ?

24 commentaires
2)
Saluki
, le 23.12.2008 à 01:31
[modifier]

Nul besoin de voir l’autre côté: je le connais ! J’en ai même les cheveux qui se dressent sur ma tête…

Et ça me suffit ainsi ;°)

3)
levri
, le 23.12.2008 à 02:32
[modifier]

Parfaitement affreux ce “rotation.mov” :D

Mââme Poppins fait des émules … non je ne me souviens pas m’être photographié, j’ai peur de perdre mon âme dans les images …

4)
THG
, le 23.12.2008 à 06:38
[modifier]

ça alors, Chabal fait partie de Cukland :-)))

par contre, pour RIEN au monde je reviendrai sur ma table lumineuse et mes piles de diapos… même si j’y suis obligé de temps à autre car j’ai commencé à numériser mes archives.

méthode table lumineuse : rhâââââââ, elle est où cette $?#! de diapo de mamie à la tour eiffel en juillet 2006 ?

méthode Lightroom : rhââââââ, la voilà cette diapo de mamie prise le 23 juillet 2006 près du pilier nord (latitude xxx, longitude xxx, élévation xxx) de la tour eiffel. bon, je prends laquelle, la noir et blanc recadrée ou celle qui a été imprimée par trucmuche ?

8)
Franck Pastor
, le 23.12.2008 à 10:32
[modifier]

<mode censeurscrogneugneu>
Dans l’encart de présentation de l’article, il y a marqué « faire son comming out ». Non seulement c’est du franglais, mais « coming », ça prend un « m », grrrr.
</mode>

Autrement, merci pour cet article, j’ai bien ri, même si pour moi les appareils photos sont d’affreux Gremlins :-)

9)
levri
, le 23.12.2008 à 11:02
[modifier]

Dans l’encart de présentation de l’article, il y a marqué « faire son comming out ». Non seulement c’est du franglais, mais « coming », ça prend un « m », grrrr.

Peut être le Zit pensait il “cumming” ? … mmm sûrement pas, il est trop digne pour penser en argot Anglo Saxon …

OK, je >

10)
Guillôme
, le 23.12.2008 à 11:14
[modifier]

Ca fait bougrement plaisir une humeur de quelqu’un qui utilise ses appareils de photo, qui fait des photos et qui tente des trucs!

Alors, oui, le Canon 8Z 3D Clark View et le Nikon F14 Stereo LS sont peut être superbes, mais il faut revenir au fondamental, faire de la photo!

Merci Zit pour cette bouffée d’oxygène, tu m’as redonner envie de dégainer mon Nikon pour les fêtes!

Excellent ton anim :D

11)
alec6
, le 23.12.2008 à 11:21
[modifier]

Do rien Zit, do rien !

Tient, vlà un zoli autoportrait réalisé avec un Minox… yalontan ! Le tirage est plus beau et le scan (ké pa récent non plus) n’est pas gégé.

12)
fxprod
, le 23.12.2008 à 11:40
[modifier]

fatigué je suis allé me coucher tôt hier, qui a dit pour une fois, ce matin quel choc,notre photographe fou quasi en relief sur cuk, cela fait peur, quelle insomnie si j’avais ZIeuTer cuk

13)
François Cuneo
, le 23.12.2008 à 14:15
[modifier]

Génial comme article.:-)

Cela dit, toi avec et sans barbe, ce sont deux personnages tellement différents, c’est incroyable.

Remarque je préfère l’imberbe quant à moi!:-)

15)
Inconnu
, le 23.12.2008 à 21:30
[modifier]

AAhhhhhhhhhh ! Je ne passe plus chez Shop Photo :-) Trop peur de me faire manger par Mister Tiz… Par contre, en Docteur Zit, il est de très bon conseil…! Comme quoi…!!!

16)
zit
, le 23.12.2008 à 22:59
[modifier]

Désolé de ne pas être intervenu plus tôt, mais au boulôt j’étais…

@ gillesplelo : OUI !

@ Saluki, ouais, même que tu en as déjà, des photos de ma bouille…

@ levri, abomifreux, j’en conviens, quand à ton âme… ne te rappelles–tu pas un petit contrat ? Sinon, tes fauves, ça boume ? Je me suis fait mordre par un de mes chats, l’autre jour, et ça s’est bien infecté, j’avoue avoir eu une pensée pour toi…

@ THG, heuu, le système pileux seulement, hein, pask’au niveau abdo, c’est plutôt en chocolat fondant qu’elles sont, les tablettes ;^)

Rhââââââââ, la table lumineuse, une bonne loupe, un petit feutre indélébile…

@ Théodore Besson, content que ça t’aie plu.

@ Caplan, rien ne t’échappe, en effet, mon avatar vient bien de là, quatre des quelques 72 images de l’animation, du machin complet, qui en contient quelques 160 de plus, j’avais pensé en faire un nouveau tiré de cette série : , sympa, non ?

Super, la Caplan family !

Mais, heuuu, c’est pas trop encombrant, au lit, des panards pareils ? Et si on danse ? ;o)

@ Franck Pastor, merci, c’est corrigé, je prie le censeurscrogneugneu d’avoir l’extrême obligeance de bien vouloir m’excuser, sinon, content de t’avoir fait rire (quand je me baladais, avec mes rouflaquettes boiteuses, c’est très souvent que je provoquais une hilarité irrépressible sur mon passage, autant ma douce ne rêvait que de ciseaux, autant ça me plaisait bien : le monde irait tellement mieux si les gens se marraient tout le temps plutôt que de tirer une tronche de six pieds de long…).

@ levri, ah mais l’argot, c’est en général le premier truc qu’on apprends dans une langue (sauf à l’école), tiens, en Serbe, je ne connais qu’une expression argotique…

@ Guillôme, bin, c’est à ça que ça sert non, s’éclater, faire des trucs bizarres, voire interdits… Le problème avec le numérique, c’est que le temps qu’on aie lu et assimilé le manuel, l’appareil est déjà dépassé… Alors qu’avec un machin genre “vitesse/diaphragme/mise au point”, quand on a un peu compris comment ces paramètres peuvent se combiner, on va à l’essentiel… Et bonnes photos avec le Nikon, et pas que pour les fêtes, j’espère !

@ Alec6, superbe, j’aime bien aussi les pompes dans le cadre… Mais j’insiste, tu n’échappera pas à un repas !

@ fxprod, oui, je comprends, celui là, on aurais du ne le mettre en ligne que vers midi/une heure, quand tout le monde est bien réveillé !

@ François, oui, le poil, ça vous transforme un gars ! Pour ma part, je ne regrette qu’une chose de cette abondante pilosité faciale : la première gorgée d’une Guiness, quand la mousse bien compacte se réfugie dans la moustache opulente, et qu’après avoir reposé le verre, on tète nonchalamment, d’une lèvre distraite… Pas loin du nirvana !

@ Jérémie, désolé ;o) mais c’était pour rire !

@ Jean–Christophe Courte, ah, mais sans crainte tu peux tu peux y aller, j’ai fini mon exil versaillais, de retour à St Germain je suis…

z (à poil, vêtu, velu ou lisse, je répêêêêêêêête : ce qui compte c’est d’être bien dans sa peau !)

17)
levri
, le 24.12.2008 à 02:11
[modifier]

@ zit : bah les contrats signés avec de l’encre ferrugineuse, ça me connaît, mais justement il y a une clause d’exclusivité.

“Mes” fauves, ça roule un max, je continue de me vider de mon sang, mais maintenant ça se passe dans la bonne humeur, les morsures sont juste une manière d’exprimer leur joie lorsque nous jouons. La petite peste s’est prise d’affection pour mes oreilles depuis quelques jours, il faut savoir varier les plaisirs …

Pauvre chat, je serais curieux de savoir ce que tu lui avais fait pour qu’il te morde ! il n’est pas malade j’espère ?

J’écoute Snakebite d’Alice Cooper sur l’album Hey Stoopid

18)
mff
, le 24.12.2008 à 12:13
[modifier]

Quoi! tu as vendu ton Leica! Tu n’avait qu’à vendre autre chose mais pas ton Leica, alors là tu es impardonnable!

VVVVVouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Tu dis: le monde irait tellement mieux si les gens se marraient tout le temps plutôt que de tirer une tronche de six pieds de long…).

Lu et approuvée :

eh oui ! souvent les gens sont pétrit de” bonnes manières ” z’ont parfois le cigare stérile

J’aurais bien vu les cheveux en liberté plus fou et pas plaqué-collé

c’est tout de même plus chouette que les coupes raz le bol impersonnelles pour ne pas dire autre chose ou celles collées/laquées en forme de gazon qui lève beurkkkkkkkk,

19)
alec6
, le 24.12.2008 à 12:30
[modifier]

@ Zit… j’espère bien ne pas échapper à un repas en effet… connaissant tes dons culinaires ! J’apporterai le vin !

20)
fxprod
, le 25.12.2008 à 00:32
[modifier]

@ Zit… j’espère bien ne pas échapper à un repas en effet… connaissant tes dons culinaires ! J’apporterai le vin !

Alexis… comme d’hab’

si c’est un cubi de 10l le patron d’ici et moi-même sommes partant

21)
zit
, le 25.12.2008 à 10:45
[modifier]

@ levri : j’ai été mordu par procuration…

J’explique : Bibi, notre farouche mâle dominant règne sans partage sur le quatrième étage de l’immeuble (c’est très drôle, mais il est absolument terrifié par l’escalier, même poursuivant un rival à la vitesse de l’éclair, il s’arrête net à la première marche). Chaaku, un de ses nombreux fils file doux à la maison, mais c’est une des terreurs du quartier, il doit dégager un max de phéromones, et chaque fois qu’il s’approche, Bibi devient complètement dingue, pourtant Chaaku est vraiment comme un agneau dès qu’il franchit la porte. Dimanche soir, j’ai été chercher Chaaku au deuxième étage (il est tellement terrifié par son père qu’il ne se risque jamais seul au quatrième, le pauvre), et, en le câlinant, je l’ai escorté jusqu’à notre chambre (bin oui, je sais, ça aggrave son cas, Bibi est super jaloux de ne pas dormir dans la chambre, mais il est absolument indispensable de les séparer, sinon, c’est le massacre !). Et là, ayant mis Chaaku en sécurité, j’ai pris Bibi pour lui faire un petit gratouilli sous le menton… Avec la main chargée des phéromones du fils abhorré… Grave erreur ! Il m’a immédiatement planté ses crocs à la base du pouce, dans le gras : quatre petits trous bien nets en bas, et quatre autres, tout aussi propres, en haut… Il a du être infirmière dans une autre vie, car il a tout de suite trouvé une veine : ça pissait partout, je comprends pourquoi personne ne lui manque de respect, féroce, le gars… Bien sûr, j’ai immédiatement désinfecté, mais j’étais plus préoccupé par l’hémorragie, eau glacée pour rétrécir la veine, point de compression, et je n’ai probablement pas suffisamment bien nettoyé les plaies du côté opposé. Résultat, le lendemain, ça avait doublé de volume et toute une zone autour des trous était rougeâtre. La pharmacienne m’a immédiatement envoyé chez le médecin pour antibiotiques (j’en n’avais pas pris depuis au moins six ou sept ans)… Apparemment, les chats hébergent des bactéries assez féroces. Enfin là, ça va beaucoup mieux, je peux presque serrer la main normalement. Quand à Bibi, il est venu s’excuser (et non, me mordre ne l’a pas rendu malade, c’est un coriace ;o)…

@ mff, NOOOOOOON ! je n’ai pas vendu mon Leica, j’ai vendu un objectif que je trouvais (à tort et à raison) mauvais pour m’acheter un nouveau boîtier…

Quand aux cheveux, tu as du rater quelque chose, fais moi tourner la tête image par image, de face, il doit se passer quelque chose ;o)

@ Alec6, je ne connais pas mon emploi du temps ces prochains jours, mais on essaye de se faire ça rapidement ?

@ fxprod, bienvenue !

z (même les chats ont des problèmes à cause d’Oedipe, je répêêêêêêête : mais là, c’est moi qui a morflé)

22)
levri
, le 25.12.2008 à 11:16
[modifier]

@ zit : Bienvenue au club, huit trous et une infection donnent droit à l’inscription gratuite !

Mon monstre femelle a trouvé un nouveau truc rigolo, elle me racle les mains avec ses deux canines supérieures, comme ces trucs sont aussi affûtés que la lame d’un rasoir, ça me fait deux sillons sanguinolents parfaitement tracés à tous les coups … ;)

Bah, les antibiotiques, ça sert juste à affaiblir les défonces immunitaires naturelles …

J’écoute Teeth de Soft Machine sur l’album Triple Echo

23)
fxprod
, le 25.12.2008 à 14:02
[modifier]

Bah, les antibiotiques, ça sert juste à affaiblir les défonces immunitaires naturelles …

normal après le réveillon (:D

24)
Modane
, le 26.12.2008 à 00:04
[modifier]

Super, tes images, Zit! Et pour ta question: ma tête restant apparemment la seule libre de droit du monde entier, je m’en sers à chaque fois que je fais des essais de trucages!