Profitez des offres Memoirevive.ch!
Juliette Greco, et diverses petites choses…

L’autre jour que je revenais du boulot, j’ai entendu à la radio une chanson formidable, qui a fait tilt dans ma tête.

Il s’agit de Né quelque part, de Maxime Le Forestier, chanté par Juliette Greco .

Purée la voix de la dame…, cette interprétation, l’arrangement incroyable, tout était réuni pour me mettre les poils au garde à vous, ce qui est fort rare dans ma voiture.

Je précise au passage que le fait que Madame Greco interprète Maxime Le Forestier me permet d’écouter une des chansons d’un des types que j’ai le plus aimé dans ma vie, sans avoir de regrets.

Parce que Maxime (excusez, je reviendrai à Juliette Greco plus bas), voyez-vous, il semblerait qu’il soutienne Nicolas Sarkozy maintenant.

Alors entendons-nous bien! Je n’ai rien contre les gens qui voteront pour ce Monsieur.

Chacun sa façon de voir les choses.

Johnny, Sardou, tous ces gaillards, on savait. Même Doc Gyneco, je m’en fous pas mal… Ce décérébré, il fait ce qu’il veut.

Tous peuvent voter Sarkozy (enfin… moins ils seront, mieux je me porterai tout de même –oui je sais, je suis Suisse, je n’ai qu’à fermer ma gueule–), je ne trouve rien à redire.

Mais Maxime Le Forestier, non.

Je sais qu’on dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, mais là, c’est carrément une trahison!

Quand on sait ce qu’écrivait ce chanteur génial il y a trente ans…

C’est un peu comme si on me disait que Ferré nous demandait de voter FN depuis outre-tombe…

Bref, j’ose encore espérer qu’il s’agit d’une erreur (j’ai lu ça dans L’Hebdo , un journal tout de même assez sérieux), mais mes diverses recherches sur Internet semblent me prouver que ce n’en est pas une… Ce qui aurait une méchante tendance à me rendre vraiment triste.

Mise à jour: Okazou m’offre une raison d’espérer!

Okazou, dans son commentaire 7 semble me redonner espoir. Voici ce qu’il nous dit:

Ça m’énerve que tu t’énerves, François, alors comme je me doute qu’entre ce que j’affirme et ce que tu peux lire dans un certain hebdo tu auras plutôt tendance à croire ledit hebdo – selon le principe que lorsqu’un mensonge est imprimé dans la presse officielle il vaut quasiment mieux que la vérité – j’ai mené mon enquête dont voici les résultats.

Printemps 2006, on est en pleine affaire sur la licence globale. Maxime Le Forestier est invité avec quelques autres artistes à venir en discuter auprès de Sarkozy.

À la fin de la discussion, le « conseiller pipole » de Sarkozy (celui qui est chargé de draguer pour lui les Hallyday, Doc Gynéco et autres ringards) glisse une guitare dans les pattes de Maxime qui se met à improviser un concert Brassens.

Interrogé par la suite, Maxime Le Forestier déclare : « Sarkozy connaissait par cœur mon répertoire, y compris « Parachutiste » [note d’O. : chanson interdite de radio/télé à son époque] » et il ajoute « cette rencontre n’a rien changé à mes convictions ni à ce que je voterai. Cette fin de règne shakespearienne me conforte, même si je me demande parfois où est la gauche [note d’O : T’es pas le seul, Max !]. Mais ce soir-là, je n’ai pu résister au plaisir de choisir « Hécatombe » et autres textes iconoclastes au ministère de l’Intérieur. Quand j’avais 25 ans, je n’y serais pas allé, car avec Marcelin [note d’O. : ministre de l’Intérieur en 68] j’aurais eu peur de ne pas en sortir… »

Merci Okazou! J’espère que tu ne trompes pas.

Fin de la mise à jour.

J’en reviens donc à Madame Greco.

De retour à la maison, comme je voulais faire écouter la chose à Mme Cuk, j’ai vite téléchargé la chanson sur l’iTunes Store.

Et puis, dès que je l’ai trouvé, paf, je me suis payé le CD complet.

image

Ah bon dieu! Sur une vraie chaîne, ce que c’est beau! Toutes des reprises magnifiques, des arrangements splendides, et toujours la voix de Juliette.

  1. Utile (E. Roda Gil/J. Clerc)
  2. Né Quelque Part (M. Le Forestier)
  3. Mathilde (J. Brel/G. Jouannest)
  4. Syracuse (B. Dimey/H. Salvador)
  5. La Folle Complainte (C. Trenet)
  6. Avec Le Temps (L. Ferré)
  7. Un Jour Tu Verras (Mouloudji/G. Van Parys)
  8. Les Amants D’Un Jour (C. Delecluse et M. Senlis/M. Monnot)
  9. Volare (D. Modugno et F. Migliacci)
  10. Les Mains D’Or (B. Lavillier/P. Arroyo)
  11. Over The Rainbow (E.Y “Yip” Harburg/H. Arlen)
  12. La Chanson De PréVert (S. Gainsbourg)

En voilà une qui n’a pas fait le disque de trop!

Je voudrais juste ajouter qu’une autre grande gloire de la chanson française, qui a toute mon admiration, ne peut pas en dire autant…

Il s’agit de Charles Aznavour. Pas vraiment au niveau de son dernier CD que je ne connais pas, je ne l’ai pas écouté. Peut-être qu’il est bon…

Mais voyez-vous, je n’ai pas vraiment envie de l’acheter.

Simplement parce que j’ai entendu et vu le Monsieur à la Star Academy (ben oui, j’ai un défaut, je regarde la Starac, j’ai besoin de vide pendant que j’écris mes humeurs…) et que les deux dernières fois qu’il est venu (il y a un an et il y a deux semaines), il a été tout simplement pathétique.

Chanter aussi faux, hors du rythme, très franchement, même le pire des élèves n’aurait pas osé.

Vraiment, nous étions mal pour lui (même si sa dernière prestation était un tout petit peu moins catastrophique que celle d’il y a un an).

Mais bon sang, qu’est-ce qui pousse un Grand Monsieur comme lui à venir foutre en l’air son image à une émission pareille?

Il a vraiment besoin de ce genre de promotion pour vendre ses disques?

C’est à pleurer.

Bref, pour en revenir une dernière fois à Juliette Greco, si vous avez quelques Euros disponibles, je pense que son dernier CD représente un bon investissement.

Bonne écoute!

120 commentaires
2)
GG
, le 04.01.2007 à 00:31
[modifier]

Ah ça, Aznavour à la Star Ac, ça a été un grand moment de solitude… Bien triste, vraiment.

Et pour Greco, ben… j’accroche pas. J’ai pas non plus accroché au dernier album de Renaud non plus, qu’est-ce qu’il lui prend à chanter son amour pour Romane Serada sur tous les toits ? Il devrait reprendre l’alcool ;-)

3)
Caplan
, le 04.01.2007 à 00:43
[modifier]

Si tu t’imagines xavaxvaxa va s’passer comme ça, Maxime!

Et toi, Charles, qui chantes “see me, see me, see me”, si minââââble!

Je vais écouter chanter la grande Juliette, parce que la petite Juliette, elle est encore un peu petite…

Milsabor!

4)
Okazou
, le 04.01.2007 à 05:21
[modifier]

Maxime Le Forestier votera Sarkozy quand Yannick Noah et Sanseverino (et un paquet d’autres gens bien du spectacle) voteront Sarkozy.

Ce jour-là, les poules auront des dents.

Je m’amusais de penser que le colporteur de ce genre d’info avait peut-être confondu Maxime avec Doc Gynéco : ils se nomment tous deux Bruno…

Le monde n’est pas qu’un panier de crabes.

5)
pilote.ka
, le 04.01.2007 à 06:02
[modifier]

Non mais imaginez un jeune des balieues sommé de choisir entre Nicolas et Jean-Marie c’est vraiment choisir entre la peste et le choléra. Moi si c’est ça je me demande vraiment ce que je lui trouverai de différent à Nicolas.

Avec Juliette je n’accroche pas vraiment et Renaud me laisse assez indifférent.

7)
Okazou
, le 04.01.2007 à 07:21
[modifier]

Ça m’énerve que tu t’énerves, François, alors comme je me doute qu’entre ce que j’affirme et ce que tu peux lire dans un certain hebdo tu auras plutôt tendance à croire ledit hebdo – selon le principe que lorsqu’un mensonge est imprimé dans la presse officielle il vaut quasiment mieux que la vérité – j’ai mené mon enquête dont voici les résultats.

Printemps 2006, on est en pleine affaire sur la licence globale. Maxime Le Forestier est invité avec quelques autres artistes à venir en discuter auprès de Sarkozy.

À la fin de la discussion, le « conseiller pipole » de Sarkozy (celui qui est chargé de draguer pour lui les Hallyday, Doc Gynéco et autres ringards) glisse une guitare dans les pattes de Maxime qui se met à improviser un concert Brassens.

Interrogé par la suite, Maxime Le Forestier déclare : «  Sarkozy connaissait par cœur mon répertoire, y compris “Parachutiste” [note d’O. : chanson interdite de radio/télé à son époque]  » et il ajoute « cette rencontre n’a rien changé à mes convictions ni à ce que je voterai. Cette fin de règne shakespearienne me conforte, même si je me demande parfois où est la gauche [note d’O : T’es pas le seul, Max !]. Mais ce soir-là, je n’ai pu résister au plaisir de choisir  ”Hécatombe” et autres textes iconoclastes au ministère de l’Intérieur. Quand j’avais 25 ans, je n’y serais pas allé, car avec Marcelin [note d’O. : ministre de l’Intérieur en 68] j’aurais eu peur de ne pas en sortir… »

Comme souvent en matière de désinformation intéressée (forcément intéressée), on est loin de la réalité pour ne pas dire à l’opposé. Il y a des journalistes et aussi des journaleux. Tu peux en conclure, François, que ce que tu as lu vient en direct du caniveau et peut donc y retourner. Disons que ta source émet une certaine odeur…

Bien sûr, il faut s’attendre, Sarkozy étant le libéral des libéraux, à ce que l’arme préférée de cette clique, le mensonge, soit utilisée à plein dans les mois qui viennent jusqu’à ce que l’on vote au second tour (s’il y parvient !) contre Sarko, renvoyé au terminal des prétentieux, le nano-candidat (il ne communique pas assez sur sa modernité !).

Accessoirement, on a le droit de trouver amusant que le « conseiller aux ringards » de George W. Sarkozy se nomme Charon, comme le nocher des enfers, chargé de mener les âmes perdues vers le séjour des morts. Mais ces ringards qui soutiennent Sarko (comme la branche, le pendu) ne sont-ils pas déjà quelque peu des morts en sursis ?

On trouvera la référence de mes citations ici tirées d’un article de Robert Belleret, journaliste – Le Monde.

Pour l’occasion, pensée spéciale pour LE militaire, pour ses étrennes 2007 :

Parachutiste – Paroles et musique de Maxime Le Forestier

Tu avais juste dix-huit ans

Quand on t’a mis un béret rouge,

Quand on t’a dit : “Rentre dedans

Tout ce qui bouge.”

C’est pas exprès qu’ t’étais fasciste,

Parachutiste.

Alors, de combat en combat,

S’est formée ton intelligence.

Tu sais qu’il n’y a ici-bas

Que deux engeances :

Les gens bien et les terroristes,

Parachutiste

Puis on t’a donné des galons,

Héros de toutes les défaites

Pour toutes les bonnes actions

Que tu as faites.

Tu torturais en spécialiste,

Parachutiste.

Alors sont venus les honneurs,

Les décorations, les médailles

Pour chaque balle au fond d’un cœur,

Pour chaque entaille,

Pour chaque croix noire sur ta liste,

Parachutiste

Mais, malheureusement pour toi,

Bientôt se finira ta guerre :

Plus de tueries, plus de combats.

Que vas-tu faire ?

C’est fini le travail d’artiste,

Parachutiste.

C’est plus qu’un travail de nana

D’ commander à ceux qui savent lire,

Surtout qu’ t’as appris avec moi

Ce que veut dire

Le mot ” antimilitariste ”,

Parachutiste.

T’ as rien perdu de ton talent,

Tu rates pas une embuscade

Mais comme on n’ tire pas vraiment,

Tu trouves ça fade.

C’est pt’êt pour ça qu’ t’ as les yeux tristes,

Parachutiste.

Mais si t’ es vraiment trop gêné

D’être payé à ne rien faire,

Tu peux toujours te recycler

Chez tes p’tits frères.

J’ crois qu’on engage dans la Police,

Parachutiste.

•••

Hécatombe – paroles et musique de Georges Brassens

Au marché de Briv’-la-Gaillarde

A propos de bottes d’oignons

Quelques douzaines de gaillardes

Se crêpaient un jour le chignon

A pied, à cheval, en voiture

Les gendarmes mal inspirés

Vinrent pour tenter l’aventure

D’interrompre l’échauffourée

Or, sous tous les cieux sans vergogne

C’est un usag’ bien établi

Dès qu’il s’agit d’rosser les cognes

Tout le monde se réconcilie

Ces furies perdant tout’ mesure

Se ruèrent sur les guignols

Et donnèrent je vous l’assure

Un spectacle assez croquignol

En voyant ces braves pandores

Etre à deux doigts de succomber

Moi, j’bichais car je les adore

Sous la forme de macchabées

De la mansarde où je réside

J’excitais les farouches bras

Des mégères gendarmicides

En criant: “Hip, hip, hip, hourra!”

Frénétiqu’ l’un’ d’elles attache

Le vieux maréchal des logis

Et lui fait crier : “Mort aux vaches,

Mort aux lois, vive l’anarchie!”

Une autre fourre avec rudesse

Le crâne d’un de ces lourdauds

Entre ses gigantesques fesses

Qu’elle serre comme un étau

La plus grasse de ces femelles

Ouvrant son corsage dilaté

Matraque à grand coup de mamelles

Ceux qui passent à sa portée

Ils tombent, tombent, tombent, tombent

Et s’lon les avis compétents

Il paraît que cette hécatombe

Fut la plus bell’ de tous les temps

Jugeant enfin que leurs victimes

Avaient eu leur content de gnons

Ces furies comme outrage ultime

En retournant à leurs oignons

Ces furies à peine si j’ose

Le dire tellement c’est bas

Leur auraient mêm’ coupé les choses

Par bonheur ils n’en avaient pas

Leur auraient mêm’ coupé les choses

Par bonheur ils n’en avaient pas.

Il faudrait une bonne fois cesser de prendre les enfants du canard pour des bons dieux sauvages (ou l’inverse…)

8)
François Cuneo
, le 04.01.2007 à 08:55
[modifier]

Okazou, merci de ton commentaire. Je l’ai intégré dans l’humeur.

Fasse le ciel ou je ne sais qui que tu aies raison.

Quant à Parachutiste, après tant d’années, je peux encore la chanter par coeur. Je ne suis pas sûr par contre de me souvenir des accords de guitare… Mais je peux retrouver ça facilement.

Merci encore.

Amicalement F

9)
marief
, le 04.01.2007 à 09:01
[modifier]

Pour le dernier Juliette Gréco, je trouve l’orchestration époustouflante, mais pas la voix de la grande Juliette. Elle en fait vraiment des tonnes, je le regrette, on me l’a changée.

10)
Emilou
, le 04.01.2007 à 09:16
[modifier]

Il est toujours assez étonnent de lire où d’écouter d’aucuns gloser sur la starac. C’est de bon ton. Il est évident que si l’on critique c’est que l’on regarde. Les plus virulents sont souvent ceux qui ne rateraient pas le sacro saint vendredi sur TF1. Bon sang si cette émission est si dégueulasse arrêter de nous abreuver de vos penchants masochistes et zappez. Certains dirons que s’ils contemplent la starac c’est pour pouvoir jauger jusqu’au bout le degré de médiocrité, belle hypocrisie ! Sans honte je puis vous dire que je regarde cette émission et que j’admire, oui, ce que ces jeunes sont capables de mémoriser, de restituer avec un certain bonheur moult chansons qui ne font pas nécessairement partie de leur style de répertoires et ce en un temps record. Peu de chanteurs seraient incapables d’une telle prouesse. Bien sur, le côté racoleur de certaines interventions de l’animateur a de quoi exaspérer. Pour en revenir à Charles Aznavour, ce fut un compositeur et un chanteur d’excellente qualité ayant àsa manière marqué la chanson française. On ne peut que lui reprocher de ne pas avoir eu la sagesse de se retirer à temps, content d’avoir si bien servi la chanson de qualité. Ses récentes interprétations et ses nouvelles compositions sont en effet indignes du compositeur, auteur et interprète qu’il a été, et non pas pour son intervention à la starac. Merci de souligner toute la pertinence des interprétations de la trop souvent oubliée, Juliette Gréco.

11)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 09:19
[modifier]

François, c’est très tendance d’être contre Sarkozy apparamment. Encore que, il y a de bonnes raisons de ne pas être d’accord avec lui. Ce n’est pas ça qui manque, je te l’accorde bien volontiers. Mais tant qu’à parler des Présidentielles françaises, pourquoi ne pas également considérer son adversaire directe? Qui n’a d’ailleurs pas manqué de fustiger la fiscalité suisse cette semaine, par le biais de son porte-parole, Arnaud de Montebourg. Il est marrant ce type, encore un comique qui s’ignore.

Quand à Noah, un des tous premiers réfugiés fiscaux Suisses, cela me fait bien rire ses prises de positions. “La France, tu l’aimes ou tu la quittes” disent certains extrémistes, apparemment ce monsieur a déjà fait son choix il y a belle lurette. Pour de basses questions d’argent (d’ailleurs, je me demande s’il se fait plus d’argent avec ses chansons qu’avec le tennis).

12)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 09:23
[modifier]

Emile: je ne regarde pas la StarAc parce que je n’ai pas TF1 chez moi (en fait, je n’ai TF1 que depuis le 19 décembre dernier, puisque c’est désormais dispo sur CanalSat). J’ai vu une fois une finale d’émission chez des amis chez qui j’étais allé diner (et je n’apprécie pas qu’on allume la télé quand je viens diner chez des gens). Et je me dis que je devrais regarder un peu cette émission, pour ne pas passer à côté de perles rares, telles qu’Olivia Ruiz, dont l’album “la femme chocolat” est tout simplement magnifique. Je l’ai fait écouter à ma femme en lui disant “tiens, c’est une perdante de la StarAc”, ce qui ne lui donnait pas un a priori positif. Et elle a aimé, comme moi, la performance de cette chanteuse.

13)
thibowa
, le 04.01.2007 à 09:34
[modifier]

Bonjour à vous tous, moi non seulement je ne regarde pas la StarAc, je n’ai pas de télévision, mais je ne sais même pas télécharger le disque de Juliette Greco parce que tout simplement Apple ne l’a pas trouvé digne de figurer dans le Store belge (pas plus que les singles gratuits qui fleurissent sut les autres stores) Bonne journée.

14)
François Cuneo
, le 04.01.2007 à 09:36
[modifier]

Ah mais Olivia Ruiz est une merveille!

Emile, je suis parfaitement d’accord avec toi sur l’hypocrisie ambiante à propos de pas mal d’émissions de la télé.

Assumer que l’on regarde cette émission, c’est assez mal vu de nos jours.

Ce qui est sûr, c’est que je regarderais jamais la Starac si je ne faisais pas autre chose en même temps.

Cela dit, en effet, ces jeunes sont admirables. Ce qui l’est moins, c’est l’animateur tellement pesant (c’est ça la vulgarité? Pourtant, il est instruit ce gars) et ce que l’on fait faire à ces élèves.

Le formatage, les chorégraphies ridicules (pas toujours mais tellement souvent) de Kamel Ouali (pourquoi vouloir danser sur n’importe quelle chanson), c’est assez lamentable.

15)
Guillôme
, le 04.01.2007 à 09:40
[modifier]

Quand à Noah, un des tous premiers réfugiés fiscaux Suisses, cela me fait bien rire ses prises de positions.

Je parodirai Okazou en disant qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on lit ou entend… Pour noah, je ne sais pas ce qu’il en est mais je l’ai entendu s’exprimer sur ce sujet dans une interview sur France Info et il disait en substance, ” je paie mes impôts en France, je ne suis pas comme Johnny et je ne veux pas être mis dans le même sac que ces artistes. Je n’ai rien contre ceux qui font ça mais moi je ne le fais pas et les rumeurs ou affirmation sur moi m’énervent car c’est faux!”.

Bon, voilà, je sais pas si Noah a menti en direct mais il avait l’air de bonne foi.

16)
coacoa
, le 04.01.2007 à 09:49
[modifier]

Pas encore entendu le dernier Gréco,mais appréciant la dame, je me réjouis…

Un chtit mot sur la Star’Ac…

Perso, je n’ai rien contre ce qu’on appelait du temps de mes parents les “radio ou télé crochet”, émissions qui mettaient en concurrence de jeunes chanteurs.

Il y a dans ces concours un côté stimulant, je trouve. Ainsi, j’avoue n’avoir pas loupé une seule transmission de “LA Nouvelle Star” de cette année, non pas seulement parce que la petite Cindy était suisse, mais parce que Dominique et le génialissime Christophe étaient tout bonnement les meilleurs interprêtes vus à la télé depuis belle lurette (ils ont d’ailleurs ridiculisé les Pagny et autres abominables Obispo lors de la dernière émission, renvoyant ces veaux à leurs prairies).

La Star Ac’ par contre représente à peu près tout ce que je déteste, le voyeurisme dans les chambrettes, les conseils débiles des “profs” (des summums d’incompétence, voir les chorégraphies monstrueuses du chameau ou les conseils terribles de Raphaëlle-E.T.-téléphone-maison, la prof de théâtre qui un jour a dit ceci à une élève en larmes “Quoi ? Tu refuses de nous parler de ta vie privée ? Et tu as la prétention d’être une artiste ?”)… Bref, moi qui ai suivi une haute école de théâtre, 4 ans de formation à plein temps et qui vit depuis la réalité d’une vie, osons le mot “d’artiste”, à des années lumières des paillettes et des gesticulations de Nikos, je ne peux que hurler devant une émission Hollywood chewing-gum qui prétend devant des millions de gens “former” en 4 mois des artistes alors qu’elle transforme de plutôt sympathiques jeunes gens en kleenex-marque-déposée-agrée par TF1.

Voilà, j’ai dit :-))

17)
Emilou
, le 04.01.2007 à 09:53
[modifier]

Renaud, bien d’accord avec toi pour Olivia Ruiz dont j’apprécie, ,oh combien, l’originalité. Il n’empêche que l’on pourrait un jour compter parmi les finalistes de dignes représentants de la bonne chanson. Force est de constater, qu’à ce jour, les heureux gagnants n’ont guère brillé dans le milieu professionnel. Ce bilan n’enlève rien à ce que j’ai écrit plus haut. Bien d’accord avec CoaCoa pour dire que tout ce qui entoure les prestations chants sont d’un mauvais goût certain, pire, une atteinte à l’intelligence.

18)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 09:55
[modifier]

Le Nikos cultive les styles différents puisqu’il a une émission culturelle sur LCI, qui n’est pas si mal que ça (l’émission, pas la chaîne, annexe de TF1).

19)
Caplan
, le 04.01.2007 à 10:04
[modifier]

La Star Ac’ par contre représente à peu près tout ce que je déteste

Tout à fait d’accord avec toi, Coacoa!

Aliagas fait rimer Star Ac’ avec tête à claques!

Milsabor!

20)
cwalther
, le 04.01.2007 à 10:24
[modifier]

bq%coacoa%. Texte La Star Ac’ par contre représente à peu près tout ce que je déteste

Moi aussi… désolé mais je crois que l’on confond “aimer chanter”, “savoir mieux chanter que le commun des mortels” et les génies du chant.

Alors, si le disque n’existait pas, je me contenterai de ceux qui savent chanter. mais le disque existe et force selon moi à viser l’excellence. Pourquoi se faire mal aux oreilles avec un pseudo-artiste jusque parce qu’il aime chanter? Il aime cela, très bien, qu’il le fasse sous sa docuhe comme moi. Mais je crois que ne devrait avoir la prétention d’être artiste que ceux qui sont géniaux.

Alors bon, je retourne à mes Brassens-Brel-Gaisnbourg (pour la chanson française) et un peu de Bénabar pour faire jeune. (et surtout vers Beethoven-bach-bartok mais bon)

21)
alamb
, le 04.01.2007 à 10:34
[modifier]

Bonjour,

Deux petites remarques (qui vont me faire aimer…):

1) J’espère que les parachutistes qui ont libérés la France en 44 ne lisent pas trop vos commentaires… ils apprécieraient.

2) Il est frappant de voir qu’en France, on ne peut être Intellectuel (et écolo) QUE si on est de gauche. Personnellement, je revendique le droit d’être écolo, intellectuel, et plutôt de droite.

En parlant d’Aznavour, en voici un autre qui habite pas loin de moi… à Genève :-)

Alex

22)
rolando
, le 04.01.2007 à 10:40
[modifier]

Pas mal, pas mal du tout en effet le dernier Gréco. Dans une démarche similaire, j’ai été assez déçu du dernier Voulzy. Charmant mais bien en-dessous du standard qualitatif qu’il atteignait avant. La précipitation ne lui sied pas. Je préfère qu’il reprenne son rythme d’un album tous les 6 à 8 ans.

23)
Tartopom
, le 04.01.2007 à 11:00
[modifier]

Je suis d’accord avec Emile Verschueren sur un point: il ne faut pas juger un artiste sur ses apparitions télé, mais sur ses disques, livres, films, etc. Tous les artistes ont participé à ce genre d’émissions débiles, depuis que la télé existe. Qu’est-ce que ça peut faire? Quelle importance? Qui se souviendra encore de Star Academy dans 20 ans? Henri Salvador a fait un nombre incalculable d’émissions pas füt-füt, Michel Serrault un nombre non moins élevé de films stupides, mais ce qui compte finalement c’est ce qu’ils ont fait de bien. S’ils s’étaient pincés le nez à chaque fois qu’ils faisaient un truc moins bien, ils seraient peut-être artistiquement morts depuis longtemps. Il est vrai qu’Aznavour n’a plus besoin de ça, mais encore une fois, quelle importance? Ce qui compte pour lui, c’est de défendre son oeuvre.

25)
fxprod
, le 04.01.2007 à 11:16
[modifier]

les ptis djeunes de la starac qui apprennent leur textes toutes les semaines, vraiment la phrase qui me fait rire, je crois plutôt qu’il utilisent des prompteurs, tout comme jh d’ailleurs dans tous ses concerts, regardez les yeux de ces pseudo-artistes ils vous en apprendrons énormément.

26)
WIPA
, le 04.01.2007 à 11:35
[modifier]

J’ai toujours eu beaucoup de sympathie pour des grands bourgeois de gÔche comme François

27)
François Cuneo
, le 04.01.2007 à 11:40
[modifier]

Alamb, je crois que les parachutistes dont tu parles, ne sont pas les mêmes que ceux chantés par Maxime. Ces derniers lui ont déjà cassé la figure à l’époque, à la sortie d’une émission.

Donc ils se sont défoulés, on ne risque plus rien…:-)

Quant à ta deuxième remarque, heureusement qu’à droite, certains commencent enfin à parler écologie. Pas de notre faute non plus s’ils ne l’ont pas trop fait jusqu’à maintenant…

28)
Filou53
, le 04.01.2007 à 12:46
[modifier]

>alamb: 1) J’espère que les parachutistes qui ont libéré la France en 44 ne lisent pas trop vos commentaires… ils apprécieraient.

Ce que tu oublies peut-être, c’est que s’il n’y avait pas eu de ‘parachutistes’ (ou équivalents) de l’ “autre côté”, il n’y aurait pas eu de guerre non plus.

Ma remarque est peut-être bien naïve, mais c’est un peu facile que l’armée s’autojustifie chaque fois comme cela…

Par contre, bien que ne partageant apparemment pas tes idées, je suis bien d’accord avec ton deuxième point.

29)
ToTheEnd
, le 04.01.2007 à 13:23
[modifier]

Bon, puisque ça tourne à la polémique, j’arrive!

Je n’ai pas eu la patience ni l’envie de regarder plus de 5 minutes les émissions citées ci-dessus.

Pourquoi?

Parce que comme quelqu’un l’a naïvement supposé il y a quelques semaines, le talent, on ne l’acquiert pas en s’entrainant ou en suivant des cours. On nait avec ou sans.

Bien sûr, faire un concours au niveau national permettra de trouver 0.1% de personnes munies de talents divers. Mais ça permettra aussi de trouver 99.9% de macaques prêts à mimer tout est n’importe quoi dans le but avoué d’atteindre la célébrité.

Derrière la célébrité, il y a généralement rien mis à part l’envie de la masse de retrouver chez quelqu’un d’autre ce qu’ils n’ont jamais réussi à accomplir eux-mêmes. Bref, être adulé par une masse de coquilles vident m’exaspérerait plus qu’autre chose.

Pour résumer, ces émissions sont plus un phénomène post apocalyptique de la loi Toubon qui souhaitait obliger un certain quota de chansons “made in France by French people in French” sur les antennes qu’une réelle politique de développement de talents en général.

Bref, c’est de la merde en plaque et ce n’est pas parce qu’on peut voir ou être impressionné par ce que ces gens sont prêts à faire pour devenir des stars qu’il faut être ébahi. Au contraire.

Tout au plus, à la vision ou à l’écoute de ce type d’émissions, on confirme les paroles d’Audiard: les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

T

30)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 13:28
[modifier]

Francois, suite à ton dernier commentaire, pour ton information, Nicolas Hulot est proche de Jacques Chirac et je crois même qu’il est encarté à l’UMP.

32)
WIPA
, le 04.01.2007 à 13:38
[modifier]

Bige, je ne te connais pas, mais comme j’ai dû le dire un jour, tu as un talent fou, surtout lorsque tu piques une grosse colère, ce qui malheureusement est assez rare !

33)
François Cuneo
, le 04.01.2007 à 14:00
[modifier]

Wipa, quand tu parles directement “case facho”, tu sais de quoi tu parles.

Tu me cherches depuis quelques commentaires, tu vas me trouver.

Je m’explique: il faut que les lecteurs qui lisent ces commentaires sachent quelque chose.

Tu défendais, sous le nom W.I.P.A le dénommé coolapic. Tous les commentaires sont sur Cuk.ch (faites une recherche sur W.I.P.A sur auteur, dans les commentaires, vous verrez, c’est édifiant.)

Pour mémoire, ce monsieur Coolapic a été l’un des trois seuls à être exclu de Cuk.ch pour propos racistes, appelant à la haine et à la violence.

L’une des seules personnes à le féliciter, c’était toi.

Et derrière toi, il y a une autre personne qui a été totalement incorrecte ici, c’est Carla. Celle à qui j’avais donné la parole dans un article, qui nous montrait ses photos, mais qui s’est vexée parce que j’avais osé critiquer son petit Canon EOS-10 (j’en avais aussi un), et qui depuis a fait semblant de nous quitter.

Carla est de ta famille (je le sais, il suffit de voir l’adresse de ton mail), ou pire, c’est même toi, puisque cette dernière n’en est pas à sa première usurpation d’identité ici.

Je peux me tromper, mais il y a trop de coïncidences (votre nom de famille), le WIPA et W.I.P.A.

Décidément…

34)
mouloud2005
, le 04.01.2007 à 14:06
[modifier]

Ah ça tombe bien j’attendais que quelqu’un parle de cet album de Gréco, et tout particulièrement de cette reprise de Né quelque part, parce que je l’ai entendu plusieurs fois, et je la trouve nulle, cette chanson, mais nulle, à tous niveaux. Donc ton avis complètement à l’opposé, François, me conforte dans mon idée qu’il n’y a pas d’absolu, et que tout est une question de goût.

Pourtant, j’adore Maxime, et j’aime beaucoup cette chanson, donc à la base, on a des goût communs (je jouais “Mon frère” au piano, et Fontenay aux roses à la guitare, dans le temps…)

Mais là, cette interprétation de Greco, je lui trouve tous les défauts. Et c’est marrant, car ce que je vois comme des défaut, c’est justement ce que tu cite en tant que qualité : sa voix et les arrangements. Comme quoi, va comprendre…

Sinon, pour le reste des discussion :

– je n’ai plus la télé (je regarde les DVD sur mon mac), et ça fait un bien, mais un bien !!! Je vous conseille d’essayer, c’est une libération. La désintoxication est un peu difficile la première semaine, mais après, on a l’impression de revivre. J’ai juste une vieille télé avec antenne portative à la cave en cas de coupe du monde.

– Je suis tout à fait d’accord qu’on peut être écolo et intello ET de droite. Mais être écolo et intello ET pro-sarkozy, la non, franchement, je suis pas d’accord. Etre pro sarkozy, c’est être soit aveugle et sourd, soit être carrément con, excusez-moi du terme, mais ce mec là, il réuni en une seule personne tous les défauts de la politique. (je sais que je lance là un troll, mais bon, y’a des moments, je peux pas fermer ma gueule)

35)
Franck_Pastor
, le 04.01.2007 à 14:09
[modifier]

Ça commence à chauffer, les enfants. Sortez les extincteurs, ils vont sans doute servir.

Quand même, l’essentiel dans tout ça n’est-il pas que finalement Maxime Le Forestier ne soutient PAS Sarkozy ? :-)

36)
Atypo
, le 04.01.2007 à 14:18
[modifier]

Parce que comme quelqu’un l’a naïvement supposé il y a quelques semaines, le talent, on ne l’acquiert pas en s’entrainant ou en suivant des cours. On nait avec ou sans.

Pas d’accord avec toi. Je ne regarde pas la starac, pas beaucoup la télé en fait, je ne cours pas non plus après Juliette Gréco. C’est tout moi, quoi. Reste que je ne suis pas d’accord avec ton affirmation. Et pour enfoncer le clou, je cite Brassens :

« L’avait l’don, c’est vrai, j’en conviens, l’avait l’génie, mais sans technique, un don n’est rien qu’une sal’manie »

Je cite de mémoire. ;-)

37)
ToTheEnd
, le 04.01.2007 à 14:40
[modifier]

Pas d’accord avec toi. Et pour enfoncer le clou, je cite Brassens

Tu confonds gravement quelque chose: maîtriser, utiliser ou canaliser un talent et avoir du talent.

Alors j’enfonce aussi le clou des fois que tu ne sentes pas trop le marteau: supposer qu’on peut s’enfermer à 12 macaques dans 8m2 avec des profs, un piano et une flûte enchantée pour devenir talentueux, c’est aussi idiot que dire que le pays irait mieux s’il y avait le “plein emploi”.

Et quand je dis prof, je m’excuse déjà auprès des vrais profs qui ont leur nom sali par ces pantins articulés.

T

38)
marcdiver
, le 04.01.2007 à 15:48
[modifier]

Je suis assez d’accord avec le commentaire 31 de TTE. En tant que prof de musique, j’ai affaire régulièrement à des ados chanteurs qui imitent les effets des autres, avant d’avoir le fond technique et musical qui permet de chanter avec une véritable expression vécue. Mais bon, c’est humain ! C’est vrai qu’avec ce genre d’émission, beaucoup de jeunes pensent que devenir artiste est une simple question de choix, dans le style : “je fais un apprentissage ou je fais chanteur” ! Toutefois, si j’étais un jeune ado, je me laisserais certainement tenter par la Star’ac, car c’est ça qui est montré actuellement. Et tout n’y est pas noir, certains de ces candidats avaient réellement du talent. On a cité Olivia Ruiz par exemple. Je précise que je ne regarde pas Star’ac, je découvre en général les chanteurs qui y ont passé par la suite.

Par contre, le talent, ça se travaille, et pour ça oui : il y a des écoles qui permettent d’éviter qu’il ne devienne qu’une “sale manie” ! (Brassens je crois ?)

39)
jeje31
, le 04.01.2007 à 17:09
[modifier]

Suite au commentaire 38, j’ai fait la recherche suggérée par François: très instructif !

Que disait le sieur WIPA il y a 2 ans : que les républicains seraient au pouvoir pour 4 voire 8 ans supplémentaires. A-t-il sorti du don pérignon en novembre dernier pour savourer la pertinence de ses prédictions ?

L’ennui, quand on écrit des conneries, c’est qu’on peut les lire 2 ans après. Satané internet !

40)
Okazou
, le 04.01.2007 à 17:55
[modifier]

« Quand à Noah, un des tous premiers réfugiés fiscaux Suisses, cela me fait bien rire ses prises de positions. “La France, tu l’aimes ou tu la quittes” disent certains extrémistes, apparemment ce monsieur a déjà fait son choix il y a belle lurette. Pour de basses questions d’argent (d’ailleurs, je me demande s’il se fait plus d’argent avec ses chansons qu’avec le tennis). »

Ce que tu fais là, Renaud, porte un nom : la diffamation.

Que tu sois de la droite libérale, je m’en bats les breloques. À dire vrai, je devrais même en être ravi, mais quand tu auras sali par tes mensonges tout ce que notre société compte encore de gens bien, sois cohérent et va expliquer à tes enfants que le mensonge diffamatoire est une valeur sûre, une arme propre et respectable d’honnête homme.

Je n’ajouterai rien sur Yannick Noah puisque Guillôme-15 s’en est très bien occupé.

« c’est vrai qu’à l’époque ils sortaient d’un “sale boulot” (au demeurant pour suivre les ordre “ponce pilate” d’un ministre de gôôche, Guy Mollet) et se faisaient traiter de tortionnaires (ce qu’ils étaient devenus, avec notament les célèbres “crevettes”) après par la même gôôche… »

Tu devrais savoir, Bige, que ce n’était justement pas la même gauche. Comme aujourd’hui, la gauche était profondément divisée sur un sujet fondamental.

« c’est aussi idiot que dire que le pays irait mieux s’il y avait le “plein emploi”. »

Quand tu auras ENFIN appris ce qu’est une société juste et organisée (plutôt qu’un foutoir où règne l’injustice), tu cesseras de proférer ce genre d’ânerie. Mais il faudrait pour cela que tu libères ta pensée de la gangue idéologique qui lui interdit toute ouverture, pis ! tout développement.

Quel gâchis !

•••

Quant à la Starac’, je partage l’avis de coacoa-16 qui a dit l’essentiel. Immonde machine à pognon générée par le système actuel au mépris de toutes les valeurs humaines.

Le monde n’est pas une marchandise.

42)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 18:07
[modifier]

Olivia Ruiz a demandé, en direct, avant la final,au public de la Starac, de ne pas voter pour elle, sinon, cela foutrait sa carrière en l’air, car elle avait entendu les chansons pré-enregistrées orchestralement que devait, par contrat, enregistrer le ou la gagnante. (Un superbe documentaire d’une heure sur elle ( et les “vraies”coulisses de la starac) était passé à la TV, sur France 5, producteur délégué: Program 33/Fabrice Coat- Productrice exécutive: Christine Doublet- ©2004).

C’est une des futures grandes dames de la chanson (peut-être la seule, actuellement), si elle arrive à ne pas se faire bouffer ou démolir par le “système”.

Nolwen en était une autre, mais elle est en train de se démolir ou de se faire démolir. ce qui ne l’empêche pas de faire salle comble. Si c’est son seul but, alors elle a réussi. Pour l’instant.

Quant à la Starac, vos commentaires doivent, hélas, bien faire rire les producteurs, car leur seul et unique but, c’est qu’on en parle de plus en plus, en bien ou en mal, peu importe, et que de plus en plus de personnes téléphonent pour voter, ou regardent leurs émissions ( ça fait monter le tarif des pubs), même si c’est uniquement pour critiquer. Les producteurs sont des financiers, purs et durs; leur seul et unique but: faire de l’argent. Comme au poker. L’art? l’artiste? l’amour?etc;..c’est quoi ça? Ca rapporte combien?

Quant à Juliette Greco, BRAVO.

Et vous, et nous, que ferons-nous à son âge?

Essayons de ne pas trop ressembler aux deux petits vieux à la fin des Muppet Shows.

43)
Okazou
, le 04.01.2007 à 19:05
[modifier]

« Krouchner, dernier suçe-boule-au-nain (faut descendre bas pour être à la bonne hauteur…) avec le fallacieux prétexte… il est de gôche ou de gôche, Okasou…mmhhh ? »

Les sous, tu t’en doutes, je m’en tamponne le coquillard.

Bernard Suce-boule-au-nain Kouchner est un pur populiste, voyons ! Ce couillon (pur jus) qui a fait une chose bien dans sa vie en créant son ONG de médecins (avec des types bien mieux que lui) soutenait la guerre de Bush : 200 000 morts irakiens, 3 000 morts américains (chiffres provisoires).

Ou comment un brave type se transforme en pauvre type.

Le monde n’est pas une marchandise.

44)
Inconnu
, le 04.01.2007 à 19:24
[modifier]

Pas bien compris, là, le rapport avec Juliette Greco.

Suce boule??? Couche nerf??? Elégance du langage???

45)
ToTheEnd
, le 04.01.2007 à 19:35
[modifier]

Quand tu auras ENFIN appris ce qu’est une société juste et organisée (plutôt qu’un foutoir où règne l’injustice), tu cesseras de proférer ce genre d’ânerie. Mais il faudrait pour cela que tu libères ta pensée de la gangue idéologique qui lui interdit toute ouverture, pis ! tout développement.

Content de voir que tu as bien reconnu ta citation… je faisais une analogie puisque une ânerie en vaut une autre.

T

46)
coacoa
, le 04.01.2007 à 22:30
[modifier]

Suce boule??? Couche nerf??? Elégance du langage???

Le rapport avec Gréco ? Il n’est pas direct en effet. Sinon qu’elle ajouterait à ton commentaire une maxime de son cru :

“Il faut opposer à la vulgarité l’élégance et à la laideur la beauté.”

Voilà comment parle une Dame.

47)
Inconnu
, le 05.01.2007 à 00:24
[modifier]

Merci CoaCoa pour cette belle citation.

Hélas, certains, devant l’élégance et la beauté de cette grande Dame, ont opposé, ou exposé, leur vulgarité et leur laideur.

C’était pourtant un beau sujet que nous offrait Mr Cuneo

Encore un détournement

48)
François Cuneo
, le 05.01.2007 à 07:20
[modifier]

Les reprises en général, je n’aime pas trop.

Mais là… Elles sont tellement différentes, que ça en devient autre chose.

Par contre, l’autre jour, j’étais devant deux coffrets: l’intégrale de Brassens par… Brassens et l’intégrale de Brassens par Maxime Le Forestier.

Heu… J’ai choisi l’intégrale de Brassens par Brassens. Et je ne le regrette pas. Du plaisir en barre!

49)
coacoa
, le 05.01.2007 à 08:30
[modifier]

avant de chialer, les bisounours, les bouche en cul de poule, de faire les mères de Maintenont en glissant des citations de cahier d’ados (des truismes?)…

La citation de cahier d’ado, cher Bige, le truisme de bisounours n’est autre que le credo de Juliette, qu’elle aime à éprouver depuis à peu près toujours. Ce qu’elle a fait avec sublime et panache.

Manière de revenir au sujet du jour et de tisser un lien.

Gloussons, gloussons, il en restera toujours quelque chose.

50)
Inconnu
, le 05.01.2007 à 09:41
[modifier]

Pour des reprises tellement différentes, Francois, je te recommande la série des CD de Paris Dernière, l’émission de la chaine Paris Première, avec uniquement des reprises décalées. Un régal.

51)
alec6
, le 05.01.2007 à 10:39
[modifier]

Quand un diplomate dit OUI, ça veut dire PEUT ETRE, quand un diplomate dit PEUT ETRE ça veut dire NON, quand un diplomate dit NON, ce n’est pas un diplomate !

Quand une femme du monde dit NON ça veut dire PEUT ETRE, quand une femme du monde dit PEUT ETRE ça veut dire OUI, quand une femme du monde dit OUI, ce n’est pas une femme du monde !

Amis des bérets rouges ou de la star Ac’, choisissez votre camp ! personnellement je ne fréquente aucun des deux (et puis j’arrive un peu tard pour la polémique…)

52)
Chichille
, le 05.01.2007 à 18:18
[modifier]

Pour en revenir à notre adorée Juliette Gréco, je l’ai entendue, il y a environ deux ans, lors de son dernier pasage au Casino de Paris, chnnter “Déshabillez-moi” de manière aussi émouvante (et drôle !) qu’autrefois).Admirable, non ?

Histoire de politiquer un (tout) peitit peu : je ferai remarquer à

bq%Bige%. la gôche, la droite… c’est comme les chasseurs, hein… y’a ceux qui tirent…. et ceux qui tirent…..hiiiipppps! c’est pas le mêmes! si! si! burrrps! %%, qui s’exprime avec la grâce et le style du front National, que nier la différence entre la droite et la gauche signifie à coup sûr que l’on est de droite. Constat jamais démenti !

53)
Chichille
, le 05.01.2007 à 20:38
[modifier]

J’admire la cohérence, la vivacité et la profondeur de la pensée de Bige. Qui nie mon constat (très classique), mais se montre bien incapable de démontrer que j’ai tort. Et pour cause !

Cela dit, lorsqu’on veut parler d’un sujet – la politique, par exemple – il n’est pas mauvais de l’étudier plutôt que d’éructer des insanités, qui n’ont surtout pas l’ombre du début du commencement d’un soupçon de ressemblance même lointaine avec l’esquisse d’une pensée organisée et claire.

Au demeurant c’est une tradition constante de la droite la plus réac de s’exprimer ainsi. Voir Léon Daudet, par ex. Et il y a plus ancien.

Ah! au fait ! Grossièreté et vulgarité sont deux notions bien distinctes. Brassens pouvait être grossier (“Quand on est con, on est con”), pas vulgaire, même lorsqu’il se trompait (“les deux oncles” par ex.)

54)
Invite
, le 05.01.2007 à 20:56
[modifier]

Bige, Chichille disait que ton expression avait la grâce et le style du Front National. Il ne parlait que de ton style, pas de ta personne.

Sur France Culture, au temps où c’était une radio, une « Histoire en direct » de Patrice Gélinet avait été consacrée au poujadisme un documentaire avec archives sonores un lundi, puis un débat avec témoins de l’époque (dont Pierre Poujade) et spécialistes le lundi suivant.

Lors du débat, où la question principale était de savoir si le poujadisme était un fascisme qui s’ignorait, un intervenant a déclaré que le point commun de tous les fascismes était un discours qui faisait perpétuellement référence à la virilité et aux excréments.

Il n’a pas fallu cinq minutes à Pierre Poujade (qui niait le caractère fasciste de son mouvement) pour réfuter un argument en disant qu’à l’époque ils auraient traîné leur contradicteur dans son pipi et son caca, parce que eux, ils avaient des couilles. Le tout sans une note d’ironie ou d’auto-dérision.

Donc quand je lis « suçe-boule-au-nain », « l’excrémentiel, […]torchechul », et « mange-m.., pardon, coprophage », je me dis que Chichille avait peut-être tort… de ne s’intéresser qu’à ton style, et pas à ta personne. (En fait non, je ne me le dis pas et je ne le pense pas, c’était juste une hyperbole).

Chez wasteels.fr, on trouve un “billet BIGE”, qui est un billet de train avec un rabais, sur Cuk.ch on a les “commentaires Bige” qui sont des commentaires au rabais ET des commentaires qui rabaissent.

55)
Chichille
, le 05.01.2007 à 21:41
[modifier]

Invite a bien raison de souligner que je parlais du style, pas de la personne.

On ne parle, sauf contrainte, que des gens qui vous intéressent.

Ainsi, il faudra bien parler du petit roquet de Neuilly dans les mois qui viennent, mais parce qu’il est dangereux, pas parce qu’il est intéressant.

Quant à Bige, il est tellement typé qu’il n’y a rien à en dire.

On notera juste au passage qu’il continue à insulter ses contradicteurs – car il s’agit bien d’insultes – faute d’être capable de les contredire. Et puisqu’il qu’il n’argumente pas, il n’y a rien à lui répondre.

Peut-être lui faire tout de même remarquer au passage que l’écart entre grossièreté et vulgarité est aussi vrai pour Rabelais que pour Brassens. Mais attention ! Il est toutefois parfaitement possible de marier les deux : les interventions de Bige le démontrent admirablement.

Elles ont ainsi quelque chose d’admirable.

56)
François Cuneo
, le 05.01.2007 à 22:07
[modifier]

Bige, tu peux un tout petit peu calmer tes propos s’il te plaît…

Tu peux dire la même chose, mais ici, c’est assez rare que l’on se traite de pauvre tache et de couillon.

Béni oui-oui? Non non. Juste le respect de l’autre.

Cela dit, je comprends que tu ne sois pas content qu’on associe ton style à celui du FN. C’est même bon signe que tu t’énerves, mais bon.

Du calme quoi…

57)
Chichille
, le 05.01.2007 à 22:15
[modifier]

Oooohhh! Que c’est compliqué et intellectuel tout çà ! Je renonce. C’est bien trop fort pour moi.

Et c’est bien dommage ! J’aurais sûrement été convaincu si j’avais compris.

Attendez ! Si on joue aux boules avec un chanteur-auteur-compositeur connu – et même talentueux en plus – hop! on est intelligent et politiquement correct ?

Mais dites donc, dites donc, dites donc, voilà une révélation qu’elle me bouleverse ! Moi qui ai parfois joué à la pétanque avec le premier ou la première venu(e), je suis un pas grand’chose.

Ça c’est bien triste.

Ah ! au fait ! J’ai joué au flipper avec Bobby Lapointe.

Mais, politiquement, je ne sais pas très bien ce que cela prouve…

58)
Chichille
, le 05.01.2007 à 22:19
[modifier]

Bon! J’arrive comme les carabiniers, moi. Le Bige s’est ensauvé pendant que je tâcheronnais. Tant pis.

Mais s’il était encore là, je lui ferais tout de même remarquer que le style n’est pas neutre et que lorsque’on écrit facho, on pense facho.

Allez ! Bonne nuit à tous !

59)
François Cuneo
, le 05.01.2007 à 22:28
[modifier]

Bige, je trouve tout de même un peu fort que lorsque certains te rentrent dedans, à tort peut-être, mais en argumentant, tu te barres, alors que toi tu ne te gênes pas de le faire.

De plus, retirer tes posts est une très mauvaise idée à la limite de l’irrespect. Cela fout en l’air tout le fil de discussion, cela détruit tout ce que les gens qui sont entrés en discussion avec toi ont dit.

Tu es entré dans ce fil avec pas mal de véhémence. Certains te le reprochent, sont véhéments aussi. C’est normal.

C’est normal aussi que je ne laisse pas dire un certain nombre de choses.

Je n’ai pas réagi avant parce que je n’étais pas retourné lire le fil depuis quelques heures.

Quant à la suppression de l’inscription, je regarderai avec Noé. Mais si cela signifie que tous tes commentaires sont virés, ce sera exclu. Tu as pris une certaine importance sur ce site. Pas mal de gens t’ont répondu dans différents fils de discussion.

Je ne vais tout de même pas tout foirer sur un coup de tête.

Amicalement F

60)
François Cuneo
, le 05.01.2007 à 22:45
[modifier]

eh bien alors barre-toi, que veux-tu que je te dise.

Les commentaires que tu as fait étaient tout de même provocateurs. Et parfois, tu m’excuseras, un peu incompréhensibles. Ça partait dans des délires. Enfin, c’est peut-être moi, mais franchement, ces derniers temps, je ne comprenais pas tout.

Je pense que je n’ai pas le niveau.

Et si penser un peu à gauche fait partie du pourrissement général selon toi, c’est tout de même un peu inquiétant tout ça

Je le répète, si tu effaces tes posts, je trouve que tu n’es pas correct.

Cela dit, je ne vois pas bien pourquoi je réponds, les gens n’y comprendront rien. En parlant de pourrissement…

Merci beaucoup Bige.

Cela dit, c’est tout de même formidable. Je me bats pour garder un gars qui pense que mon humeur était toute pourrie dès le départ.

On dira après que je ne supporte pas la contradiction…

Il semblerait que dans ce cas, certains soient pires que moi.

61)
Invite
, le 05.01.2007 à 22:49
[modifier]

Bige, à aucun moment je n’ai pensé que tu étais facho. J’ai édité mon commentaire 54 pour dissiper tout malentendu.

En revanche j’ai rebondi sur le commentaire de Chichille qui me semblait pointer un malaise ressenti aussi par Couleurs (44 & 47) et coacoa (46 & 49).

Si j’utilisais ta rhétorique, je pourrais écrire qu’en donnant ta vision du monde tu te crois diariste alors que tu n’es que diarrhiste (avec “rrh” comme dans “logorrhée”) ; et que ta prose — une fois imprimée — se lit (selon le mot d’Antoine Blondin) d’une fesse distraite.

Mais je ne le ferai pas, puisque je réprouve cette rhétorique. Cela dit, il ne suffit pas de multiplier les points d’exclamation, les points de suspension, et de tordre quelques mots en écrivant ses lignes pour être Céline.

62)
Invite
, le 05.01.2007 à 23:35
[modifier]

Non, je ne le pense pas, et c’est bien pour cela que je pointe dans ton écriture ce qui n’a rien à voir avec ta personne.

Il y a un certain style, une certaine tenue sur ce site. Il y a parfois des clins d’œil égrillards, et personne ne s’en offusque ; mais — me semble-t-il — cela devient pénible quand tout est recouvert par une prose qu’on peut qualifier d’en-dessous de la ceinture. Même Okazou ne parle plus de vipère lubrique hitléro-titiste…

Maintenant, je suis bien d’accord avec toi, les espaces d’expression sont soumis au pourrissement, et ta mésaventure est contée sur Modérateur quand t’as bilé…

63)
François Cuneo
, le 05.01.2007 à 23:56
[modifier]

Tu m’excuses de ne pas pouvoir te citer vraiment Bige, tu as effacé les commentaires. Je ne peux plus retrouver exactement ce que tu as dit. Mais de toute façon, tu pouvais le dire, ça ne me dérangeait pas. C’était argumenté. Pas toujours facile à comprendre, mais argumenté.

65)
Okazou
, le 06.01.2007 à 06:27
[modifier]

Le temps de dîner et Bige est parti. Dommage, c’était un des plus intéressants éléments du zoo cukien. Encore une espèce disparue. Mais où va la planète ?

Apparemment, il y en a ici (n’est-ce pas Chichille ?) qui ne prisent guère la variété. Ce n’est pas très écologique, ça, de limiter sciemment les espèces cukiennes.

Bige est un oiseau rare (autant que son torche-cul d’oison duveteux) qui nous fourbissait une prose qu’il fallait faire l’effort de lire, parfois même de déchiffrer pour pouvoir en cerner les idées (il est toujours temps d’apprensdre à lire) mais contrairement à la plupart d’entre nous, il n’était point besoin de chercher la poule pour savoir qui avait pondu l’œuf. Bref, l’écriture de Bige était remarquable et je ne me souviens pas de l’avoir lu sans sourire, c’est à dire sans plaisir.

Voilà le fond de l’affaire : Bige, il fallait savoir le lire !

On critique ses mots ? On aurait préféré qu’il nous dise que Kouchner fait de la lèche au nabot ? — Socialement admissible ? – Que désormais Kouchner pointe à l’ANPE chez le nano-candidat ? — Socialement admissible ? – Que Kouchner accepterait s’il le fallait de porter, chaque matin, sa chaise-percée à Iznogoud ? — Socialement admissible ? – Plutôt que de dire que Kouchner suce désormais les boules du nain ? Ce n’est tout de même pas la faute de Bige si certains politicards adoptent un comportement que renierait la plus vile des prostituées !

« Monsieur Bernard Kouchner se rapproche de Monsieur NIcolas Sarközy de Nagy-Bocsa ». Voilà ce qui sortirait des porte-plumes des culs-serrés bon chic, bon genre de prosateurs fades jusqu’à l’écœurement. Franchement, vous ne trouvez pas que plus va le libéralisme, plus la vie est incolore, inodore et sans saveur ? Alors tentons au moins de conserver le peu de goût qui nous reste ! Pas dur de faire un effort sur soi, quand même, pour accepter de lire des mots que l’on se retient d’employer mais qu’on entend dans chaque cour d’école ! C’est là qu’on les apprend. Cessons de jouer les chochottes du XVIe : « Prout, ma chère ! »

Et relisons Rabelais.

Bige est un hypersensible, c’est sûr, et je dirai même qu’il est un hypersensible délicat. D’une délicatesse médiévale. On n’exprime pas ce qu’il exprime, de cette façon, sans préalablement ressentir un écœurement viscéral à la comparaison entre ce que la société de consommation offre aux hommes et ce qu’un être cultivé pourrait légitimement souhaiter pour l’humanité de ses semblables.

Alors, Bige est de droite ? Je m’en moque comme de l’an quarante ! Chichille, tu peux rechausser ton habit de bourreau, il en reste encore quelques-uns par ici, et encore par là, des Cukiens de droite ! Et quand tu les auras tous liquidés, tu te rendras peut-être compte qu’être de gauche interdit l’exclusion, sauf cas extrême (mais ce n’est pas… le cas) et même quand on fait tout pour qu’elle paraisse volontaire.

Tiens ! J’ai ce que tu cherches : un excellent savon pour les mains…

« Anastasie, l’ennui m’anesthésie. » François Béranger

Dormez, brave gens !

66)
fxprod
, le 06.01.2007 à 06:36
[modifier]

Je viens de faire une recherche rapide, Bige a non seulement effacé ses commentaires sur ce fil mais aussi sur les autres discussions, il faut bien dire que dès son tout premier post il m’a semblé inutile sur ce site. Certains ont cru qu’il avait de l”esprit , il en a oui, juste petit.

” Les chiens aboient, la caravane passe”

68)
Chichille
, le 06.01.2007 à 09:23
[modifier]

Allons bon, voilà le stal au secours du facho, ce qui n’est pas bien surprenant.

Il y a pas mal de temps, j’avais promis de ne plus répondre à la prose sectaire d’Okazou, mais ici je me fais aligner personnellement et, comme d’habitude, sur ce que je n’ai ni dit ni pensé. Pauvre Okazou, qui croit que crier est parler ! D’autant plus dommage qu’il a parfois des points de vue intéresants – hors politique s’entend.

Bige et lui ont en commun de hurler de manière à n’entendre qu’eux mêmes, de croire que leurs vitupérations incarnent le grand beau style français et de ne jamais comprendre ce que les autres disent, même lorsque c’est expliqué le plus clairement possible.

C’est aussi un aspect important de la démocratie que de s’exprimer de manière compréhensible afin de faire avancer le débat – lorsque débat il y a, bien sûr, ce qui suppose des interlocuteurs de bonne foi.

Ce que Bige n’est jamais et Okazou… pas toujours (là, je mets un gros bémol pour montrer qu’à l’occasion je suis capable de ne pas véhémenter comme une bête).

69)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 09:44
[modifier]

Okazou, je comprends ce que tu écris, et sache que j’appréciais Bige, je lui ai même demandé de revenir par mail il y a quelques semaines, lorsqu’une première fois, parce que quelqu’un était un peu sec avec lui, il avait dit qu’il partait.

Je ne fais jamais cela normalement ou presque (tu en sais quelque chose, tu dois être l’autre avec qui je l’ai fait un jour:-)). Des gens qui s’investissent dans la lecture de Cuk, qui commentent régulièrement, qui sont différents, il n’y en a pas des milliers, mais ceux qui veulent partir partent, je ne vais pas me mettre à genoux.

Contrairement à toi, je n’étais pas trop chaud avec le style parfois. Je n’ai pas forcément envie de passer vingt minutes à comprendre une phrase. Mais bon, c’était un style, et je sais que certains adoraient.

Maintenant tu parles d’hypersensible.

Peut-être.

Mais j’en ai un peu ras la marmite des gens qui sont hypersensibles, qui n’hésitent pas à rentrer dans le cadre des gens, et qui ne supportent pas qu’on leur réplique un peu violemment .

A chaque fois qu’on lui est rentré dedans (deux fois) Bige a dit qu’il partait.

Ses idées, je les respecte, comme je respecte celles de tous ceux qu’ils soient de droite ou de gauche ici, et qui se donnent la peine d’argumenter sur un article ou un autre caractère.

Je crois que Renaud ou ToTheEnd ne sont pas vraiment à gauche, et pourtant, je les apprécie (je n’ose pas écrire “aime” mais c’est tout comme) beaucoup en tant que rédacteurs de Cuk.

Bige était très critique sur tout ce qui était écrit sur Cuk depuis pas mal de temps. Très bien, j’ai souvent apprécié. Et même si je n’appréciais pas parfois, eh bien je comprenais.

Je comprends très bien que le fait d’être comparé un un facho ui fasse grimper les murs.

Il le peut, il n’a qu’à répondre, ce qu’il a fait.

Maintenant qu’il parle de tache, et de couillon (surtout de tache), je ne peux pas laisser faire non plus.

Le fait de partir et de supprimer ses commentaires par contre est proprement scandaleux.

Bige a écrit sur ce site depuis des années.

S’il pense qu’i participe au pourrissement général, il a mis du temps à s’en rendre compte, dis.

Et enlever toutes ses participations, c’est se foutre de la gueule des lecteurs qui lui ont répondu depuis tout ce temps.

C’est inadmissible, bête et prétentieux.

Môssieur “rentre-dedans avec son style” ne supporte pas une critique, méchante j’en conviens, et il se barre avec tout ce qu’il a apporté.

C’est tout simplement lamentable. Et cela ne respecte pas l’éthique d’un site comme le nôtre.

C’est un peu comme toi si tu partais avec toutes tes interventions. Tu vois le binz?

Tu comprends Okazou, j’ai assez écrit que les commentaires étaient une grande partie du site, et je les mets au même niveau d’importance que les articles pour que je ne supporte pas ce genre de pratique.

J’estime donc que Bige a foutu en l’air une partie de notre site.

Il est venu casser des morceaux, parce qu’il n’était pas content.

C’est dégueulasse.

Et ça tu vois, je ne le lui pardonne pas.

Il s’est barré? Alors je peux te le dire, après ce qu’il a fait et vraiment pas à cause de ce qu’il pensait, dommage que ça n’ait pas été plus tôt.

Bon débarras.

70)
Inconnu
, le 06.01.2007 à 10:16
[modifier]

Comment est-il possible que dans ces discussions, on laisse un ou deux personnages “détourner” aussi facilement un sujet intéressant qui, ici, nous entrainait dans le rêve, la chanson, etc….?

Mais quel gâchis!

Il suffirait peut-être de ne pas leur répondre, de les ignorer, tout simplement, et de continuer, sans eux, ces jolies ballades que nous propose souvent Mr Cuneo.

C’est aussi une simple question de courtoisie, de rester dans le sujet, surtout quand il s’agit de Madame Greco.

71)
Iris
, le 06.01.2007 à 10:26
[modifier]

C’est ça qui lui a fait peur à Bige:

…Tous les commentaires sont sur Cuk.ch (faites une recherche sur ** sur auteur, dans les commentaires, vous verrez, c’est édifiant.)

Sans commentaire! ( c’est le cas de le dire!)

72)
Caplan
, le 06.01.2007 à 10:29
[modifier]

Ouah, une belle empoignade avec injures et claquement de portes! François, je sais que tu vis très mal ce genre de situation sur ton site, mais en même temps ça fait penser aux bagarres du bon vieux temps de la V1!

Il faut le vivre comme une pièce de théâtre avec son lot d’envolées et de répliques assassines. Ça secoue la pulpe!

Ce qu’il est intéressant d’observer, c’est que le scénario est toujours à peu près le même: un gars fait des commentaires à la hache, il se le fait reprocher, la situation s’envenime, il casse la vaisselle et finit par se tailler en claquant la porte.

Il ne faut jamais oublier que les gens sont sur le net comme ils sont dans la vie.

Milsabor!

73)
JeMaMuse
, le 06.01.2007 à 10:39
[modifier]

Revenons un p’tit instant sur Juliette et la musique…

Je l’avais écouté en concert au Paléo il y a quelques années, ce fut un GRAND moment. Tout le monde était là, petits et grands, comme aux concerts du fou chantant Trenet au même Paléo.

C’est tout de même assez génial d’avoir des artistes qui réunissent des générations entières ! Ce sont vraiment eux nos mémoires.

Mais aurons-nous la chance d’en avoir d’autre ? Peut-être issus de la “Nouvelle Star” ? Où de la “Star’Ac” ?

Hier soir, il y avait le 100ème prime de la Star’Ac justement… Nikos a dit que depuis le début de la Star’Ac (6 éditions), c’est 2000 chansons qui ont été interprété !

Mais combien dans tout ça qui vont rester dans nos mémoires ? Ah, peut-être la chanson de Léo Ferré, “Avec le temps”, chanté par Marina.

Laissons donc un peu de temps aux “nouveaux” comme Bénabar, Delerm, Kisling, et d’autres qui nous offrent déjà de bien beaux moments.

74)
Inconnu
, le 06.01.2007 à 11:39
[modifier]

C’est bien beau les reprises mais ça ne remplace pas un travail d’écriture. J’ai la mauvaise impression que les albums de reprise par des chanteurs réputés se multiplient. Celui de Voulzy m’a à moitié convaincu (mais “Light my fire” pas du tout). Bon, c’est toujours moins pire d’enregistrer des reprises que de nous faire des “compils”, des “best of the best of” etc… JeMaMuse: c’est pas 2000 chansons qui ont été interprétées. Un certain nombre ont été massacrées :) Ma mére est une fan de la Star’Ac et me demande à chaque Noel ou anniversaire le CD en question, que je vais acheter en me pincant le nez et en détournant le regard.

75)
alec6
, le 06.01.2007 à 12:33
[modifier]

Pour en revenir, un tout petit peu, au sujet, je suis toujours effaré de constater que de nombreux intervenants, ici, mais aussi sur de nombreux sites ou par voie écrites dans des revues hebdomadaires, prennent du temps à critiquer si ce n’est honnir des émissions radios ou télévisées (ici la StarAc, ailleurs autre chose…), quand il est tellement plus efficace de ne plus regarder ou écouter le sujet de discorde en question et de ne plus en parler !

J’ai ainsi l’avantage de ne pas être déçu par TF1, M6, RTL et autres… Quant à Juliette Greco, elle s’est faite refaire, jeune, un nez, grand, qui lui allait très bien si j’en crois les photos que l’on glane sur internet. Dommage ! pourquoi se fuir ainsi ? Cela n’enlève évidement rien à son talent d’actrice et de chanteuse. Je me demande d’ailleurs si le spectre de Belphégor n’a pas hanté cette humeur depuis le début…

76)
Caplan
, le 06.01.2007 à 12:53
[modifier]

Ce qu’il est intéressant d’observer, c’est que le scénario est toujours à peu près le même: un gars fait des commentaires à la hache, il se le fait reprocher, la situation s’envenime, il casse la vaisselle et finit par se tailler en claquant la porte.

et ben, tans-pis je vais en remttre une couche

Ah? le scénario s’étoffe: il revient par la fenêtre en vitupérant. Xcellent…

Milsabor!

77)
Inconnu
, le 06.01.2007 à 13:00
[modifier]

allez hop!

encore une fois “invité” a eu la bonne metaphore. Cervantes, don quichotte. Orson Wells et Terry Gillian s’y sont planté aussi.

je vire donc ma “vitupérance” et vous laisse diffamer en confusionner allègrement les genre, et traiter de “facho” et “stal” en cœur…

78)
Chichille
, le 06.01.2007 à 13:03
[modifier]

Mmmmhh… Alec6. Si nous abordons la question du nez de notre Cléopâtre adorée, je ne suis pas sûr de ne pas aimer le modèle actuel.

Je sais bien que “grand nez n’a jamais déparé beau visage”, mais je trouve plus de sensualité au visage retouché de notre belle Juliette.

Ce qui est une appréciation strictement personnelle.

Pour en revenir à ma toute première remarque, voir la dame il y a deux ou trois ans chanter “Déshabillez-moi” en étant toujours aussi émouvante était un très grand moment.

Le plus drôle est que son pianiste, Jouannest, qui fut l’un des grands arrangeurs de Brel avec François Rauber, est aussi son mari. Et, entre nous, dire à toute une salle, en présence de son mari, “Déshabillez-moi !”, est-ce bien raisonnable ?…

79)
fxprod
, le 06.01.2007 à 13:10
[modifier]

il est revenu, les vrais c…. reviennent toujours

Faut pas parler aux cons, ça les instruit. [Michel Audiard]

80)
Inconnu
, le 06.01.2007 à 13:47
[modifier]

Met pour gourmets :

Citer Audiard, mais ce sont les mêmes qui disaient à l’époque “pouhaaa! populaire! vulgaire” (bref starac du cinoche), quel délice de te lire Fx…

et puis, te voir tortiller du fion, pour faire dire par d’autres et délégation ce que tu t’auto-censure, c’est un pur bonheur.

encore!

ha oui le nez de Greco, c’est passionnant, ça!

Greco, Amanda lear, etc, étaient et sont des “égéries” d’une époque, de personnages = Miles Davis, Dali, etc (c’est pas péjoratif, sinon j’aurais écrit “groupies”), Amanda a subit de serieux “décabossage” aussi.

allez hop = au moins Jackie Sardou…hinhin…

hooo… mais je vous vois venir… “ouinnnnnnn mais Amanda pas c’est pareil, et puis elle sert qu’a faire la potiche dans des emissions de daube “

hé hop!

Olé!

81)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 15:12
[modifier]

Bon Bige. tu mets des commentaires que je n’ai même pas le temps de lire que tu les as déjà effacés (voir le commentaire de Caplan, je ne mets même plus de numéro, vu que tu ajoutes et effaces des commentaires, ça ne veut plus rien dire).

Alors maintenant, soit tu te barres, soit tu restes, mais t’arrêtes de faire ta nunuche…

Ton dernier commentaire… mais il est à pleurer (le 80 que tu vas te dépêcher d’effacer j’imagine)! Il n’y a plus que toi qui as le droit de lancer des fions de temps en temps? Il n’y a que toi qui as le sens de l’humour?

Alec6 n’a pas le droit de digresser un peu?

Et vois-tu, vu ce que tu as fait comme bronx chez nous, je préférerais que tu te barres. Je parle bien entendu de ton effacement de tous tes commentaires, pas de tes opinions que j’ai toujours respectées.

Et tant pis si tu peux passer pour le pauvre incompris et moi pour le salaud qui exclus.

Je ne veux pas de gens qui n’ont pas le courage de laisser leurs opinions, ou qui méprisent un site et ses lecteurs en allant effacer leurs propres commentaires.

Je le répète, ce que tu as fait est dégueulasse.

Je perds un gars a priori sympa (cela dit, je commence à douter), qui en sait des tonnes de plus que moi en photographie (je ne fais pas d’ironie, c’est véritablement ce que je pense), mais tant pis.

Si c’est pour me foutre en l’air notre site…

82)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 15:15
[modifier]

Caplan, tu dis que je vis mal ce qui se passe.

Beaucoup moins qu’avant.

Je ne le prends plus personnellement, ce qui se passe.

Ce qui me tue, c’est qu’on foute en l’air des années de travail de nos rédacteurs, des heures de commentaires de nos lecteurs comme l’a fait Monsieur Bige.

Je crois que c’est le premier à faire ça.

Il y avait un autre salaud qui a fait ce genre de truc, mais c’était sur le forum. Je ne sais plus son nom, un Canadien qui avait rempli le forum de commentaires, et qui après était parti en effaçant tout.

C’est une honte ces gens-là.

83)
Invite
, le 06.01.2007 à 15:18
[modifier]

Adoptez un commentaire,

Met pour gourmets :

Citer Audiard, mais ce sont les mêmes qui disaient à l’époque “pouhaaa! populaire! vulgaire” (bref starac du cinoche), quel délice de te lire Fx…

et puis, te voir tortiller du fion, pour faire dire par d’autre et délgation ce que tu t’auto-censure, c’est un pur bonheur.encore!ha oui le nez de Greco, c’est passionnant, ça!Greco, Amanda lear, etc, étaient et sont des “égéries” d’une époque, de personnages = Miles Davis, Dali, etc (c’est pas péjoratif, sinon j’aurais écrit “groupies”), Amanda a subit de serieux “décabossage” aussi.allez hop = au moins Jackie Sardou…hinhin…hooo… mais je vous vois venir… “ouinnnnnnn mais Amanda pas c’est pareil, et puis elle sert qu’a faire la potiche dans des emissions de daube “hé hop!Olé!

avant qu’il ne disparaisse.

84)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 15:20
[modifier]

Allez, j’en rajoute une, que je n’effacerai pas, moi.

Il ne faut pas avoir peur du ridicule pour venir rajouter des commentaires après avoir fait ce qu’il a fait…

Purée… c’est incroyable…

87)
Tartopom
, le 06.01.2007 à 15:34
[modifier]

oui enfin, il ne faut pas exagérer, le site n’est pas foutu en l’air!!! Ce qui compte pour nous lecteurs, c’est surtout les tests, humeurs, etc. Plus que les commentaires…

88)
Anapi
, le 06.01.2007 à 15:38
[modifier]

Et tant pis si tu peux passer pour le pauvre incompris et moi pour le salaud qui exclus.

Je pense que nous sommes nombreux à avoir trop de respect pour toi et pour ton travail pour t’affubler d’un tel qualificatif. Si je devais en choisir un, j’opterais plutôt pour “patient”.

89)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 15:39
[modifier]

Allons bon, voilà le stal au secours du facho, ce qui n’est pas bien surprenant.

Juste un mot.

Autant je trouve que traiter l’autre de tache ou de couillon est insupportable, autant je n’admets pas qu’on traite l’autre de facho ou de Stal.

Comme je l’avais demandé à Bige, je te demande de modérer tes propos, et de faire attention de ne pas étiqueter les gens en blanc ou en noir.

Okazou n’est de loin pas un Stal, je suis persuadé qu’il le prendra même comme l’injure suprême, et Bige n’est pas un facho non plus.

Quitte à me fâcher avec tout le monde, je préfère que les choses soient claires.

Un minimum de respect s’il vous plaît…

90)
Chichille
, le 06.01.2007 à 17:53
[modifier]

Pour François, qui ne croit pas qu’Okazou soit un stal.

Depuis que je fréquente ce site, ce n’est pas la première fois que je qualifie Okazou de “stal”. Il ne pense peut-être pas l’être, il s’en défend même à l’occasion vigoureusement, mais il en a typiquement le comportement. Quand à Bige, que je n’avais pas fréquenté jusque là, il ne se veut sans doute pas “facho”, à en juger par certains de ses hurlements, mais disons qu’il participe de la tendance “brun-rouge”.

Tous deux en en commun de réagir de manière viscérale et surtout sans lire, ou sans comprendre, ou sans vouloir comprendre ce qui est écrit. Okazou a la déplorable manie de m’attribuer des idées qui ne sont pas les miennes, que je n’ai ni écrites ni pensées, mais qui lui permettent de me tancer et de me faire la leçon. Il y a là comme un relent de… Procès de Moscou. Intellectuellement s’entend. Je ne m’attends heureusement pas à finir au Goulag.

En fait, autant Bige ne m’intéresse pas, même s’il s’y connaît en photo (être un bon expert technique ne constitue pas une référence morale a priori), autant Okazou m’intrigue. Car il y a dans ses publications – hors politique ! – des contributions parfois très intéressantes. Le bougre n’est dépourvu ni de sensibilité, ni d’intelligence ni de culture. Mais voilà, il y a, trop souvent, un moment où ça dérape et où ça devient insupportable. Et sot, hélas !

Pour mémoire, je rappelle que je suis intervenu ici (post n° 52) à propos de Juliette Gréco, d’abord, et que j’ai juste glissé une petite remarque, qui visait Bige sur le fait que ne pas distinguer la droite de la gauche était typiquement une attitude de droite. J’ai eu droit à une bordée d’injures que je n’ai malheureusement pas enregistrées et qui on subi depuis un coup d’éponge magique.

Là-dessus, Okazou (post n° 65) n’a pas pu s’empêcher de m’attaquer au nom d’une interprétation délirante : “Apparemment, il y en a ici (n’est-ce pas Chichille ?) qui ne prisent guère la variété”. Ah ? Parce que ne pas être d’accord, et préférer l’argument à l’insulte, c’est ne pas aimer la variété ? Admirable Okasouistique !!!

91)
Invite
, le 06.01.2007 à 18:01
[modifier]

Le bougre n’est dépourvu ni de sensibilité, ni d’intelligence ni de culture. Mais voilà, il y a, trop souvent, un moment où ça dérape et où ça devient insupportable.

Il hésite toujours entre Madame de Staël et Monsieur du Stal.

92)
Okazou
, le 06.01.2007 à 19:03
[modifier]

« Okazou, « Anasthasie, l’ennui m’anesthésie » c’est de Françhois Béranger ou c’est juste une allusion à la chensure ? »

:-) Les deux, mon ami, les deux.

Anastasie est bien de François Béranger, avec ou sans faute, mais il n’y en a pas sur les noms et prénoms. Anastasie est aussi le nom de l’insupportable censure.

•••

« Allons bon, voilà le stal au secours du facho, ce qui n’est pas bien surprenant. »

Le non-comprenant de service revient pour nous donner un cours de compréhension des hommes. Résultat : 2 erreurs grossières en une seule ligne. Bilan remarquable, même pour un cancre.

Le Chichille à sa Mémère fait partie de cette engeance de la gauche innommable (libérale), la gauche de convenance pour qui le souci des hommes est d’apparence, voire superflu. Quand il prendra conscience (on peut l’espérer) que l’homme est d’abord un être infiniment émouvant, il saura qu’il est lui-même fragile et sensible et il lui restera à composer avec cette fragilité. Toute une vie à réapprendre, pour pouvoir la comprendre enfin. Pour l’heure, il est tout aussi dangereux que Sarkozy dans son inhumanité mais il ne le voit pas.

On est loin d’Achille Talon, pour le coup. Et Hop ! Pschiiiiii ! Tu gagnerais en véracité en adoptant le pseudo d’Anastase (le byzantin). Mais prend garde à la foudre !

•••

« Okazou, je comprends ce que tu écris »

Idem pour moi, François, je conçois fort bien ta déception et la partage. Tu as fait ton boulot très humainement, très honnêtement, très cukiennement.

•••

« Il faut le vivre comme une pièce de théâtre avec son lot d’envolées et de répliques assassines. Ça secoue la pulpe! »

C’est pas un drame funeste, c’est vivant !

Voilà la plus juste – donc la plus belle – définition des bons débats de cuk.ch. Merci Caplan.

•••

« Pour mémoire, je rappelle que je suis intervenu ici (post n° 52) à propos de Juliette Gréco, d’abord, et que j’ai juste glissé une petite remarque, qui visait Bige sur le fait que ne pas distinguer la droite de la gauche était typiquement une attitude de droite. »

« Pour mémoire », dit-il. Petit rappel pour l’amnésique sur le commentaire 52 :

« qui [Bige] s’exprime avec la grâce et le style du front National »

Le point Godwin est ici largement dépassé et, ne l’oublions surtout pas, fut la cause de la suite. Et Anastase le foudroyé feint l’innocence. Quel courage ! Belle signature qui en dit long.

Je te rappelle que j’ai ce que tu cherches : ce savon pour se laver les mains…

« autant Okazou m’intrigue. Car il y a dans ses publications – hors politique ! – des contributions parfois très intéressantes. Le bougre n’est dépourvu ni de sensibilité, ni d’intelligence ni de culture. »

Ça n’engage que toi !

Si j’édite cet extrait de ta géniale contribution, c’est pour mettre en avant que, selon toi, lorsque des contributions sont intéressantes et que leur auteur est (c’est toi qui le prétend) sensible, intelligent et cultivé, cette personne est malgré tout, en dépit donc de toute apparence, un « stal ».

Au pays de Descartes, vois-tu, ça fait tache. Remets ta pensée en cause, elle part manifestement en breloque.

Baffes ! Baffes ! Baffes !

93)
Chichille
, le 06.01.2007 à 19:46
[modifier]

J’avais promis-juré, dans une vie antérieure, de ne désormais point répondre à l’Okazou de service. On a toujours tort de ne pas tenir ses engagements ! De l’absence de discussion et des citations tronquées ne jaillissant décidément pas la lumière, je me retire de la glose politico-politicienne tout en proclamant encore une fois mon admiration pour JUUULIEEEEETTEEEE!!!!

94)
coacoa
, le 06.01.2007 à 21:45
[modifier]

Allez, zou, v’là t’y pas que je vais faire un petit commentaire de Bisounours…

Comme Caplan, je pense que tout cela prouve une chose : les fils de commentaires de cuk valent le détour, il s’y passe des choses, c’est de la vie à l’état pur.

N’empêche.

N’empêche. Il y a ici et là des incompréhensions, des douleurs, des rancoeurs, des blessures. Ben oui, mon bon Monsieur, c’est ainsi que va la vie…

Mais bon. On n’est pas obligé d’apprécier ça.

Quelles qu’en soient les raisons, tout ça me fait un petit kek’chose au coeur. Sans doute parce que derrière chaque parole écrite ici, il y a un petit bout d’être d’humain qui parle. Et que nous ne sommes pas forcément faits pour nous entendre.

Oui, oui, bon sang, c’est fichtrement heureux qu’il en soit ainsi.

Mais ça remue dedans.

95)
fxprod
, le 06.01.2007 à 21:52
[modifier]

En écrivant mon post le 79, que je n’ai pas effacé je suis allé à la pèche,et comme je l’avais prévu le poisson a mordu, malheureusement j’ai du m’absenter et c’est Invite, commentaire 83 qui a pris la balle au bond, ce qui nous a permis d’enfin pouvoir garder un commentaire de l’autre. Ce qui me permet d’ajouter une autre citation de la starac du ciné du moins je crois.

LES C… OSENT TOUT, C’EST D’AILLEURS A CELA QU’ON LES RECONNAIT

Il est rare que je rentre dans un polémique que cela soit içi ou ailleurs, l’imbécilité m’ennuye, mais lorsque la mauvaise foi, le manque de savoir vivre, la politesse la plus élémentaire, le respect du travail d’autrui ne sont pas respectés, j’ai vraiment du plaisir de me faire traiter de ( une seconde j’ai oublié et je dois aller voir plus haut dans la discussion) “tortilleur de fion”, je cite, je prend cela pour un compliment en voyant d’ou ça vient et , sincèrement veuillez excuser ma vulgarité mais je m’en moque et je me torche.

Ceci est mon dernier commentaire au cour d’une polémique, j’en ferrais d’autre lorsque la discussion parlera de nos passions à tous, le mac, l’image ,fixe ou annimée, un bouquin a faire connaitre, un soft plaisant et même un cd de Juliette Greco.

98)
François Cuneo
, le 06.01.2007 à 23:47
[modifier]

Bon, eh bien vu qu’il fout tout en l’air, qu’il part, qu’il revient, qu’il a de toute façon effacé tous ses commentaires lui-même, que visiblement, nous sommes largement trop cons pour lui, eh bien j’ai supprimé le compte de Monsieur Bige (à sa demande je précise!).

Ce n’est pas une assurance, il peut le recréer demain, mais là j’en ai marre.

On arrête.

Je précise que “Inconnu” c’était Bige, mais que comme j’ai supprimé son compte, ses commentaires sont signés ainsi par le système.

99)
marief
, le 07.01.2007 à 09:21
[modifier]

@ Chichille : on ne traite pas les gens de “stal”, mais de “crap stal”, un peu de culture, tout de même (pliée de rire).

J’ai réécouté ce dernier album de Juliette Gréco, et non, ce n’est toujours pas cela. Par contre, je me délecte de ses anciens… et des nouveaux de Juliette tout court, écoutez Mutatis mutandis.

100)
François Cuneo
, le 07.01.2007 à 09:54
[modifier]

Ah, cette Juliette “Tout court”! Géniale! Elle est trop cette bonne-femme.

Décidément, j’aime bien les Juliettes moi.:-)

101)
Chichille
, le 07.01.2007 à 10:06
[modifier]

Aaaahhh… l’air frais souffle à nouveau sur les cimes helvétiques. J’aime bien le “e” final de “géniale”, qui tend à prouver que le génie n’est pas dans l’usage du seul prénom, mais bien dans la petite personne dont à laquelle que vous savez tous. Paternité, quand tu nous tient ! Rassure-toi, François, je suis aussi emmerdant comme grand-père que j’ai pu l’être comme père.

Ah ! Au fait ! puisque François est en cause : le Gillette à 5 lames vient d’arriver en Normandie profonde, y compris chez mon fournisseur habituel d’engins de mort, et nous allons pouvoir nous aussi nous fendre la gueule.

À Marief, je dirais bien que “stal” est une dénomination, un simple constat, alors que “crap” est un jugement de valeur, mais heu… est-ce que ce ne serait pas l’inverse après tout? Je m’interroge.

Bon, c’est pas tout ça, mais oû ai-je fourré mon missel. Nous sommes dimanche, Nom de Nom !

102)
Inconnu
, le 07.01.2007 à 10:55
[modifier]

Juliette Greco est toujours aussi superbe dans son dernier album.

Ce qui est dommage, et cela arrive dans beaucoup de disques actuels, pour ce style de musique, c’est que la voix est souvent dérangée par l’orchestration trop forte, trop envahissante. Elle nous chante dans le creux de l’oreille. L’orchestre devrait être moins près, comme un décor, moins éclairé, plutôt au fond de la pièce, ou même dans la pièce voisine. Cela manque d’espace. Elle nous offre une intimité; les ingénieurs du son et les producteurs devraient la respecter.

C’est valable aussi pour la scène.

Les responsables sont, pour beaucoup, les techniques actuelles. D’ailleurs, on a souvent les mêmes problèmes en photos. On a tendance à perdre ou à oublier le rêve.

103)
Anapi
, le 07.01.2007 à 12:59
[modifier]

J’ai réécouté ce dernier album de Juliette Gréco, et non, ce n’est toujours pas cela. Par contre, je me délecte de ses anciens… et des nouveaux de Juliette tout court, écoutez Mutatis mutandis.

En complément, voici le lien vers le site officiel de La Nourreddine. En ce qui la concerne, les orchestrations n’ont qu’à bien se tenir, la concurrence vocale est de poids !

104)
pter
, le 07.01.2007 à 13:36
[modifier]

Putain, vous me mettez la larme a l’oeil. traiter moi de guimauve, je crois que je le suis, la, maintenant. Mais que tu sois de droite ou de gauche, tu ne “vaurien”. Le Bige est partit car il prend la vie sur le web trop au serieux. Trop sensible, trop “terre-a-terre”.

Mais tous autant que vous etes, me confortez dans l’idée que les guerres, la stupidité, la cupidité sont bien les mamelles de l’humanité, et pour longtemp encore.

les fous se croient sage. Je peut dire du mal de mon prochain sur le web, ce ne seront que des mots, sur un blog: du vent. Mes actes, eux me restent personnels. Les grenouilles de benitiers vont a l’eglise tout les dimanches, mais jamias une d’entre elle n’aura aidée a ameliorer le quotidien de l’étranger, l’inconnu, voire de l’”ennemi”. Respecter vos “ennemis”; Ca les bouleverse. mais vous ne serez jamais decu par leur actes. les mots, les idées…bof,bof,bof!

D;ailleurs, c’est avec interret que je viens tout les jours sur CUK, lire les humeurs. Excellent de qualité. Apres les querelles de clocher….prouve bien que la “PAIX” reste bel et bien une utopie, une invention de politique, un état de fait contre nature humaine.

Voila, un paragraphe aussi inutile et bête que tant d’autre. Il m’aura fait vider mon verre de Shiraz-Cabernet tout en écoutant la Greco. Bien, très bien cet album. Mon premier de la dame. Je ne regrette pas. merci CUK de me l’avoir fait decouvrir!

105)
pter
, le 07.01.2007 à 13:46
[modifier]

je viens de me relire…j’ai rien compris de ce que j’ai ecrit!

P’tain il est bon ce rouge Australien…vais me racheter 6 bouteilles 2005.

hurpsss, ;-b

106)
Chichille
, le 07.01.2007 à 13:48
[modifier]

pter : j’ai un doute. Est-ce que mon histoire de missel aurait été prise au premier degré ? De la part d’un admirateur de Gréco, ce serait dommage. (Tentation terrible : dire, “Je suis aussi calotin que je suis libéral”. Mais, bon, bof !) Dis-moi que c’est moi qui me trompe.

A propos de Juliette, Anapi m’a rappelé fort opportunément qu’il en existait une autre, dont il est difficile de nier la qualité et le talent. Mais j’ai un petit problème existentiel avec elle. Il y a… quelques années, alors qu’elle commençait à se faire connaître, je l’ai entendu déclarer à la télé qu’elle n’aimait pas la chanson et qu’elle n’écoutait pas les autres chanteurs et chanteuses. Le tout avec cet air désagréable qui lui va si mal. Alors, c’était peut-être aussi du second degré, mais ça m’a un peu refroidi vis-à-vis du personnage. Et j’ai un peu de mal à apprécier les artistes avec lesquels je n’ai pas au moins un peu d’empathie au plan humain.

Ce qui, je le répète, n’ôte rien à son talent.

107)
Chichille
, le 07.01.2007 à 13:51
[modifier]

Ah ! si c’est le shiraz-cabernet (sans majuscules : c’est un nom de cépage, non mais !).

Bonne digestion.

108)
Invite
, le 07.01.2007 à 14:26
[modifier]

Ou un shiraz cabernet, sans trait d’union puisqu’il s’agit d’un assemblage de shiraz (syrah) et de cabernet.

C’est la typographie anglo-saxonne qui met une majuscule à chaque mot d’un titre, et le marketing (anglo-saxon) qui a bien compris qu’un nom de cépage élevé au nom propre du vin est plus vendeur qu’un nom de propriétaire.

109)
Anapi
, le 07.01.2007 à 15:53
[modifier]

Il y a… quelques années, alors qu’elle commençait à se faire connaître, je l’ai entendu déclarer à la télé qu’elle n’aimait pas la chanson et qu’elle n’écoutait pas les autres chanteurs et chanteuses.

Je crois que c’était du second degré, ou alors tu avais abusé d’une substance illicite. La dame a débuté par des reprises de Bobby Lapointe, qu’elle chante toujours sur scène, mais aussi de Brassens (la complainte des filles de joie). Elle compose aussi pour d’autres (Olivia Ruiz, corrige moi François si j’ai faux).

110)
Chichille
, le 07.01.2007 à 16:01
[modifier]

Me voilà rassuré…

J’ai souvenir d’un contexte assez familial (de mon côté de l’écran, s’entend). Ce devait être les prémices de mon Alzheimer plutôt que l’usage de substances illicites. Ou alors des cépages trop fermentés ? Mais je les ai plutôt euphoriques et bienveillants.

Il n’empêche, j’aimerais bien voir à la dame un sourire à la hauteur de sa voix. Mais c’est peut-être que je ne la fréquente pas assez…

111)
Saluki
, le 08.01.2007 à 12:30
[modifier]

Je tourne les talons deux jours et je retrouve un panorama de l’Irak et de l’ Afghniaistan réunis.

François, ton /notre beau site n’est pas défiguré par l’excrétion des bubons.

Juliette, celle de la carte postale, est quand même plus accorte que la Grande Dame. Je ne suis hélas pas certain qu’elle chante avec le même talent: elle doit dire “Changez-moi” plutôt que “Déshabillez-moi…”

112)
Inconnu
, le 08.01.2007 à 15:20
[modifier]

Chichille: “j’aimerais bien voir à la dame un sourire à la hauteur de sa voix”

Il faut grimper les marches

(c’est juste pour le fun)

113)
Chichille
, le 08.01.2007 à 16:17
[modifier]

Oui, oui, oui… Voilà, voilà, voilà… Moi, je veux bien grimper les marches, mais quand je vois l’expression que la dame arbore sur la page d’ouverture de son site, je ne grimpe pas aux rideaux. J’ai vraiment l’impression qu’elle guette le moment où elle va me flanquer un coup de règle sur les doigts.

Mais je suis peut-être trop susceptible et trop méfiant ?

Ce qui, encore une fois, n’ôte rien à son immense talent.

114)
alec6
, le 08.01.2007 à 17:52
[modifier]

A la lecture des derniers commentaires de cette étrange humeur aux digressions ravageuses, je constate avec plaisir que les combats ont cessés !

La pax helvetica règne enfin ! Saluki, tu peux revenir ! François, ne craint rien, c’est fini !

115)
Chichille
, le 08.01.2007 à 18:05
[modifier]

Oui, mais ça fait vivre la discussion. Cette intervention va porter le n° 115 (au moins), ce qui n’est pas si mal.

Quelquefois, je rêve d’une humeur qui digresserait au point de ne pas s’arrêter, une espèce de discussion continue à bâtons rompus. De préférence dans la joie et dans la bonne humeur, bien sûr !

Tiens, à propos (c’est-à-dire qu’il n’y en a aucun), je viens de recevoir une pub pour gagner l’un des admirables rasoirs Gillette pentatranchoirs qui ont tant marqué François. Que dois-je faire ?

116)
ToTheEnd
, le 08.01.2007 à 18:33
[modifier]

Quelquefois, je rêve d’une humeur qui digresserait au point de ne pas s’arrêter, une espèce de discussion continue à bâtons rompus. De préférence dans la joie et dans la bonne humeur, bien sûr !

Ce lieu existe…

T

117)
drazam
, le 09.01.2007 à 16:49
[modifier]

Je confirme! Euh, j’aurais loupé quelque chose ces derniers temps? On fête un départ en fanfare?

118)
Chichille
, le 09.01.2007 à 16:57
[modifier]

Sea, sex and sun ? Euhhh… vue de ma fenêtre en ce moment, c’est pas terrible terrible.

Mais on peut toujours rêver. Merci Drazam !

Heureusement, pour la partie “sex”, il n’y a pas de saison. Bien au chaud sous la couette, à l’abri des intempéries, ça a son charme. On peut aussi courir tout nus dans la maison pour bien maintenir la circulation du sang…

Mais pour le “sun”, il va nous falloir changer d’hémisphère pendant quelques mois.

119)
zitouna
, le 14.01.2007 à 20:50
[modifier]

Et bien, bonne année tout le monde!
“Et la santé, surtout!”
Quel départ en fanfare, j’avoue que j’ai eu bien du mal à suivre cette enfilade, l’ayant pris en retard, certainnes réponses à des posts postérieurs m’ont quelque peu perturbé (Okazou.43 citant Bige.51, par exemple ;-), c’est retour vers le futur, ce truc!
Ya vraiment des furieux, enfin, bon débarras…

Ce lieu existe

Ah?

z

120)
Chichille
, le 14.01.2007 à 20:59
[modifier]

Quel courage, Zit ! Avoir lu tout ça malgré quelques petits manques ici ou là…

Heureusement, il y a des choses sympas sur la chanson et les cépages. Cela valait donc quand même la peine de prendre le train en marche.

Et nous en sommes à 120. Ce n’est pas le TGV mais ça a malgré tout une certaine allure.