Profitez des offres Memoirevive.ch!
Finalement, c’est pas si terrible, une déclaration d’impôts

Ami contribuable vaudois, sais-tu que tu as jusqu'à demain pour renvoyer ta déclaration d'impôts à notre administration cantonale chérie?

Comment? Tu n'as pas encore commencé à la remplir? Toi aussi, tu regardes cette enveloppe avec une certaine crainte sur le bord de ton bureau depuis le mois de janvier en te disant "je m'y mets demain"? En maudissant cette nouvelle taxation annuelle (qu'est-ce qu'on était bien avant, lorsqu'on avait une année sur deux où l'on était tranquille) qui pourtant permet d'éviter ce sinistre décalage entre ce que nous payions pour les deux dernières années et ce que nous gagions en réalité au moment où nous remplissions la déclaration papier? Je te rappelle que nous étions les derniers (si je ne me trompe pas) à n'être pas passé sous ce niveau système de taxation annuelle.

Et après on ose prétendre que ce sont les Bernois qui sont lents...

Ben faut t'y mettre maintenant, vaudrait mieux ne pas être en retard pour ne pas commencer par fâcher ton contrôleur préféré.

Heureusement, l'Etat a pensé à toi: remplir ta déclaration, ça deviendrait presqu'un jeu d'enfant. Et tu peux le faire depuis une année sur ton Macintosh préféré.

Grâce à VaudTax 2004, le logiciel fourni gratuitement par le département des finances vaudois.

J'en ai déjà parlé l'année passée sur Cuk.ch, de ce programme, mais à propos de la version 2003. J'étais alors tout désemparé par rapport à toutes ces rubriques, tous ces chiffres. Et puis, l'an passé, il fallait tout recopier à la main sur la déclaration officielle si l'on avait plusieurs valeurs locatives pour notre maison (si nous avions une construction de base, et puis une transformation de type agrandissement quelques années plus tard). C'était vraiment dommage. D'ailleurs c'est marrant, mais le titre de l'humeur d'alors était "Je hais remplir ma déclaration d'impôts, même avec un Mac!"

Et bien tout cela est réparé sur VaudTax 2004! La preuve, le titre de l'humeur du jour. Il y a du progrès non?

Ce qui est assez génial (même si c'est j'en connais qui vont me dire que c'est la moindre des choses), c'est que le logiciel est capable de reprendre les données inscrites péniblement l'année passée.

Et puis, aucun problème pour ouvrir les deux logiciels en même temps pour voir comment on s'était débrouillé la dernière fois. Parce que je ne sais pas toi, mais moi, d'une fois à l'autre, j'oublie un peu tout.

Enfin, et ceux qui continuent avec le formulaire papier me comprendront, plus aucun calcul n'est nécessaire. Vous changez un paramètre, et paf, tout est recalculé de A à Z, jusqu'à la somme finale de ce que vous allez avoir à payer.

Ah bon? Tu prétends que c'est normal et que c'est le fondement même de l'informatique de pouvoir faire des choses comme ça?

C'est bien possible. N'empêche, c'est tout de même assez formidable de faciliter la vie du contribuable à tel point. Et puis, les bases, les bases... ce ne doit pas être tellement les bases que ça puisque nous avons pu bénéficier de ces avancées que depuis une année. Oui je sais, l'administration (pas seulement vaudoise) est toujours un peu lente à la détente, je l'admets.

Bref, cette année, j'ai imprimé les 16 pages de ma déclaration, y compris les codes-barres sans le moindre problème. Je sais où j'en suis exactement, pour autant que mon contrôleur admette mes déductions (il ne manquerait plus qu'il ne le fasse pas, non mais!), et comme nous n'avons pas vraiment été augmentés dans la fonction publique, bien au contraire, je vois que je n'ai pas trop de craintes à me faire. Au moins, à ce niveau, pas trop de dépenses supplémentaires à planifier.

Juste une petite chose. Diego, si tu me lis (c'est mon ex-beau-frère, responsable de tout le "décorticage informatique des déclarations"), il faut absolument que tu fasses passer le message: votre aide électronique est très bien, mais elle fait toujours références aux chiffres des codes papiers. Reportez ces numéros sur les formulaires électroniques et là, tout sera parfait.

N'empêche, s'il n'y avait pas tous ces papiers à rassembler, remplir sa déclaration d'impôts avec VaudTax 2004 serait un vrai plaisir.

Vivement qu'on puisse télécharger les PDF sur les sites de la poste et de nos banques, pour récupérer les papiers que l'on a bien trop souvent égarés.

Allez, on progresse, mais il y a encore deux ou trois petites choses à améliorer pour notre confort absolu. Encore quelques efforts, et tout sera parfait.

18 commentaires
1)
Caplan
, le 14.03.2005 à 07:54
[modifier]

Comment? Tu n’as pas encore commencé à la remplir?

Ben oui, je n’ai pas encore commencé à la remplir…
J’ai utilisé VaudTax 2003 l’an passé et c’est allé comme sur des roulettes. Mais, comme tu le dis, il y a malgré tout beaucoup de paperasse annexe et ça, ça me gonfle. Quand on pourra demander à la banque, à l’employeur et aux autres intervenants de transférer directement les données, ce sera parfait!

Bon, allez, je télécharge VaudTax 2004 aujourd’hui et je jette un premier coup d’oeil.

Mais c’est bien pour te faire plaisir!…

2)
Blues
, le 14.03.2005 à 08:07
[modifier]

plus aucun calcul n’est nécessaire. Vous changez un paramètre, et paf, tout est recalculé de A à Z, jusqu’à la somme finale de ce que vous allez avoir à payer.

Je ne ne suis pas aussi content que toi Francois … Pas terrible ce truc Vaud Tax, car effectivement dans le cas d’un salarié normal sans finesses ou « grossses » spécialités, cela va sûrement bien se paser, mais dès qu’il y a des spécialités (indépendant+salarié, beaucoup d’enfants à charges + formations, immeubles + divers autres détails)… c’est pas terrible…

L’année passée, j’ai fait confiance à cette schtroupherie de logiciel en suivant tout bien « à la lettre », je m’en sortais pas si mal… aprés avoir passé dans les mains de mon taxateur .. plusieurs mauvaises surprises… c’est le logiciel qui n’est pas au point pour certains cas qu’il m’a répondu (ou pas prévu) … désolé !

Pour les finesses .. vous repasserez !!!

Cette année, c’est sûr, je fais tout re-contrôler derrière par un fiscaliste, j’aime bien être sûr moi, j’aime pas les mauvaises surprises moi !

4)
ocmey
, le 14.03.2005 à 08:21
[modifier]

Ben c’est ce que je voulais dire aussi, la Poste propose de télécharger les PDF

5)
benoit
, le 14.03.2005 à 08:33
[modifier]

Et dire que dans l’Hexagone, on se plaint d’avoir à mettre 3 ou 4 nombres sur un formulaire pré-rempli de 4 pages (je parle pour les salariés bien evidemment). Quand je lis que vous remplissez 16 pages !
Et même qu’il y a un département pilote ou les chiffres sont déjà inscrits, il n’y a plus qu’à vérifier et signer.
Bon courage, chez nous la date limite c’est le 4 avril et même un peu plus tard pour ceux qui remplissent leur déclaration sur le Net.

Benoit

6)
citron
, le 14.03.2005 à 08:35
[modifier]

Pour ma part, je trouve qu’ils ont fait un bel effort depuis la version 2004. Pourtant, je n’arrive toujours pas à imprimer ma déclaration directement… Heureusement qu’une sauvegarde de la version à imprimer est enregistrée sur le disque en pdf! Mais pour le formulaire de demande de changement d’acomptes, il n’y a rien à faire :-(

7)
Tony
, le 14.03.2005 à 08:49
[modifier]

Je me demande s’il s’agit du même éditeur qui développe VaudTax et GeTax. Ce dernier existe depuis un moment et je l’utilise depuis 3 ans maintenant. Il a remplacé les anciennes feuille Excel avec macro qui était disponibles sur disquettes -donc payantes- au près de l’administration cantonale genevoise.
D’après des histoires que j’ai entendu, il semblerait que certains malins à l’époque aient réussit à craquer les protections des cellules (pas bien difficile vous me direz) pour changer les calculs à leur avantage.
Pour en revenir à GeTax, c’est réellement pratique et pour un simple salarié comme moi, c’est l’idéal. Pour des contribuables ayant une situation plus complexe, je ne saurais dire, mais d’après Blues, ce n’est pas encore la panacée.
La France par contre a choisi une autre voie en proposant de remplir directement sa déclaration via un serveur web. Pas de papiers à envoyer si je ne dis pas de bêtises.

8)
borelek
, le 14.03.2005 à 09:21
[modifier]

Bon, alors, moi aussi je m’y mets.
J’ai encore une excuse en béton pour ce matin, mais cet après-midi, promis, je m’y mets.

Dis-moi chérie, tu n’as pas vu la grosse enveloppe des impôts par hasard ?

borelek

9)
ToTheEnd
, le 14.03.2005 à 09:33
[modifier]

Et bien moi, l’année dernière, j’avais trouvé tellement de bugs (des champs qui n’apparaissaient tout simplement pas sur Mac!) que je me suis dit qu’il valait mieux rester à la bonne vieille version papier.

Je testerai ça encore cette année… vers septembre (date des premiers rappels si je me souviens bien).

Dans un registre plus philosophique, y a que 2 trucs qui sont sûrs dans la vie: les taxes et la mort.

T

10)
Inconnu
, le 14.03.2005 à 10:07
[modifier]

Cette année, comme l’an dernier, je vais « télédéclarer ».
C’est relativement bien fait, presque intuitif. Il faut dire que les déclarations sont de moins en moins compliqués à remplir, le FISC a compris qu’ils perdaient des « clients » à faire des formulaires trop compliqués ;)

11)
aacp
, le 14.03.2005 à 10:13
[modifier]

Non Tony tu ne te trompes pas. En France on rempli (peut remplir…) sa déclaration sur le web. Il faut installer un certificat electronique pour la signature, aucun papier !
Je l’ai fait depuis mon mac l’année dernière, et cette année j’aurais 20 euros de deduction supplémentaire au titre des economies de coût de traitement.

12)
MarcOS
, le 14.03.2005 à 10:13
[modifier]

Est-ce qu’il y a une sécurité ?

Quelles sont les mesures prises pour une identification de la personne ? En Belgique nous disposons aussi d’une application tax-on-web mais les procédures d’identification sont assez lourdes et compliquées.

Entre pour les couples mariées (= une seule déclaration) il faut faire une double identification (logique car deux personnes différentes).

Cette application permet d’encoder les données de la déclaration (+/- 10 pages en belgique) sur le web. Il n’est plus besoin alors de formulaire papier.

Marc Somville
mon CV est ici

13)
mina
, le 14.03.2005 à 10:54
[modifier]

Sur Fribourg aussi, cette année (enfin !) on peut le faire avec un Mac. Et ça marche pas mal du tout !

Ça s’appelle FRItax et c’est téléchargeable ici

Mais sur Fribourg, vous êtes déjà en retard ;-)

Nicolas

14)
Saluki
, le 14.03.2005 à 10:55
[modifier]

Tony
Tout va bien si tu es dans un cas simplissime, sinon tu dois repasser par la case papier.
Mais même dans le cas simplissime, tu dois faire attention: ma femme (simple salaire plus frais réels) s’est retrouvée réajustée sans sourciller et c’est parce que nous avons épluché l’avis d’imposition que nous nous en sommes rendus compte et avons porté réclamation.


Du MacPortable à l’Alubook, M***, j’ai pris 15 ans !

15)
Tony
, le 14.03.2005 à 17:26
[modifier]

Non Tony tu ne te trompes pas. En France on rempli (peut remplir…) sa déclaration sur le web. Il faut installer un certificat electronique pour la signature, aucun papier !
Je l’ai fait depuis mon mac l’année dernière, et cette année j’aurais 20 euros de deduction supplémentaire au titre des economies de coût de traitement.

Merci pour la confirmation.

Tony
Tout va bien si tu es dans un cas simplissime, sinon tu dois repasser par la case papier.
Mais même dans le cas simplissime, tu dois faire attention: ma femme (simple salaire plus frais réels) s’est retrouvée réajustée sans sourciller et c’est parce que nous avons épluché l’avis d’imposition que nous nous en sommes rendus compte et avons porté réclamation.

Ca c’est pas de bol.
Sur Genève lorsque le fisc a proposer cette solution pour la première fois, il fallait encore envoyer non seulement les pages imprimées avec le logiciel de taxation, mais aussi les pages de la déclaration classique, soit disant parce qu’il y avait des informations nécessaires dessus. J’te dis pas la gueule de l’enveloppe avec toutes ces feuilles pliées en deux :)
Depuis, il ne faut plus que la version imprimée.
Bien que ma situation soit relativement simple, il y a aussi quelques trucs comme crédit et actions, mais cela fait maintenant 3 ans que je me sers de cette solution et j’ai toujours payé le montant calculé par le logiciel.

A l’avenir, j’imagine que l’on s’orientera vers une solution à mi chemin entre la version actuelle et celle en France. Il suffira que l’on rajoute un module de communication sur ces logiciels pour envoyer électroniquement sa déclaration en gardant une trace de sa déclaration en locale, histoire de la reprendre plus facilement pour l’année suivante. Le fonctionnement pourrait être un peu à la manière de ce que Postfinance fait -pour ceux qui connaissent- lors de la connexion à son compte postal. Un numéro d’utilisateur, un mot de passe et une liste de numéros uniques à utiliser qu’une fois, ceci dans une application développée en Java avec un protocole normalement sécurisé et propriétaire. On pourrait alors se passer de papier. Dans l’absolu et lorsqu’on est salarié, je préférerais une taxation à la source, mais cela est un autre débat et point de vue personnel.

16)
Diego
, le 14.03.2005 à 20:53
[modifier]

Juste une petite chose. Diego, si tu me lis (c’est mon ex-beau-frère, responsable de tout le « décorticage informatique des déclarations »), il faut absolument que tu fasses passer le message: votre aide électronique est très bien, mais elle fait toujours références aux chiffres des codes papiers. Reportez ces numéros sur les formulaires électroniques et là, tout sera parfait.

Oui, c’est noté, une aide contextuelle qui fait référence aux champs du programme. Bonne idée.

Content que le boulot t’ai plu cette fois !

e me demande s’il s’agit du même éditeur qui développe VaudTax et GeTax

Oui, GeTax, TaxMe (Berne), JuraTax, VaudTax, même éditeur

La déclaration sur le net, c’est le prochain projet dans le pipe, horizon 2007 pour les Vaudois (si les moyens financiers suivent …)

17)
jibu
, le 14.03.2005 à 21:59
[modifier]

nous on a juratax.
ça sonne mieux que les vôtres je trouve .-)

Je peux pas vous dire si c’est bien, c’est mon comptable qui s’occupe de cela, chacun son job …

18)
louis
, le 15.03.2005 à 10:49
[modifier]

Punaise! Merci CUK! j’avais complètement zappé ma déclaration! Je viens des les appeler pour avoir un délai :o))