Profitez des offres Memoirevive.ch!
Educanet2, mon école devient virtuelle

Educanet, je connaissais un peu, mais franchement, je n'ai jamais croché à la chose.

Educanet est la visite internet du serveur de l'éducation Educa, mandaté par la CDIP (Conférence suisse des directeurs de l'instruction publique), l'OFFT (Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie), et leCTIE (je traduis comme je peux de l'allemand, je ne garantis rien: "institut suisse pour les technologies de l'information dans la formation", site mis à jour pour la dernière fois au mois d'octobre 2004, ça met tout de suite en confiance!).

Moi, quand je vois ça, je vous le dis franchement: j'ai peur.

Tous ces pédagogues, j'ai beau être enseignant, je m'en méfie comme de la peste. Trop de cours de formation complètement nuls que l'on a dû suivre ces derniers temps, trop de blablas de gens qui sont souvent totalement à côté de la plaque, trop de vocabulaire qui se prend la tête pour faire "bien", pour faire compliqué surtout.

Mais l'autre jour que j'ai fini de mettre en place notre petit réseau de 12 machines dans notre salle informatique, je me suis trouvé face à un problème tout simple: comment mettre en place un système de réservation de ladite salle, sachant que les collègues qui pouvaient s'inscrire devaient le faire depuis des collèges différents, sans avoir besoin de se téléphoner ou d'avertir un pauvre responsable (moi) qui a déjà bien assez de choses à penser en dehors de cette tâche supplémentaire.

iCal, ça ne va pas. Certes, en souscrivant un compte .mac à notre école, il était possible de superposer plusieurs calendriers (un par collège) et ça fonctionnait très bien. Mais il fallait un compte .mac, alors que le canton de Vaud est pauvre, et que je ne vois pas pourquoi j'aurais mis le mien à disposition.

J'ai donc téléphoné à notre responsable informatique cantonal, qui m'a immédiatement aiguillé sur Educanet, mais dans sa nouvelle version, Educanet2.

Je ne voyais pas très bien en quoi Educanet2 allait pouvoir m'être plus utile que la version 1, mais j'ai décidé de m'y mettre, et de me jeter à l'eau.

J'ai rudement bien fait

Au début, je n'ai rien compris.

Et puis, j'ai inscrit notre école dans l'espace Educanet2. Nous avons créé une institution virtuelle, "epchavssu", pour Établissement primaire de Chavannes-près-Renens (oui je sais ToTheEnd, là où il n'y a pas de savon dans les toilettes des salles de gym) et de St-Sulpice.

Au bout de quelques jours, je me suis rendu compte de la puissance de cet outil qui nous est mis gratuitement dans les mains.

Et encore! Je ne me suis pour l'instant occupé que de la communication, des agendas, de la réservation des classes, de la gestion des mails, du chat et des forums dans l'institution tout cela pour les utilisateurs adultes (enseignants, service psychopédagogique, infirmière, direction,...).

Je n'ai pas touché la gestion des élèves, pas plus que celle des sites web pour les classes. Il faut bien en laisser un peu pour la suite.

Cinq enseignants forment une commission? On crée un groupe pour eux en une minute, on leur met dans la foulée automatiquement à disposition un agenda, un forum et un salon de chat. Et après ils se débrouillent. Ils veulent se passer des fichiers? Ils disposent pour chaque groupe de 40 Mb d'espace disque qu'ils gèrent comme ils veulent.

Bien évidemment, un membre de l'institution peut faire partie de plusieurs groupes, dont l'un peut être son collège, un autre le cycle dans lequel il enseigne. Mais ce ne sont que deux exemples, tout est possible!

Oui, s'il y a encore des améliorations à apporter à ce site (il serait souhaitable par exemple que lorsqu'on envoie un mail à un groupe qui possède toujours sa propre adresse, tous ses membres le reçoivent automatiquement, ou encore qu'un carnet d'adresse puisse être partagé, et puis aussi que la gestion du mail soit plus fiable avec Safari sur certaines machines), je dois dire que je suis sur le derrière de voir tout ce que l'on peut faire avec cette simple nouvelle adresse: educanet2.ch.

Comme je l'ai écrit vendredi, je dois donner mon premier cours sur cet outil aujourd'hui entre midi et deux heures avec un groupe de collègues dont certaines ne se réjouissent pas vraiment de devoir se mettre dans ce nouveau bain.

Dans un sens, on peut les comprendre. Il y a tellement de nouvelles choses parfois abracadabrantes qui nous tombent dessus ces derniers temps, dans le domaine de l'éducation, que l'on commence tous à se méfier. Mais j'aimerais tellement que les gens sortent lundi en se disant "ben tiens après tout j'avais tort, ce n’est pas si mal ce qu'il nous a montré"!

Enfin on verra bien. Le petit pas-à-pas que je voulais tout léger, vous savez, celui que je vous ai dit avoir écrit avec Pages, finit par peser 50 pages, avec 111 figures. Ah! À ce sujet, j'ai constaté que lorsque l'on revient ajouter du texte en début de document dans Pages, alors qu'il y a quarante pages derrière, il arrive que la frappe ralentisse méchamment. Rien de grave mais un petit défaut à améliorer tout de même.

Pour en revenir à Educanet2, si vous êtes enseignant quelque part en Suisse, et que votre école n'est pas encore branchée à cette plateforme, alors faites pression sur votre responsable informatique (mais gentiment, le pauvre) pour qu'il s'inscrive, et si vous êtes vous-même le (toujours pauvre) responsable, n'hésitez pas, lancez-vous.

Quant à ceux qui m'ont demandé de mettre ce pas-à pas-à disposition, ce sera avec plaisir lorsque j'aurai fait passer deux groupes qui auront vu les erreurs éventuelles. Une fois les corrections faites, je passerai le document au format PDF dans Acrobat Professional 7, et j'y intégrerai les signets et les liens hypertextes pour une meilleure lecture à l'écran.

Et puis, je dépersonnaliserai la chose, en enlevant par exemple les mots de passes génériques pour notre institution qui figurent dans les premières pages.

Donc si j'attends encore une ou deux semaines avant de mettre tout cela à disposition, ce n'est pas de la mauvaise volonté, mais plutôt une envie de bien faire.

Sur ce, priez pour moi si vous lisez cet article avant midi, sinon, ben c'est trop tard!

Allez, bonne semaine à tous!

16 commentaires
1)
gnondpom
, le 31.01.2005 à 00:15
[modifier]

Bonne chance pour votre cours dès midi alors ! Mais vu votre enthousiasme diablement communicatif qui fait notre joie tous les jours (Pages, le Mac mini, voire même des chaussettes à pneus pour ne citer que quelques exemples récents), je ne vois pas comment vos collègues pourraient ne pas apprécier votre présentation !

Merci encore pour toute votre énergie et votre enthousiasme !

2)
Grizzimero
, le 31.01.2005 à 00:17
[modifier]

C’est vrai que je n’ai pas lu… Mais c »est juste pour dire:

preum preum preum !!!

Je lirai plus tard! ;-)

Bonne semaine a tous!

Grizz’

3)
Grizzimero
, le 31.01.2005 à 00:17
[modifier]

ah ben merde… plus preum… Snif snif snif…

Grizz’

4)
Yip
, le 31.01.2005 à 07:01
[modifier]

Plus simplement pourquoi ne pas leur faire lire cette humeur à ces fameux enseignants de midi ?

Tu es tellement persuasif ici que le message passerait certainement… :-)

5)
k
, le 31.01.2005 à 07:13
[modifier]

Nul besoin d’avoir un compte .mac pour partager des calendriers iCal : il suffit de les mettre dans un dossier partagé accessible via internet avec un ip fixe. Celui qui veut accéder au calendrier s’abonnera alors a l’URL du calendrier (par exemple http://www.cuk.ch/calendriers/francois.cueno.ics) et le tour est joué.
Pour s’abonner utiliser la commande ‘s’abonner’ du menu  »calendrier’ de iCal

Toute la procédure est décrite ici : http://www.xrings.net/xrings/imprimer.php3?id_article=190

la procédure de copie exigera peut être un applescript et encore, avec les alias ‘hard links’ ou même ‘symbolic link’, on devrait pouvoir s’ne sortir.

A+

6)
mina
, le 31.01.2005 à 07:45
[modifier]

François,

Je ne sais pas si tu l’as vu dans les commentaires du « Retour sur Pages », mais sur la page http://www.fri-tic.ch/educanet2 , il y a des animations faites à l’intention des enseignants (fribourgeois, mais ils ne sont pas si différents des autres) pour les aider à se mettre à educanet2.

Nicolas

8)
François Cuneo
, le 31.01.2005 à 08:31
[modifier]

Oui mina, j’ai bien lu ton commentaire l’autre jour, et je voulais aller voir. Mais pour l’instant, la priorité était de FINIR! Trop tard pour m’arrêter au mileu.

Je vais donc aller zieuter dès que j’ai deux secondes.

Merci en tout cas!

9)
Caplan
, le 31.01.2005 à 08:45
[modifier]

…je dois donner mon premier cours sur cet outil aujourd’hui entre midi et deux heures avec un groupe de collègues dont certaines ne se réjouissent pas vraiment de devoir se mettre dans ce nouveau bain.

En ce qui me concerne, je viendrai le suivre à la séance de jeudi prochain et je me réjouis de voir tout ça!

Pour revenir sur la méfiance de certaines de nos collègues au sujet de ce nouvel outil, j’aimerais dire deux choses:

– Elles craignent une déshumanisation des rapports entre collègues et face à la direction (plus besoin de se voir: on reçoit des infos sur écran, on chatte…)

– Tout le monde n’a pas le même rapport à l’informatique que toi. La gestion d’un calendrier commun ou l’information en flux tendu impliquent qu’il faut être quasi en permanence devant son écran pour que tout ça garde un sens. Un rendez-vous découvert 3 jours après sur un agenda, c’est pas terrible…

Toi, tu vis en permanence avec ton Alubook. Toutes les 10 minutes, tu relèves tes boîtes eMail ou tu regardes s’il n’y a pas un nouveau commentaire sur Cuk.ch. Mais tout le monde n’est pas dans ce cas. Il y a des gens qui mettent une semaine avant d’ouvrir leur boîte eMail! Bonjour l’immédiateté de l’information!

Ce que je veux dire, c’est qu’il est difficile de faire de la demi-mesure en informatique commune: soit tout le monde s’y met à fond et on gagne en efficacité, soit quelques-uns traînent les pieds et ça foire pour tout le groupe.

A mon avis, pour voir si ça fonctionne, il y a un seuil critique de participation en deçà duquel on ne peut pas descendre, sous peine de voir tout le système se gripper.

Je crois qu’on va prier pour toi… ;-)

10)
alec6
, le 31.01.2005 à 09:20
[modifier]

Après les Traks et les chaussette à pneu, Educanet 2…
se site est de plus en plus exotique !
Comme quoi il n’est pas nécessaire de présenter des palmiers pour se sentir un peu ailleurs…

Allez, bonne semaine à tous !

Alexis… tous les défauts

11)
ToTheEnd
, le 31.01.2005 à 09:43
[modifier]

Cette humeur semble encourageante, mais je vais réagir sur un autre point (je saisis toujours la perche qu’on me tend)!

Ce qui serait cool avec votre nouveau concierge mis à part le fait de retrouver du savon dans les lavabos de la gym, c’est qu’il change quelques ampoules dans la salle de gym 2… et surtout, se faisant, qu’il décroche un de nos ballons de volley qui est resté sur une des poutrelles métalliques. C’est un de nos meilleurs ballons qui est resté coincé et ça serait cool de le récupérer car nous n’avons pas trop de ballons de cette qualité pour nos entraînements!

T (mais non, qui n’est pas pénible pour un sou!)

12)
fckr
, le 31.01.2005 à 11:29
[modifier]

(/quote) Pour revenir sur la méfiance de certaines de nos collègues au sujet de ce nouvel outil,

Est-ce du sexisme, ou cela se passe ainsi en suisse ? (un prof français)

Alors, comment s’est passée cette matinée ?

fckr

15)
Crifan
, le 31.01.2005 à 22:47
[modifier]

>Voilà c’est fait… pour le premier groupe.

>No comment!:-(

Comment ça : no comment ?

16)
Yaya
, le 01.02.2005 à 22:08
[modifier]

C. Fantolli a fait un pas à pas de l’installation pour un compte d’établissement sur Educanet2

Il se trouve ici:

pas à pas