Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les chargeurs sans fil pour iPhone

J'ai récemment acheté un chargeur sans fil pour mon iPhone 6S. Le principe de ces appareils c'est de permettre à l'iPhone (ou n'importe quel smartphone en fait) de se recharger simplement en le posant à plat sur un support dédié, sans avoir besoin de prendre un câble et de le connecter au téléphone.

J'ai opté pour le Phantom Wireless Charger.

img_4077img_4079

Pourquoi celui-là ? Principalement pour son prix, et parce que j'avais envie d'essayer la chose. Et puis aussi parce que sur ce site, ils ont également ça, et pour un cycliste comme moi, c'est le gadget ultime.

Cela étant dit, les commentaires que je ferai ci-dessous s'appliquent en fait à la majorité des systèmes de ce genre.

Mise en place

L'installation est très simple. Le socle se branche via un câble USB standard à une alimentation (ordinateur ou adapteur secteur pour prise USB).

img_4080

L'appareil est livré avec un récepteur adapté à votre appareil (iPhone ou Android).

img_4081

Il suffit alors de brancher le récepteur sur le port Lightning de l'iPhone et ça marche.

Première constatation, il faut mettre une coque. Ce n'est pas obligatoire, mais si on ne le fait pas, on a un truc qui pendouille de son téléphone et ça, c'est pas top.

img_4084

Utilisation

Pour recharger son iPhone, il suffit alors de le poser sur le socle. Le chargement est aussi rapide que si le téléphone était branché directement au secteur ou à l'ordinateur.

Deuxième constatation : Afin d'éviter que l'iPhone ne surchauffe, le Phantom a un système de détection qui stoppe la recharge lorsque la batterie est pleine. Ça, c'est plutôt bien. Mais du coup (du moins, je pense que c'est lié), l'iPhone réagit par fois comme s'il était déconnecté puis reconnecté. Ce qui, si le téléphone n'est pas en mode silencieux, se traduit par un petit "ding". À la longue, c'est agaçant.

Mon expérience

En soi, le système est séduisant. Plus besoin de chercher un câble lorsqu'on veut charger son appareil. Plus besoin de le déconnecter si on doit rapidement prendre son téléphone, plus d'arrachage de câble parce qu'on est en retard. Pour tout ça, le Phantom fait ce qu'on lui demande.

Mais, au final, je ne sais pas si je vais le garder.

Un des défauts du système, et pour le coup, c'est peut-être lié à la qualité du Phantom, c'est que si l'iPhone n'est pas correctement positionné sur le socle, il ne se rechargera pas. C'est peut-être une question d'habitude, mais j'ai dû souvent tâtonner avant de trouver la bonne position dans laquelle la recharge allait commencer.

Mais le principal défaut de ces systèmes, que ce soit le Phantom ou un autre, c'est qu'il est obligatoire d'avoir une coque, et surtout que le port Lightning est de fait toujours occupé. C'est embêtant, car si je suis au travail, en train ou en voyage, je n'ai pas de socle à disposition. Donc, si je veux recharger mon iPhone, je dois libérer le port Lightning en enlevant le récepteur. Et pour faire ça, je dois enlever la coque.

Le faire de temps en temps, ça va, mais le faire régulièrement, c'est vraiment pénible.

Si ce principe de recharge était intégré à l'iPhone, alors je pense que je pourrais être vraiment séduit par ce système, mais en l'état, même si je trouve le principe sympa, je crois que les défauts l'emportent sur les avantages.

Je me donne encore quelques semaines d'essai avant de prendre ma décision.

16 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 22.09.2016 à 06:32
[modifier]

Est ce que c’est aussi rapide à charger? La recharge sans contact de l’Apple watch me paraît bien lente pour une aussi petite batterie. Suis de la déperdition d’énergie par rapport à du filaire ?

2)
Gr@g
, le 22.09.2016 à 07:18
[modifier]

intéressant, mais cela vient rajouter une couche de défaut pour son usage à partir des iPhone 7… avec une seule prise utilisée pour cet appareil, il n’y aura même pas la possibilité d’utiliser un casque…

Du coup, du moment qu’il faille enlever et remettre un accessoire selon les usages (casque ou recharge sans contact), autant se balader avec la prise livrée d’origine.

3)
Migui
, le 22.09.2016 à 07:28
[modifier]

A l’heure où on nous rebat les oreilles avec les économies d’énergie, on oublie de dire que cette manière de recharger est peu efficace et consomme environ 2,5 x plus qu’une recharge conventionnelle!

4)
Tom25
, le 22.09.2016 à 08:32
[modifier]

Migui, tu réponds à une question que j’allais poser.

Et oui, l’occupation continuelle du seul port de l’iPhone me semble rédhibitoire.

5)
jibu
, le 22.09.2016 à 08:46
[modifier]

Je trouve des chiffres qui varie entre 60 et 95% de rendement pour cette recharge par induction.
Ce n’est pas aussi performant qu’un cable mais ce n’est pas 2,5x de plus quand même !

6)
Laurent Vera
, le 22.09.2016 à 09:12
[modifier]

J’utilise depuis 15 jours une coque nillkin pour mon 6 plus, j’ai choisi celle ci car son connecteur lightning peut s’enlever à la demande sans toucher à la coque.
@ Renaud, je charge quasi aussi vite avec un socle QI (j’ai choisi une des lampes de bureau Ikea équipée du chargeur).

8)
Punchup
, le 22.09.2016 à 10:59
[modifier]

Nous sommes au 21e siècle… la technologie nous éblouit par ces facettes d’inutiles… Un remède à l’ennui?…
La surconsommation énergétique induite par l’induction, même minime, multipliée par quoi, 1,5 milliard de smartphones, pour quoi, se sentir vivant?…
Comme dit mon fils de 5 ans : « Pense aux papillons, papa »…
Alors je pense aux papillons, j’enfonce le connecteur mâle dans le femelle, et j’écris un commentaire sur CUK…

9)
Gilles Theophile
, le 22.09.2016 à 15:21
[modifier]

Ce truc est aussi stupide qu’inutile.

Remplacer un câble par un support lui même câblé, et exigeant un élément externe relié au téléphone… on sort de quelles écoles pour pondre des trucs pareils ?

10)
François Cuneo
, le 22.09.2016 à 16:32
[modifier]

Bon.

Allez, on souhaite que l’iPhone 8 n’ait plus besoin de ce genre d’accessoire.

Croisons les doigts, parce que tous les points positifs relevés par Fabien sont intéressants.

Par contre les négatifs font que pour moi, c’est non, absolument non.

11)
myvista
, le 22.09.2016 à 16:56
[modifier]

Essayé et pas adopté. Stupide je ne sais pas, non abouti je dirais plutôt.
Effectivement, temps de charge majoré, efficacité énergétique non mesurée (*), occupation du bus lightning et mise en place et retrait du récepteur induction nécessaire et délicate avec risque d’arrachage à force, fait chauffer l’iphone ce qui est inhérent à la charge par induction mais n’est pas a priori optimal * (dissipation d’une partie de l’énergie consommée en chaleur) … en résumé, idée intéressante mais non aboutie avec un iPhone.
Question : y-a t’il un lecteur de CUK qui possède un smartphone disposant de la recharge par induction d’origine, et qui puisse témoigner en bénéficier sans les défauts rédhibitoires énumérés ci-dessus ?

12)
Diego
, le 22.09.2016 à 20:22
[modifier]

Adopté pour ma part depuis environ 3 ans (Samsung S4 puis LG G4), évidemment dans mon cas intégré à l’appareil, donc laissant le port libre.

Un chargeur sur ma table de chevet, un sur mon bureau à la maison, un sur mon bureau au travail, un dans mon vestibule et un intégré dans le support dans ma voiture : ça a totalement résolu mon problème de batterie, elle est pratiquement toute la journée entre 80% et 100%, puisque mon téléphone charge à chaque fois que je le pose !

Bref, je n’achèterai plus de téléphone n’intègre pas cette techno.

13)
Diego
, le 22.09.2016 à 21:54
[modifier]

PS. C’est marrant de parler d’efficacité énergétique …

donc on a un smartphone qui consomme entre 0.3 W en veille totale et 2 W en pleine activité d’affichage dynamique ; pour le faire fonctionner, on utilise une batterie Li-ion qui a un rendement charge/décharge de l’ordre de 91% quand elle est neuve, plus proche du 70% lorsqu’elle a subi un millier de cycles ; on la charge avec une alimentation stabilisée 230V/5V qui a un rendement de l’ordre de 95% pour les meilleures, et comme elle est sous la table, on la laisse branché au secteur 24/24, temps durant lequel elle consomme quelques 0.2W ; on ne s’aventure même pas évaluer l’énergie consommée par le réseau et le cloud devenus simplement indispensable pour nos usages quotidiens … et on s’achopperait sur le rendement d’une interface Qi ?

Joking ?

14)
Noisequik
, le 23.09.2016 à 00:38
[modifier]

@PhB presque 24 heures pour recharger une brosse à dent… Je maudis chaque semaine cette technologie, l’enfoncer sur une prise verticale irait tout aussi bien.

Et quand la batterie est raide, impossible de la changer, il faut racheter tout (certes, la batterie dure facilement 6-8 ans)

15)
ToTheEnd
, le 23.09.2016 à 09:02
[modifier]

Bon évidemment, au niveau design, ça nique tout cette affaire… je vais moi aussi attendre tranquillement que cette fonction soit intégrée ou pas.

A l’époque, il y avait eu de vives discussions sur ce point car Nokia mettait en avant cette fonction comme quelque chose d’incontournable.

Globalement, je suis plutôt contre ce genre de truc qui ne fait qu’augmenter notre consommation d’électricité… sans parler que c’est un peu la déferlante avec la montre, les AirPods, etc. il faudra bientôt un plateau à induction pour recharger tout ce bordel… à noter que hier, j’ai passer ma journée dans 2 sympathiques bagnoles qui intégraient un chargeur sans fil…

Un chargeur sur ma table de chevet, un sur mon bureau à la maison, un sur mon bureau au travail, un dans mon vestibule et un intégré dans le support dans ma voiture

Tout ce bordel me parait un peu exagéré et ça consomme aussi du courant.

T

16)
François Cuneo
, le 25.09.2016 à 17:53
[modifier]

Noisequik, c’est tout à fait vrai. Si la brosse à dent doit être prise comme exemple, alors je préfère ne pas avoir d’induction.

Cela dit, avec la montre, ça fonctionne du tonnerre de dieu. Mais bon… toute petite batterie, j’en conviens.