Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quel sériephile êtes-vous ?

C’est en lisant l’article de Fabien Conus paru en décembre dernier que j’ai pensé à cette chronique (oui, il s’est passé un peu de temps entre ces deux participations). Il nous parlait de ses conversions de DVD et j’avais remarqué sur l’une des photos qu’il s’agissait de séries télé (Battle Star Galactica pour être exact).

Avant de me lancer dans cette humeur, une petite introduction liminaire (pour ceux qui ne connaissent pas, je les invite à écouter l’explication dans cet excellent et cultissime délire du Maître Pierre Desproges).

Donc, je demande à tous les allergiques et phobiques du petit écran de bien vouloir m’excuser, car non seulement de vais parler un peu ou même beaucoup de la télévision, mais en plus cela sera de manière très affectueuse.

Mon propos sera donc consacré aux séries télévisées que je suis depuis mon enfance, c’est-à-dire une époque datant du noir et blanc avec une chaîne unique que l’on nommait, au siècle dernier, l’ORTF.

L’évolution de l’intérêt et de l’engouement pour les séries télé est assez intéressant à analyser et ressemble beaucoup à celui pour la littérature de science-fiction ou même la littérature érotique (ou même policière). Elles ont été décriées pendant très longtemps, associées à des lecteurs au QI passablement bas fréquentant assidûment les halls de gare.

Adolescent, je me rappelle très bien comment une pseudo intelligentsia littéraire considérait la science-fiction: un sous genre de littérature pour gamins attardés. Et puis des éditeurs se sont aperçus qu’au-delà d’une source de profit, il y avait également une véritable littérature avec ses codes et ses stars. Grâce au cinéma certains auteurs comme P.K. Dick (Blade Runner, Total Recall ou Minority Report, très dénaturé) ou A.C. Clark (2001 Space Odyssey) ou Asimov (Robot) ont beaucoup fait pour cette évolution. Mais d’un autre côté, en ce qui concerne la SF, tout avait déjà été dit en 1927 avec le génialissime film Metropolis de Fritz Lang

C’est la même chose pour la littérature érotique, très longtemps vilipendée. Je parle bien sûr de la véritable littérature érotique, celle d’un Bernard Noel avec son Château de Cène ou de D.H. Lawrence avec Lady Chaterley et non pas les fadaises pour ménagères frustrées qui trônent en tête de gondole dans les librairies en ce moment.

Même scénario pour les séries. Jusque dans les années 90, elles étaient considérées comme une sous culture et seuls quelques passionnés essayaient désespérément de promouvoir le genre. Parmi eux, Alain Carrazé, un précurseur. Je ne sais plus combien de fanzines (Épisode ou Génération Séries) il a lancés, tous éphémères. Il avait également participé à l'écriture de multiples encyclopédies parues dans les années 1980 que je conserve très précieusement.

Si je laisse un peu mon esprit remonter le temps, les Habits Noirs croisent Rocambole pendant que Joss Randall ferraille avec Thierry la Fronde, Rintintin résout les Mystères de l'Ouest et Clarence louche sur le nez de Samantha, le meilleur comme le pire (et pour nos ami(e)s en Suisse je n'oublierai pas le Guillaume Tell version de 1958 qui déjà pourfendait notre marque préférée).

Je me rappelle également comment, en 1992 au Grand Rex, Roy Thinnes (alias David Vincent) avait été accueilli lorsqu'il était venu nous présenter de nouveaux épisodes des "Envahisseurs": C'était une standing ovation comme j'en avais rarement vu (si une fois avec Léo Ferré).

Il est difficile de dater le regain d'intérêt qu'il y a pour les séries télévisuelles, mais avec l'apparition des sites internet de fan et des DVD, les chaînes se sont rendu compte petit à petit de leur potentiel marketing.

Cela a conduit à une évolution de ces séries en produits de consommation totalement formatés, chacune destinée à un public parfaitement ciblé et dont l'unique but est de fidéliser ce public pour faire de l'audience et engranger un maximum de profit en annonce publicitaire. Et là, le pire côtoie le pire avec seulement quelques perles qui surnagent.

Quelle que soit son opinion sur ces séries, la politique des chaînes généralistes Françaises est assez inacceptable sur leur programmation des séries étrangères: i) passages des épisodes dans le désordre; ii) programmation de séries US à grand renfort de publicité alors qu'elles ont été des échecs outre atlantique et non renouvelées (il faut bien rentabiliser) et on pourrait en rajouter.

Allez un petit classement pour terminer

(Pour les liens Wikipédia, j'ai mis celui de la langue originale de la série, il est facile de passer sur un lien français pour qui veut)

Mon top five (autrefois)

 

1-Profiler 1996

http://en.wikipedia.org/wiki/Profiler_(TV_series)

Pour le générique glauque à souhait
Parce que c'était le premier du genre
Parce que j’étais amoureux de Ally Walker

2- les habits noirs 1967

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Habits_noirs

Pour les cauchemars que cela m'a donnés

3- Le prisonnier 1967

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Prisoner

La plus originale des séries télévisuelles, même si le dernier épisode m'a fortement laissé sans voix

4-Les globes trotter 1966

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Globe-trotters

Pour les voyages

5- les envahisseurs 1967

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Invaders

Pour la paranoïa

 

Mon top five (maintenant)

 

1- Lost Room 2006 (seulement 6 épisodes)

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Lost_Room

Pour l'originalité absolue du scénario

2- Shield (les premières saisons)

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Shield

Parce que le monde n'est pas noir et blanc

3-Braquo (première saison)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Braquo

Parce que le monde n'est pas blanc et noir

4- Bron (série Dano_Suédoise ayant généré un remake français, Tunnel et Américain, Bridge)

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Bridge_(Danish/Swedish_TV_series)

Parce que tout n'est pas rose au paradis

5-Game of Thrones

http://en.wikipedia.org/wiki/Game_of_Thrones

Parce que c'est vraiment bien

 

Et vous, quel est votre classement ?

Amicalement Vôtre

 

Thierry

 

48 commentaires
1)
Franck Pastor
, le 23.07.2014 à 00:13
[modifier]

Il n’y a qu’une série qui m’ait conquis ces dernières années : Sherlock. Une formule originale (chaque saison fait trois épisodes seulement, mais d’1 h 30 chacun), des bijoux en guise de scenarii, une distribution parfaite, une belle musique et la dose nécessaire de suspense et de cliffhangers… Que demande le peuple ?

3)
Argos
, le 23.07.2014 à 07:45
[modifier]

J’ai dû vivre dans un univers un peu différent celui de l’auteur de l’article.

Parce que dès l’adolescence, la littérature bis – policiers, science fiction, fantastique – a toujours tenu chez moi, ainsi que dans mon milieu plutôt intellectuel, une grande place. La lecture du mensuel Fiction, qui reprenait nombre de textes des grands auteurs américains puis français y est pour quelque chose. C’est là que j’ai découvert Sheridan le Fanu et sa vampire Carmilla. Lovecraft et les grands anciens, ainsi que tous les modernes, Poul Anderson Philip K. Dick, Richard Matheson, etc. etc.

Au cinéma, presque autant que Metropolis, dont il n’existait alors qu’une version tronquée, Aelita de Protosanov, Les Mains d’Orlac de Wiene et Paris qui dort de René Clair qui le précèdent, puis Le Jour où la terre s’arrêta, Vingt mille lieues sous les mers ou Planète interdite m’ont familiarisé avec le genre.

La série télévisée est sans doute devenue majeure avec Twin Peaks de David Lynch, un vrai choc. Avec l’arrivée des réseaux cablés, ces séries se sont affranchies de ce qui handicape le cinéma américain, la nécessité de s’adresser aux 16 – 24 ans. C’est là où se situe aujourd’hui la création. The Wire est une formidable épopée dans les sous-sols d’une ville, Baltimore. Homeland révèle les démons de l’après-11 septembre. Et dans le dérangeant, American Horror Story ou Hannibal dépassent nombre de limites. Et on garde un souvenir ému des Sopranos- Enfin dans un autre genre, européen cette fois, Borgen a réussi l’extraordinaire pari de transformer la politique danoise en un suspense hitchcockien.

4)
Pom
, le 23.07.2014 à 08:01
[modifier]

1) Sherlock

2) The Big Bang Theory
3) The Mentalist
4) Fringe
5) Real Humans

Je mets Sherlock séparé des autres, car effectivement, c’est une série à part …
Et je préfère également voir les séries (et les films en général) en version originale (non sous-titrée lorsque j’en comprend la langue …); la subtilité des textes et l’accord voix-image est ainsi (plus) respecté.

5)
Gilles Theophile
, le 23.07.2014 à 08:29
[modifier]

Pour moi, sans aucun doute, la série la plus aboutie que j’ai vue est la version années 2000 de Battlestar Galactica, saluée par la critique qui, au passage, considère qu’il s’agit de l’une des meilleures séries jamais produites.
Rien à voir avec la série kitsch des années 80. Spectaculaire, très sombre, des personnages et des intrigues complexes, pessimiste, humain, bref, une réussite totale.

6)
Gr@g
, le 23.07.2014 à 08:30
[modifier]

1. Dr who
2. Sherlock
3. Fringe
4. Games of thrones
5. Bones

Je peux pas développer, car j’écris depuis l’iPhone et en vacances! Toutefois j’adorerais papoter autour des séries, car je suis « serivore »!

7)
cerock
, le 23.07.2014 à 08:30
[modifier]

Quand on me parle de série, je regarde tellement rarement la télévision que j’ai l’impression que vous parlez chinois ;) Je n’y connais absolument rien

8)
Diego
, le 23.07.2014 à 09:00
[modifier]

1) The Big Bang Theory, indeed.
2) Chapeau melon et bottes de cuir, version Diana Rigg bien sûr
3) X-Files, les 63 premières saisons seulement ;-))
4) Stargate SG-1, pour ses magnifiques forets canadiennes
5) Fame : ah, Debbie Allen
6) Cosmos 1999, parce que j’ai toujours rêvé d’avoir un pyjama comme ça
7) Heroes (deux premières saisons)
8) Les mystères de l’ouest, pour la nostalgie …
9) Joséphine ange gardien (naaa, je déconne ;-))

10) et j’allais oublier le duo le plus célèbre : Tony Curtis et Roger Moore dans the morther of all series.

9)
guru
, le 23.07.2014 à 09:01
[modifier]

Amateur de polar, j’ai un gros défaut: je lis très vite… Et donc je suis en avance sur les auteurs. C’est normal, je lis plus vite qu’ils écrivent. C’est vrai que dans mon adolescence, mes habitudes de lecture -polars (Ah la collection « Mystères » et anticipation (ah « Fleuve Noir »)- m’ont valu les railleries des adultes. Mon maître absolu en romans policiers reste Ellery Queen… c’est loin tout ça!

Ma série culte est et reste « Le prisonnier » qui a vraiment bouleversé le monde de la fiction à la télévision. Je sais que je vais attirer les sarcasmes mais j’adore « Xéna, la guerrière » qui me fait rire et me repose. « Dr House » m’amuse aussi et je regarde avec intérêt « Person of interest ».
AH j’avais oublié « 24 heures »…

Bonjour chez vous!

10)
makmic
, le 23.07.2014 à 09:12
[modifier]

1) Sherlock
2) House of Cards
3) The Big Bang Theory
4) Game of Thrones
5) Downton Abbey (2 premières saisons)

11)
Blues
, le 23.07.2014 à 09:16
[modifier]

Du fait que je regarde très peu la TV, je déteste perdre mon temps à voir des séries, mais pour ne pas mourir con, je regarde de temps en temps 1 ou 2 épisodes pour me faire une idée. J’ai trouvé sympa :

Person of Interest (génial et prophétique le fond du sujet / un peu 1984) et surtout : Trône de fer (Game of…) la seule où j’ai moyennement croché car réuni beaucoup de choses et les personnages même si exécrables (pour certains) sont attachants
– je n’aime pas du tout ce qui est « Fliqueries » (Experts, Bones, NYPD, etc..) et « Hopitaleries »

Par contre il y a bien longtemps, j’ai bien apprécié (années 60 à 90)
– Batman (c’est vieux-vieux)
– les envahisseurs
– Chapeau melon et bottes de cuir
– et X-Files (là j’étais plutôt accro, par contre ça a très mal vieilli)

12)
ToTheEnd
, le 23.07.2014 à 09:25
[modifier]

J’avais déjà du mal à suivre les bons films qui sortent ici et là mais avec la déferlante « série » qui contient, pour une seule, des dizaines d’heures par an… c’est mission impossible. J’ai bien sûr craqué de temps en temps car la qualité du scénario et de la réalisation sont excellents… mais y a trop donc j’évite soigneusement de tomber sur des trucs qui pourraient me provoquer quelques séances de binge-watching.

T

13)
Jaxom
, le 23.07.2014 à 10:08
[modifier]

En fait je regarde plus trop la télé, ni ne me tient au courant. Donc c’est juste de temps à autre que je tombe sur une série intéressante et du coup je tombe dans le binge-watching. Ces derniers temps, je n’ai vraiment apprécier que :

– Dr. Who
– Sherlock

Et si on peut citer des DA japonais (il y a maintenant des sites légaux pour les voire) :

– Barakamon, pour le moment de détente
– Tokyo Ghoul, le titre est assez parlant et ça change un peu des zombies

14)
Argos
, le 23.07.2014 à 11:40
[modifier]

En fait, je ne regarde pas les séries à la télé. Attendre l’épisode suivant est trop fastidieux. Donc, je télécharge la saison entière en v.o. lorsqu’elle s’est achevée et la mets sur le home cinéma. J’ai ainsi visionné en très peu de temps l’ensemble de Breaking Bad. Netflix a innové en mettant en ligne en même temps la totalité de la saison 3 de House of Cards, qui rendrait jaloux tout anti-américain patenté. On attend avec impatience la quatrième saison.

15)
pioum
, le 23.07.2014 à 12:01
[modifier]

Dans le désordre
– Lilyhammer
– Utopia
– Fargo
– True Detective
– Treme
– Boss
– et plein d’autres

je ne supporte pas :
– games of thrones
– the mentalist
– homeland

Je ne supporte plus :
– sherlock (la dernière saison est nulle)
– House of cards (trop c’est trop)
– Dr House (c’est toujours la même chose)
– et plein d’autres.

16)
quark
, le 23.07.2014 à 13:44
[modifier]

Y a longtemps que je ne regarde plus les séries. Celles que j’ai appréciées:

Le Prisonnier
Les Bannis
Clair de Lune
Absolutely Fabulous
Chapeau Melon et Bottes de Cuir
Columbo

17)
guru
, le 23.07.2014 à 14:00
[modifier]

Je viens d’apprendre que Max est de plus en plus libre: Hervé Christiani est mort il y a quelques jours.

Salut l’artiste !

18)
quark
, le 23.07.2014 à 14:13
[modifier]

Hervé Christiani, je le connaissais personnellement. Un mec super sympa. Regrets.

Autre terrible disparition: Johnny Winter…

19)
PhilSim
, le 23.07.2014 à 16:39
[modifier]

La mini-série extraordinaire de l’Hôpital et ses fantômes de Lars van Trier,
Chapeau Melon et Bottes de Cuir (effectivement période Diana Rigg),
Spin City.
Plusieurs séries anglaises un brin (et parfois plus) décalées comme on les aime, et qu’on a malheureusement peu ou pas vues ailleurs :
Open All Hours, Last of the Summer Wine, Absolutly Fabulous, One Foot in the Grave, Keeping up Appearances, et bien d’autres…
Un peu moins de choses intéressantes, me semble-t-il, depuis quelque temps, mais c’est peut-être moi qui apprécie moins le genre.

20)
ThierryS
, le 23.07.2014 à 16:57
[modifier]

Merci pour vos commentaires
j’adore l’éclectisme des réponses !
Par contre, avez vous remarqué le nombre important de séries Françaises qui ont été citées ?

21)
Krynn
, le 23.07.2014 à 17:52
[modifier]

Mon top dans le désordre:
– The Shield
– Soprano
– Breaking Bad
– Star trek (DS9, TNG, VOY)
– Games of throne

il y a pas mal de série dont j’ai bcp apprécié les premières saisons (Lost, Heroes, …) mais pour moi une série doit conserver une certaine qualité du début à la fin.

Les séries humoristique
– IT crowd
– The Big Bang Theory
– Dr. Who

22)
Argos
, le 23.07.2014 à 18:20
[modifier]

Oui, les séries françaises. La catastrophe. Mais aucune chaîne n’aurait voulu s’engager dans la production d’un projet tel que The Wire le situant par exemple en banlieue parisienne ou dans les quartiers Nord de Marseille. Quant à Borgen, n’en parlons pas. Et dire que Homeland est tiré de la série israélienne Hatufim…

23)
iYannick
, le 23.07.2014 à 18:23
[modifier]

1. Breaking Bad
2. Rome
3. Six feet under
4. Boardwalk Empire
5. Game of Thrones

Mais c’est pas un vrai top je ne peux pas oublier d’autres séries cultes comme les Sopranos, the Shield, the walking dead…

24)
Smop
, le 23.07.2014 à 18:44
[modifier]

J’ai profité de l’humeur du jour pour faire un peu travailler ma mémoire et essayer de me remémorer toutes les séries télévisées que j’ai regardées, la plupart lorsque j’étais gamin (je suis né en 1965). J’en ai probablement oublié quelques-unes, mais déjà celles-ci vont rappeler bien des souvenirs à certain(e)s d’entre vous ! Le classement est en vrac, au fur et à mesure que mes neurones se réveillaient…

Au-delà du réel (The Outer Limits)
Banacek
Mission impossible (Mission: Impossible)
Le Prisonnier (The Prisoner)
Cannon
Mannix
Cosmos 1999 (Space: 1999)
Les Mystères de l’Ouest (The Wild Wild West)
Le Sixième Sens (The Sixth Sense)
Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers)
La Cinquième Dimension (The Twilight Zone)
Star Trek
La croisière s’amuse (The Love Boat)
L’Île mystérieuse
Au nom de la loi (Wanted: Dead or Alive)
Alfred Hitchcock présente (Alfred Hitchcock Presents)
Amicalement vôtre (The Persuaders!)
Baretta
L’Homme de fer (Ironside)
Chips (CHiPs)
Les Têtes brûlées (Baa Baa Black Sheep)
Le Jeune Fabre
Columbo
Jacquou le Croquant
Daktari
Drôles de dames (Charlie’s Angels)
Wonder Woman
Flipper le dauphin (Flipper)
Les Jours heureux (Happy Days)
Hawaï police d’État (Hawaii Five-O)
Kojak
Kung Fu
L’Âge de cristal (Logan’s Run)
L’Homme de Vienne (Assignment Vienna)
L’Homme invisible (The Invisible Man)
L’Homme qui valait trois milliards (The Six Million Dollar Man)
Super Jaimie (The Bionic Woman)
L’Île fantastique (Fantasy Island)
L’Incroyable Hulk (The Incredible Hulk)
Les Envahisseurs (The Invaders)
Les Incorruptibles (The Untouchables)
Les Rues de San Francisco (The Streets of San Francisco)
Arsène Lupin
Ma sorcière bien-aimée (Bewitched)
Max la Menace (Get Smart)
Serpico
Sergent Anderson (Police Woman)
Belphégor ou le Fantôme du Louvre
Starsky & Hutch
Belle et Sébastien
Skippy le kangourou (Skippy the Bush Kangaroo)
Flamingo Road

Aujourd’hui, je ne regarde plus que très peu le petit écran, mais j’ai néanmoins vu ces quelques dernières années une dizaine de séries :

24 heures chrono
Braquo
The Big Bang Theory
The IT Crowd
Homeland
The Killing (Forbrydelsen)
Borgen, une femme au pouvoir (Borgen)
Top of the Lake
Black Mirror
Real Humans : 100 % humain (Äkta människor)

En lisant les commentaires ci-dessus, il y a beaucoup de séries que je ne connais pas, probablement parce que trop récentes. Cuk serait-il fréquenté par des « jeunes » ???

25)
Madame Poppins
, le 23.07.2014 à 19:13
[modifier]

Pour moi, il y a séries et séries : les premières, je les aime pour l’intrigue, les acteurs, dont notamment the Tunnel, the lost room, black box.

Et il y a les séries, vous savez, celles qu’on regarde pour éviter le blues du dimanche soir ou un samedi de novembre pluvieux, en se disant que seuls trois neurones seront nécessaires pour comprendre l’intrigue : grey’s anatomy ou encore fais pas ci, fais pas ça.

Mon problème, avec les séries, c’est que je suis capable de « binge-watching » – merci TTE, j’adore cette expression – et ensuite, je regrette le temps investi.

Et je regrette déjà ce billet parce qu’il m’a donné des idées de visionnage…

26)
pbook
, le 23.07.2014 à 20:11
[modifier]

Moi j’aime les séries de quand j’étais enfant:
– perdus dans l’espace (lost ins space)
– Jinny
– la patrouille du cosmos (Star Trek)

Difficile à retrouver, surtout que je les ai connue avec l’accent québécois :-)

J’ai aussi adoré, mais c’est un dessin animé, la famille pierrafeu, les flinstones.

27)
zit
, le 23.07.2014 à 22:18
[modifier]

Ah mais bravo, Smop !

Quelle mémoire !

J’en ai vu beaucoup, de celles là, tu as juste oublié Magnum ;o).

Sinon, mon top cinq, c’est dur, mais ça serait :

– The Thunderbirds

– Cosmos 1999

– Dream on

– Mission impossible

– Chapeau melon et bottes de cuir

Et pour les récentes, je me suis tellement bien désintoxiqué des images qui bougent que je n’ai plus de TV depuis 10 ans, et ça laisse plein de temps libre pour autre chose…

z (écouter de la musique, lire, discuter, je répêêêêêêêêêêêêêêête : ah, oui, et aussi s’activer dans l’atelier, faire de la photographie…)

PS : Et personne pour Derrick ? ;o)

28)
Smop
, le 23.07.2014 à 23:13
[modifier]

@zit – Non, je n’ai pas oublié Magnum. Je connais en effet la série, mais je ne l’ai jamais regardée. Je dois dire que Tom Selleck m’est particulièrement antipathique… A la même époque (seconde moitié des années 80), il y a aussi Deux flics à Miami (Miami Vice). Je ne regardais déjà plus les séries. Quant à Inspecteur Derrick (Derrick), personne n’avouera !

De ta liste, j’avais en effet oublié Les Sentinelles de l’air. Cette série est absolument fabuleuse !

29)
ThierryS
, le 23.07.2014 à 23:23
[modifier]

@Smop
une liste plutôt complete oui mais pour ceux qui sont nés dix ans plus tot, tu peux rajouter Rocambole, Ivanohé, les chevaliers du Ciel ou Poly ou bien pour terminer non pas par une série mais par ce dessin animé totalement intemporel: les Shadocks

Quand aux sentinelles de l’air, associées au models réduits de chez Dinky Toys, toute une époque: La fameuse voiture de Lady Pénélope, le must.

30)
Franck Pastor
, le 23.07.2014 à 23:56
[modifier]

Dans la liste, je n’ai pas vu L’homme qui tombe à pic (The Fall Guy), que je regardais assidûment quand j’étais gamin (purée, ça fait loin, au moins trente ans).

Et c’est pas possible, personne n’avouera non plus avoir regardé « Plus belle la vie » ? :-b Moi si, mais je m’en suis très vite lassé.

32)
fxc
, le 24.07.2014 à 00:15
[modifier]

fury

rintintin

tintin tout court

Le Temps des copains avec Henry Tisot

un peu de thierry la fronde

puis j’ai arreté…

33)
Gr@g
, le 24.07.2014 à 08:00
[modifier]

Dans les séries passés il y a quelques temps j’ai adoré
– saving Grace avec Holly Hunter
– les repentis de John who

Sinon, dans les classiques, c’est que X-files, l’agence tout risque, MacGyver, Amicalement votre nt bercé mon enfance.

Et la série qui m’a le plus fichu les jetons à l’époque: la quatrième dimension ( version noir et blanc)!!! Mais j’adorais ça!

34)
Diego
, le 24.07.2014 à 09:59
[modifier]

Alors tant qu’à faire :
– Stalag 13 et son inénarrable Papa Schultz, le sergent Garcia allemand.
– Les Têtes brulées, avec James West dans le rôle de Pappy Boyington !

35)
Gilles Theophile
, le 24.07.2014 à 10:42
[modifier]

J’aimais bien aussi Au-delà du réel et la Quatrième dimension (Twilight Zone), les Sentinelles de l’air (Thunderbirds are go), Cosmos 1999 (la 1ère saison seulement). Curieusement, j’aimais assez bien ER (Urgences), car il y avait non seulement une brochette d’excellents acteurs ou en passe de le devenir, mais la manière de filmer en longs plans-séquences était particulièrement intéressante, et je trouve que les séries hospitalières qui ont suivi (Grey’s, House, etc.) ne lui arrivent pas à la cheville

On peut aussi parler des mauvaises séries, innombrables : les Têtes brulées (avec les mêmes prises de vues répétées dans chaque épisode), l’Homme qui tombe à pic, l’Homme qui valait trois milliards (excepté le très bon pilote), l’Agence tout risque, les séries en carton-pâte comme StarGate ou alors les séries genre Experts, Bones et cie avec leur débauche de technologie de pacotille, leurs effets gore à deux balles et leurs insupportables jeux d’acteurs.

Quant aux séries françaises et allemandes… my god…

36)
ToTheEnd
, le 24.07.2014 à 10:45
[modifier]

Ah Miami Vice… j’ai vraiment adoré cette série pour plein de raisons mais la principale de mon point de vue c’est que Michael Mann a été le premier à apporter un côté noir à aux séries. Les héros ne gagnaient pas toujours ce qui était clairement une révolution pour l’époque.

Ajoutez à ça cette délirante Daytona 365GTS/4 qui était en fait une Corvette (la légende veut que ces « répliquas » étaient encore plus attractives que le modèle original qu’elles voulaient imiter).

T

37)
drazam
, le 24.07.2014 à 14:08
[modifier]

Ouais, osons annoncer toutes ces séries qui ont bercées notre enfance… Maintenant, j’avoue que j’ai du mal à suivre, par manque de temps, de motivation à consommer en masse devant mes écrans…

Sinon je trouve qu’Arte réussit parfois à nous trouver des perles, non US pour la plupart: certains ici ont suivi les Invincibles? (la version française qui nous a bien fait marrer ma compagne et moi)

Allez, pour le plaisir:

Et ma télé est allumée, Emma t’es là
Et dire que ma journée est à peine entamée
Emma tu m’as déjà scotché au canapé
Emma t’es vraiment 10 fois plus belle que Tara

Emma comment fais-tu pour être aussi sûre de toi
Tes coups de pied m’ont quelque peu émasculé
Emma je t’en prie rend moi ma virilité
Emma t’es vraiment 100 fois plus belle que Tara

Emma t’es belle et ma copine elle t’aime pas
Emma t’es bonne et ma pile va bientôt claquer
Emma t’es froide comme le carrelage de mes W-C
Emma t’es vraiment 1000 fois plus belle que Tara

Emma Emma Emma Emma

Emma y-a y-a Emma y-a-é
Emma y-a y-a Emma y-a-a

Et ma télé va exploser Emma tais-toi
Et dire que pour toi j’aurais gâché ma santé
Emma t’as même pas réussi à me soulager
Emma t’es vraiment périmée rhabilles-toi

Emma y-a y-a Emma y-a-é
Emma y-a y-a Emma y-a-a

38)
PhilSim
, le 24.07.2014 à 16:54
[modifier]

Je me souviens, alors adolescent que, lorsque j’avais vu l’épisode de Chapeau melon et Bottes de Cuir où Emma Peel quittait la série et « transmettait » Steed à Tara King, en la conseillant sur la manière de préparer ses tasses de thé, j’avais été tout chamboulé et, oserais-je le dire, j’ai vécu comme un sentiment de trahison…

39)
ThierryS
, le 24.07.2014 à 17:22
[modifier]

En effet Emma a chatouillé les hormones de plus d’un d’entre nous. Je signal, pour ceux qui veulent de ses nouvelles, que l’on peux la voir dans Game of Throne dans le role de Lady Olenna Tyrell, une très bonne composition de maitresse en intrigues politiques.

40)
Smop
, le 24.07.2014 à 17:48
[modifier]

En effet Emma a chatouillé les hormones de plus d’un d’entre nous.

Que dire alors de Farrah Fawcett, aka Jill Munroe dans Charlie’s Angels (Drôles de dames)…!?! Moins « noble » que Diana Rigg, certes, mais tout à fait dans la plastique Bimbo-Barbie en vogue dans les années 80.

41)
quark
, le 24.07.2014 à 17:56
[modifier]

John Steed : Ce ne sera pas trop dur pour vous, Madame Peel ?
Emma Peel : Rien n’est jamais trop dur pour moi…

(Chapeau melon et botte de cuir – citation)

42)
ThierryS
, le 24.07.2014 à 18:25
[modifier]

Que dire alors de Farrah Fawcett, aka Jill Munroe dans Charlie’s Angels (Drôles de dames)…!?! Moins « noble » que Diana Rigg, certes, mais tout à fait dans la plastique Bimbo-Barbie en vogue dans les années 80.

Tout était dans le cuir; LE CUIR !!!!!

43)
François Cuneo
, le 24.07.2014 à 23:41
[modifier]

Alors moi c’est Docteur House, Amicalement vôtre, Dexter, Scandal, Le château de cartes (ben oui, je la regarde en français, remarquez, je pourrais en anglais, mais alors je n’y comprendrais rien), Les Envahisseurs.

On va commencer la dernière saison de Dexter ces temps. J’ose pas imaginer quand ça va s’arrêter, ça va être le manque.

A part ça, le dernier épisode de Dr House, il est génial, vous ne trouvez pas? Enfin une série qui se finit super intelligemment.

Mais c’est vrai que ça prend un temps fou ces trucs…

44)
Ange
, le 25.07.2014 à 06:10
[modifier]

N’ayant pas de télé depuis 30 ans, je visionne (sur un Home cinema) les DVD que de sympathiques collègues me prêtent car disent qu’elles sortent du lot (voire des achats sur leurs conseils). L’avantage du DVD c’est que tu regardes quand tu veux, à ton rythme, et donc tu peux faire d’autres choses dans les heures ouvrables. Et puis cela permet de mesurer l’intérêt (« allez, encore un petit épisode avant d’aller se coucher » à « j’chais pas si vais aller au bout »).
Grâce à ces prêts (donc dans un tri initial de mes collègues), j’ai pu de mémoire voir :
Weeds (décalé, super générique, amusant, mais tire en longueur),
The Shield (bien fait, jouant sur la rivalité, mais pas aimé le dernier tiers, pas qu’a cause de la lassitude)
Game of Throne (beaucoup aimé, (qualité des décors, effets pour une série…, ma femme lit la série et trouve (sur les quelques épisodes qu’elle a vu) un certain respect)
Dexter (musique, personnage, l’idée, pas encore lassé (pas encore vu les 2 dernières saisons)
Sherlock (m’ouais, une peu toujours le même canevas, non ? mais c’est le propre d’une série)

Merci à smop pour la liste qui m’a rappelé plein de souvenirs (chez mes parents, j’étais télévore, d’où la décision de ne pas avoir de TV : plus facile ainsi de ne pas la regarder, tant pis pour les bons trucs qui peuvent tout de même y être vus)
J’ai bien sûr cherché à trouver une série non encore listée et appréciée : L’autobus à impérial (des jeunes avec leur coin secret derrière des palissades), et une série française : (titre ?) où il y a un véhicule amphibie, un mec (hollandais) assez rond et bonhomme, et une petite fille… Si quelqu’un remet le nom dessus ?

45)
ThierryS
, le 25.07.2014 à 06:33
[modifier]

Mais c’est vrai que ça prend un temps fou ces trucs…

Alors la je suis bluffé! Tu n’as pas encore tes Googleglass qui te permettent de voir ta série préférée en faisant ton marathon ?

47)
ptisuix
, le 25.07.2014 à 10:46
[modifier]

série française : (titre ?) où il y a un véhicule amphibie, un mec (hollandais) assez rond et bonhomme, et une petite fille

Si c’es Fifi Brindacier, je ne crois pas que c’était français.
(et cela ne me rajeuni pas non plus !)

J’ai vu passer un Dallas. J’avouerai aussi un Dynasty
Sinon, il y avait aussi Mon ami Ben, la planète des singes, Alerte à Malibu, K2000, l’homme de l’Atlantide… mais qui dataient plutôt des années 80…

48)
Marcel2
, le 03.08.2014 à 02:01
[modifier]

The Wire.

Meilleure série de tous les temps (selon un sondage sur une personne, moâ) qui s’est arrêtée au sommet (et pas deux-trois saisons trop tard comme la plupart des autres séries).

Et selon moâ minus 30 ans: The A-Team.